• Epoustouflant !

     


    3 commentaires
  •  

    Roanne : Un septuagénaire soupçonné d'avoir violé des cadavres de femmes

     

    LIEN de l'article  Paris Match:

     http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/L-homme-de-70-ans-s-introduisait-dans-le-funerarium-pour-violer-des-defuntes-1384931

     

     

    L’histoire est sordide. Un homme de 70 ans, résidant à Roanne dans la Loire, a été arrêté mardi soir. L’individu a été interpellé en flagrant délit d’atteintes sexuelles sur des cadavres de femmes.

    Ses allées et venus au funérarium municipal avaient fini par intriguer les employés de l’établissement et éveiller leurs soupçons. Ils s’étaient aperçus que l’homme n’avait aucun lien avec les défunts mais qu’il venait un peu trop régulièrement. Une surveillance avait alors été mise en place,indique Le Progrès.

    A chaque fois, le septuagénaire réussissait à s’introduire dans les salons mortuaires où reposent les défunts avant leur inhumation, sans avoir à taper de digicode, désactivé pendant les heures d’ouverture.

    Forum.fr


    4 commentaires
  • L'homme arbre va finalement se faire opérer des mains

    L'homme arbre va finalement se faire opérer des mains

    Ses verrues qui ressemblent à des écorces seront bientôt retirées par les chirurgiens.

    Au Bangladesh, cet homme à la particularité physique surprenante, devrait prochainement se faire opérer.

    Surnommé "l'homme arbre", il a développé une maladie génétique rare qui a causé la pousse de verrues entre ses doigts, donnant l'impression d'une écorce dure.

    Ces excroissances à la fois présentes sur ses mains et sur ses pieds l'empêchent évidemment de mener une existence classique depuis plus de 10 ans.

    Le jeune homme de 26 ans devrait bientôt être opéré pour retirer quelque 5 kilos "d'écorces", dont certaines poussent même sur ses jambes.
    Les chirurgiens doivent cependant établir comment le libérer de ces excroissances sans pour autant endommager les nerfs de la main.

    Trois personnes seraient atteintes de cette maladie génétique dans le monde actuellement.

    buzger


    3 commentaires
  • Etats-Unis: Un enfant de 7 ans reste endormi pendant 11 jours d'affilée

    C’est un cas qui reste encore inexpliqué. Wyatt Shaw, un enfant de 7 ans, est resté endormi pendant 11 jours d’affilée, rapporte le quotidien américain USA Today.

     

    La mère du jeune garçon, originaire d’Elizabethtown aux États-Unis, a expliqué que son fils s’était réveillé un matin avec des maux de ventre et de tête, et qu’il avait dû aller se recoucher.

    Impossible ensuite de le réveiller, l’enfant se trouvant dans un état léthargique profond. Sa famille décide alors d’appeler un médecin qui transfère immédiatement le garçon au service pédiatrie du Norton Children’s hospital à Louisville.

     

    « Quand il ouvrait les yeux, il avait l’air absent »

    « Je répétais son nom pour le réveiller, mais il se rendormait tout le temps. Quand il ouvrait les yeux, il avait l’air absent. C’était terrifiant », a raconté la mère de Wyatt à USA Today. Face à ce mystère, les médecins de l’hôpital décident alors de faire passer au jeune garçon une batterie de tests : des ponctions lombaires, des IRM, une angiographie, des électroencéphalographies.

    Publicité

    Des examens, qui n’ont à l’heure actuelle, toujours pas permis de trouver la cause de son état. Il faudra attendre 11 jours pour que Wyatt reprenne conscience. C’est un spécialiste londonien qui est parvenu à réveiller l’enfant à l’aide d’un médicament destiné aux patients ayant une crise d’épilepsie.

    20 Minutes


    3 commentaires
  • Une Vietnamienne donne naissance à un bébé de plus de 7 kilos

    Une Vietnamienne a eu le choc de sa vie lorsque la balance qui pesait le bébé qu'elle venait tout juste de mettre au monde a indiqué 7,1 kg.

    "Quand le médecin m'a dit que mon enfant pesait 7,1 kilos, nous étions totalement incrédules," a raconté à l'AFP Tran Van Quan, le père du bébé qui est né par césarienne samedi dans la province septentrionale de Vinh Phuc.

    D'autant qu'avant la naissance, les médecins avaient prédit à sa mère, Nguyen Kim Lien, que son fils pèserait environ 5 kg.

    Le choc est donc arrivé lorsque le nouveau-né a été pesé dans la chambre de sa mère. "Il pesait 7,2 kg avec quelques vêtements sur lui, soit un peu plus que son poids lorsque sa mère l'a mis au monde", a raconté Tran Van Quan, selon lequel la mère et l'enfant se portent bien.

    Une Vietnamienne donne naissance à un bébé de plus de 7 kilos

    Bébé du haut

    Le personnel de l'hôpital a confirmé à l'AFP le poids du petit Tran Tien Quoc, mais s'est refusé à tout autre commentaire.

    Le dernier bébé à avoir fait la "Une" au Vietnam en raison de son poids inhabituellement élevé est une petite fille née en 2008 et qui pesait près de 7 kilos.

    Publicité

    Mais le record du monde, dûment certifié par le livre Guinness des records, tient depuis 1955: une Italienne d'Aversa, près de Naples, avait donné naissance à un bébé de 10,2 kilos.

    AFP


    4 commentaires
  • Un étudiant oublié dans une grotte pendant trois jours raconte avoir léché les parois pour survivre

    Photo d'illustration

    Pour survivre dans une grotte durant 60 heures, cet étudiant américain oublié par son groupe de spéléologie a dû lécher les parois des cavités pour y trouver de l'humidité.

    Personne ne s'est rendu compte de son absence, avant presque trois jours. C'est le calvaire qu'à vécu un étudiant, Lukas Cavar, qui a été retrouvé dans une grotte dans le sud de l'Indiana, aux Etats-Unis. Il aura passé trois jours, confiné dans le noir, avant que l'on revienne le chercher. 

    Les étudiants de l'Université de l'Indiana exploraient des grottes situées à des kilomètres de l'université. Ils étaient accompagnés d'une association de spéléologie, qui prévoit des excursions dans des grottes.

     

    Le groupe de spéléologie a refermé la grotte derrière eux

    Après plusieurs heures d'exploration, Lukas Cavar a été séparé de son groupe, et les membres du club de spéléologie ont quitté la grotte, en fermant l'entrée de celle-ci derrière eux. Lukas s'est alors retrouvé enfermé, seul, dans une grotte plongée dans le noir.

    Le jeune homme de 19 ans raconte que le premier jour a été le plus difficile. "J'étais paniqué, j'étais confus. Je n'ai pas du tout pris le temps de m'asseoir pour réfléchir à ma situation", raconte-t-il au Washington Post. Le jeune homme explique avoir alors passé des heures à crier, dans l'espoir que quelqu'un l'entende et rebrousse chemin. En vain.

     

    L'étudiant a eu l'idée de lécher les parois de la grotte 

    N'ayant aucun réseau, Lukas a commencé à noter sur son téléphone les conditions dans lesquelles il s'est perdu, puis a rédigé des mots d'adieux à ses proches, avant que son téléphone n'ait plus de batterie. Lukas s'est ensuite demandé: "De nombreuses salamandres et araignées sont présentes dans la grotte. Serait-ce une source possible de nourriture?"

    L'étudiant était persuadé d'être confronté à une mort certaine. Pour survivre le plus longtemps possible, il a eu l'idée de lécher les parois de la grotte, pour y trouver de l'humidité, et a raclé les papiers de ses barres chocolatés. 

    Publicité

    Ses proches, ne le voyant plus ni en cours ni au travail, ont commencé à s'inquiéter. Et c'est seulement au bout de la deuxième nuit passée dans la cave que Lukas a été retrouvé, puis libéré de la grotte. Il a assuré qu'il n'était pas près de remettre un pied dans une grotte. 

    BFM.TV


    3 commentaires
  • Essonne : un couple surpris en train de faire l’amour sur les marches du commissariat de Juvisy

    Les policiers les ont découverts le pantalon baissé sur les genoux. Un homme âgé de 39 ans et une femme, 25 ans, tous deux de nationalité polonaise, étaient en train de faire l’amour dimanche, en fin de journée, sur les marches du commissariat de Juvisy-sur-orge (Essonne) quand les agents les ont interrompus.

    « Il était presque 19 heures lorsque des collègues les ont aperçus. Ils faisaient l’amour sur des escaliers annexes du commissariat », témoigne un fonctionnaire en poste de Juvisy-sur-Orge. « Ils n’ont pas été entendus tout de suite, ajoute le policier. Elle présentait un taux d’alcool dans le sang de 2,56 g/l et lui de 1,66 g/l. »

    En sortant de la cellule de dégrisement, le couple a reconnu « n’avoir pas pu résister à l’envie de faire l’amour » après une journée arrosée. Ils vont désormais devoir s’expliquer devant la justice.

    Le Parisien

    Je comprends pourquoi on dit "soul comme un polonais" (rire)


    4 commentaires
  • Hérault : une femme et son fils de 21 mois tombent sur un oustiti dans la véranda de leur maison

    Grosse surprise et petite frayeur pour une habitante de Vendémian, dans l'Hérault : elle a découvert un petit singe dans sa véranda. Il a été pris en charge par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.

    À Vendémian (Hérault), une femme et son fils âgé de 21 mois ont aperçu jeudi 25 août un ouistiti dans leur véranda, rapporte France Bleu Hérault. Le petit singe "claquait des dents, il avait une bonne paire de griffes, il n'était pas encourageant du tout", a assuré cette femme à France Bleu. Le singe est resté dans la véranda pendant près de trois heures.

    Accueilli par le zoo de Montpellier

    "J'étais en train de m'occuper du petit et j'ai cru dans un premier temps qu'il s'agissait d'un chaton", a raconté la mère de famille. Craignant que le petit singe s'en prenne à son fils, elle a ensuite fermé toutes les fenêtres de la maison, mais a laissé des morceaux de banane et de l'eau dans la véranda. Elle a pu ainsi continuer à observer le petit singe en attendant la venue des gendarmes qu'elle a alertés.

    Publicité

    C'est l'Office national de la chasse et de la faune sauvage qui est venu capturer le ouistiti. Il a été transporté au zoo du Lunaret, à Montpellier. Le singe appartiendrait à un particulier. Une enquête est en cours pour savoir s'il avait l'autorisation de détenir un ouistiti à son domicile.

    FranceInfo


    2 commentaires

  • 2 commentaires