• Un tribunal refuse de rajeunir de 20 ans l'âge légal d'un Néerlandais

    Un tribunal néerlandais a refusé lundi de modifier l'âge légal d'un homme de 69 ans qui avait demandé à la justice de le rajeunir de deux décennies, dénonçant être "victime de discriminations".

    Se décrivant comme un "jeune Dieu" et disant se sentir "affuté", Emile Ratelband souhaitait que sa date de naissance soit modifiée dans son passeport, passant du 11 mars 1949 au 11 mars 1969.

    Demande insolite

    Le tribunal d'Arnhem, au sud-est des Pays-Bas, a cependant refusé cette demande insolite, jugée comme "tout à fait légitime" par Emile Ratelband, qui avait laissé les magistrats sans voix.

    "La cour reconnaît la tendance dans la société à ce que les gens se sentent de plus en plus longtemps en forme et en bonne santé, mais ne voit pas cela comme un argument valide pour modifier la date de naissance de quelqu'un", a indiqué le tribunal dans un communiqué.

    Selon le médecin de Emile Ratelband, l'âge biologique du sexagénaire se situe entre 40 et 45 ans, avait affirmé le père de famille célibataire début novembre.

    "Pourquoi ne pas avoir le droit de changer d'âge?"

    "Je me sens abusé, lésé et discriminé par mon âge", aussi bien sur le marché de l'emploi qu'en amour, avait déclaré Emile Ratelband, coach personnel "spécialisé dans le développement de la conscience de soi".

    "Nous pouvons aujourd'hui choisir notre travail, genre, orientations politique et sexuelle. Nous avons même le droit de changer de nom. Alors pourquoi ne pas avoir le droit de changer d'âge?", avait-il interrogé lors d'une audience devant les juges.

    "Emile Ratelband est libre de se sentir 20 ans plus jeune que son âge réel et d'agir en conséquence. Mais modifier sa date de naissance ferait disparaître 20 ans de dossiers des registres de l'état civil", a estimé le tribunal.

    "Cela entraînerait toutes sortes de conséquences juridiques et sociales indésirables", ont précisé les juges, ajoutant que la loi et la jurisprudence néerlandaise ne le permettait pas.

    BFM.TV

    Un tribunal refuse de rajeunir de 20 ans l'âge légal d'un Néerlandais

    Publicité

    BFM.TV


    4 commentaires
  • Attention, si vous recevez ce message, surtout ne cliquez pas !!!

     

    Bonjour,

    0971505920 vous a laissé un message vocal le 02/12/2018 à 18:20.
    Durée : 2 : 09 secondes
    Pour lire le Message cliquez sur: Consulter


    Merci de votre confiance.
    Bien cordialement

     

     

    Supprimez immédiatement.

    C'est ainsi que je m'étais fait pirater ma boîte mail l'autre fois, j'avais cliqué sans réfléchir !!!

    Et là, je viens de le recevoir deux fois de suite, j'ai supprimé le premier et j'ai reçu un rappel :

    objet : Re: (1) Rappel

     


    5 commentaires
  • L'alliance d'un soldat de la Première guerre mondiale retrouvée 100 ans plus tard

    Illustration

    L'alliance est restée sous la terre pendant plus de cent ans. C'est un habitant de la Meurthe-et-Moselle, Jean-François Boyez, adepte de la détection métallique qui a fait l'incroyable découverte, révèle L'Est Républicain. En s'adonnant à son loisir dans une forêt du département entre Blainville-sur-l'Eau et Rosière-aux-Salines, l'homme a découvert à environ 15 centimètres sous terre, une alliance qui pourrait appartenir à un poilu.

    Enfouie au milieu d'éclats d'obus, de billes de shrapnel et de morceaux de balles, l'alliance, très bien conservée, a une date ainsi que deux noms gravées en son intérieur. Jean-François Boyez est désormais à la recherche des descendants d'un couple, "M. Boulanger et G. Minin", qui se seraient mariés le 26 avril 1910 selon les inscriptions encore lisibles.

    Une alliance perdue en septembre 1914 ?

    Les premières hypothèses laissent penser qu'il pourrait s'agir de l'alliance d'un poilu, qui aurait combattu dans la région lors de la bataille du Grand-Couronnée du 4 au 13 septembre 1914, au tout début de la Grande guerre.

    Sur les réseaux sociaux, des généalogistes se sont déjà lancés à la recherche des descendants du propriétaire de l'alliance. Mais les informations sont peu nombreuses. On ignore d'où venaient les mariés et si le poilu a survécu à la guerre et même à la bataille. Lors de la Grande guerre, 1,4 million de soldats français ont perdu la vie et 4 millions d'entre eux ont été blessés sur les 8,6 millions mobilisés durant les quatre années du conflit.

    BFM.TV


    5 commentaires
  • EKLA  A DES PROBLEMES

    Site en maintenance

    Nous procédons actuellement à une maintenance exceptionnelle.
    Merci de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

     

    On ne fait pas de la maintenance au milieu de l'après-midi !

     

    Mon BONSOIR sur CENTER


    12 commentaires
  • Il faut le voir pour le croire !

    Ce pilote a réalisé un exploit ! Dans le jargon, cela s'appelle un "belly Landing " soit un atterrissage sur le ventre ou atterrissage train rentré. Le pilote d'un jet privé voulant atterrir à l'aéroport international de Palm Springs a malheureusement rencontré un problème mécanique à la dernière minute.

    Une manoeuvre délicate 

    Ce problème l'a empêché de déployer le train d'atterrissage comme il le fait habituellement. L'objectif de cette manœuvre est de limiter les coups qui peuvent endommager l'appareil, tout en essayant de maintenir une surface lisse au contact du sol, afin d’éviter les secousses.

    Une exécution parfaite

    Le pilote a fait preuve d’un sang-froid impressionnant, il ne s’est pas laissé dépasser par les événements et a ainsi réussi sa manoeuvre sans difficulté. Personne, ni passagers ni personnel au sol, n’a été blessé pendant cet incident. La piste ne semble même pas avoir souffert de cet atterrissage mouvementé, contrairement à celle détruite par le décollage de cet avion de chasse...

    On peut voir à la fin de la vidéo toute une équipe de pompiers se rendre sur place afin de contenir un éventuel incendie provoqué par le frottement du jet privé sur la piste. Dans ces moments là, la clé c’est l’anticipation ! Quoi qu’il en soit, on monterait sans hésiter avec ce pilote quand on voit ce qu’il sait faire !

    GENT SIDE


    3 commentaires
  • Paris : une chèvre dans le métro !

    Une chèvre dans la rame. Cette présence incongrue a perturbé la ligne 1 du métro à Paris, dans la matinée du mardi 13 novembre. Plusieurs usagers ont décrit, sur Twitter, l'incident, qui s'est déroulé à la station Tuileries. Le caprin ne s'est pas introduit seul dans le métro : un homme l'a guidé jusque dans le wagon.

    La chèvre est en "bonne santé"

    Après avoir été repéré, l'homme a refusé de descendre avec la chèvre, ce qui a provoqué l'interruption du trafic et l'intervention de la police. La situation est revenue à la normale un peu avant 9h30, selon le compte Twitter de la ligne 1, piloté par la RATP.

    Selon le Huffington Post, la chèvre aurait été dérobée au jardin des Tuileries – où les chèvres broutent les pelouses – par un homme qui s'est ensuite engouffré dans le métro. "L'animal, en bonne santé, a rapidement été pris en charge par les agents du jardin des Tuileries afin de regagner au plus vite son petit coin de nature", indique le site d'information, qui cite la RATP.

    franceinfo

     


    4 commentaires
  • En plein vol, une hôtesse de l'air donne le sein à un bébé

    C'est un service inhabituel qu'a rendu une hôtesse de l'air à une passagère. Lors d'un vol intérieur aux Philippines mardi dernier, une hôtesse de la compagnie Philippine Airlines a allaité le bébé d'une passagère qui n'avait plus de lait artificiel pour le nourrir, rapporte CNN.

    Dans une publication Facebook publiée mercredi, Patrisha Organo explique avoir entendu un enfant pleurer juste après le décollage. "Les larmes aux yeux, [la mère] m'a dit qu'elle n'avait plus de lait artificiel", écrit l'hôtesse de l'air.

    Maman d'une petite fille, touchée par la situation, Patrisha Organo a alors décidé d'offrir la seule chose qu'elle pouvait : "mon propre lait". "J'ai vu le soulagement dans les yeux de sa mère. J'ai continué à nourrir le bébé jusqu'à ce qu'il s'endorme. Je l'ai raccompagnée à son siège et juste avant de partir, la mère m'a sincèrement remerciée."

    L'Express


    5 commentaires
  • Un Néerlandais exige que son âge légal soit rajeuni de 20 ans

    Un Néerlandais, "jeune Dieu" de 69 ans, mécontent d'être à la retraite et "victime de discriminations" à cause de son âge sur le marché de l'emploi et en amour, demande à la justice de le rajeunir de deux décennies.

    Du jamais vu dans les tribunaux néerlandais. L'insolite mais "sérieuse" demande d'Emile Ratelband a laissé sans voix les magistrats d'un tribunal du sud-est des Pays-Bas.

    L'homme veut que sa date de naissance soit modifiée dans son passeport, passant du 11 mars 1949 au 11 mars 1969.

    "Je me sens jeune, je suis affuté, et je veux que ceci soit reconnu légalement car je me sens abusé, lésé et discriminé par mon âge", a déclaré jeudi à l'AFP M. Ratelband, coach personnel "spécialisé dans le développement de la conscience de soi".

    Le père de famille célibataire indique avoir essayé, en vain, de stopper son droit au minimum vieillesse, se disant vexé d'y avoir droit.

    Devant le tribunal d'Arnhem, M. Ratelband a argué lors d'une audience lundi une demande "tout à fait légitime", au même titre que celles des personnes unisexes qui ont obtenu le droit d'être inscrits en tant que tels dans leur passeport.

    "Nous pouvons aujourd'hui choisir notre travail, genre, orientations politique et sexuelle. Nous avons même le droit de changer de nom. Alors pourquoi ne pas avoir le droit de changer d'âge?", interroge-t-il.

    Selon son médecin, l'âge biologique de M. Ratelband se situe entre 40 et 45 ans, précise le sexagénaire.

    Après avoir été confronté dans un premier temps aux "ricanements" des magistrats, M. Ratelband estime que son avocat, le pénaliste renommé Jan-Hein Kuijpers, a réussi à "déstabiliser" le juge.

    "Cette affaire est inédite, il n'y a pas de jurisprudence. Les chances de succès sont infimes mais nous estimons que la législation doit évoluer avec son temps", a commenté auprès de l'AFP M. Kuijpers.

    Le tribunal d'Arnhem doit rendre une décision d'ici quatre semaines.

    AFP

    Curieuse de connaître la décision (rire)


    5 commentaires
  • Une bouteille de Romanée-Conti adjugée 558.000 dollars, un record pour du vin

    C'est du jamais vu pour du vin. Une bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugée samedi 558.000 dollars lors d'une vente organisée par la maison Sotheby's à New York qui a vu deux bouteilles battre l'ancien record en la matière. Le prix final, qui inclut les taxes et les commissions, correspond à 17 fois la limite haute de l'estimation initialement établie par Sotheby's, soit 32.000 dollars.

     

    L'un des 600 exemplaires produits en 1945.

    Cette bouteille à l'étiquette tachée est l'un des 600 exemplaires produits en 1945, juste avant que le domaine de la Romanée-Conti n'arrache les vignes pour les replanter ensuite. Le Romanée-Conti est souvent considéré comme le plus grand vin de Bourgogne, peut-être le cru le plus prestigieux au monde. Le domaine est situé sur une parcelle de moins de deux hectares et ne produit aujourd'hui qu'entre 5.000 et 6.000 bouteilles par an.  Il fait partie de la Côte de Nuits, une bande de coteaux située au nord de la Côte d'Or.

    L'ancien record : un Château Lafite Rothschild de 1869. 

    Le record pour une bouteille de vin de contenance standard était jusqu'ici de 233.000 dollars pour un Château Lafite Rothschild de 1869, adjugé lors d'une vente à Hong Kong en 2010. Trois exemplaires du même millésime avaient été adjugés, ce jour-là, au même prix. Toutes tailles confondues, l'ancien record datait de 2007 pour un jéroboam (3 litres) de Mouton-Rothschild millésime 1945, vendu à New York pour 310.700 dollars.

    Des bouteilles de la collection personnelle de Robert Drouhin.

    Quelques minutes plus tard, lors de la même vente samedi, une autre bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugée 496.000 dollars, établissant le deuxième prix le plus élevé jamais vu aux enchères pour du vin. Les lots vendus samedi provenaient de la collection personnelle de Robert Drouhin, qui dirigea de 1957 à 2003 la maison Joseph Drouhin, l'une des plus importantes de Bourgogne.

    Europe 1

    Et il y a des gens qui crèvent de faim !


    3 commentaires
  • Pierre m'a envoyé une video mais rien trouvé sur youtube, alors j'ai fait 3 arrêts, 3 copies d'écran, j'ai recadré sur photofiltre et voilà ! Cela doit être en Asie !

    Voilà la video de Pierre grâce à Rakia !

     


    12 commentaires
  • Il prend une prune pour avoir roulé trop doucement !

    Incroyable mais pourtant vrai, un automobiliste a reçu un PV pour avoir roulé... trop doucement.

    C'est une histoire peu banale qui est arrivée à un automobiliste en ce mois de septembre. Dans la bonne ville bourguignonne de Nuits-Saint-Georges, un homme y a été verbalisé pour avoir roulé au volant de sa voiture... à trop faible allure ! Ce n'est pas une blague, cette mésaventure s'est déroulée sur une nationale limitée à 80 km/h. Particulièrement zélés, les gendarmes qui ont verbalisé l'infortuné, ont argumenté que cette vitesse anormalement réduite pouvait s'avérer dangereuse pour les autres usagers. 22€ pour avoir respecté le code de la route, on aura vraiment tout vu...

    AUTONEWS

    Ils auraient pu lui demander de rouler plus vite, mais de là à lui mettre une amende, c'est un peu exagéré !

    Y a t-il une vitesse minimum pour rouler ?


    5 commentaires

  • 5 commentaires
  • Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Un village de Haute-Savoie installe de drôles de panneaux contre la vitesse Quand les campagnes de prévention routières sont de plus en plus chocs, la mairie de Saint-Cergues, en Haute-Savoie, a choisi un ton humoristique et décale « Le syndrome du champignon » du graphiste Laurent Foucher est la nouvelle campagne de prévention contre la vitesse en voiture de ce village lancée par le maire, Gabriel Doublet :
    « Les images choc et violentes, ça ne marche plus car les gens en ont trop vu.

    On utilise l’humour pour essayer d’interpeller les gens sur un mode un petit peu différent. » explique-t’il à RTLaujourd’hui. La majorité des habitants a plutôt bien accueilli cette initiative même si pour certains habitants, « la seule chose qui fait effet, ce sont les gendarmes ».

    Installés par monsieur le maire

    Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Saint-Cergues   installe de drôles de panneaux contre la vitesse

    Si après ça tu te fais gauler par un radar, tu ne  pourras pas dire que tu n’as pas été prévenu !


    5 commentaires
  • Dans sa cuisine, une vieille dame survit à l’attaque d’un ours

    Une femme de 71 ans a été attaquée chez elle aux Etats-Unis par un ours. Par miracle, elle a survécu.

    Il était environ une heure du matin lorsqu’Apryl Rogers a entendu un bruit étrange venant de sa cuisine. La retraitée de 71 ans, habitante du New Hampshire, dormait alors. Interpellée par ce son inconnu, la vieille dame a décidé de sortir de sa chambre pour aller voir ce qu’il se passait. Là, elle s’est retrouvée face à un ours qui était en train de détruire toute sa cuisine. Il l’a immédiatement attaquée, la blessant au visage alors qu’il essayait de quitter les lieux, rapporte CBS.

    Par miracle, Apryl Rogers, en fauteuil roulant, est parvenue à appeler les secours en rampant jusqu’à son téléphone. Sa fille, qui est arrivée chez elle après l’attaque, a découvert une scène d’horreur. «Il y avait des ordures partout. Il y avait des excréments d'ours partout. Et du sang partout», a-t-elle raconté. Elle a également remarqué des traces de griffes sur la porte, des objets ménagers éparpillés sur le sol et une trace de sang dans certains endroits. «Ma mère hurlait à l'ours de sortir. C’était vraiment très, très effrayant», a-t-elle ajouté. Si Apryl Rogers a eu la chance de s’en sortir, elle a malgré tout été hospitalisée pour de nombreuses blessures, notamment au cou et à la tête.

    Publicité

    Elle a subi une opération de six heures et pourrait par ailleurs perdre un œil. «Mais nous savons qu’elle est forte. Ca va aller», a assuré sa fille. Après l’attaque, les autorités locales ont tenté de localiser l’ours qui s’est ensuite enfuit de la maison. Pour l’instant en vain. Le maire de la petite ville de Groton a assuré qu’il était très rare que des ours entrent à l’intérieur d’habitations et a expliqué qu’il était certainement en train de chercher de la nourriture, ce qui expliquerait son agressivité. «Malheureusement, elle s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment», a-t-il indiqué à propos d’Apryl Rogers.

    Paris Match


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique