• Ce chien a hérité de 4 millions d’euros légués par son maître

    Cinq millions de dollars soit plus de quatre millions d’euros, c’est l’héritage qu’a laissé un Américain fortuné à son chien, un border collie de 8 ans. L’animal était le seul héritier couché sur son testament.

    Lulu est devenu une vedette américaine malgré lui. Ce border collie de 8 ans a fait parler de lui à la télé, ce week-end. La chaîne WTF lui a consacré un reportage parce que ce chien a hérité de la fortune de son maître, un riche homme d’affaires récemment décédé, qui résidait à Nashville dans le Tennessee (États-Unis).

    Bill Doris, c’est le nom du défunt, n’avait apparemment jamais été marié et n’avait plus de famille lorsqu’il est décédé. Il avait donc uniquement couché le nom de son chien sur son testament. Il lui a donc légué la modique somme de cinq millions de dollars (plus de quatre millions d’euros) !

     

    Selon le testament, « L’argent devait être placé dans une fiducie pour les soins du chien », explique la chaîne de télévision américaine. Cette option devrait allègrement permettre à la gardienne du chien d’être payée pour ses dépenses mensuelles.

    « Il adorait son chien »

    Amie du propriétaire du chien, Martha Burton avait l’habitude de lui garder et de s’en occuper lorsque celui-ci partait en voyage. Mais elle l’assure à la télé : « je ne sais pas trop quoi penser de cette situation. Mais c’est vrai que Bill adorait vraiment son chien ». On la croit sans se pincer Il vient de lui offrir de quoi ne plus avoir une vie de chien du tout…

    Cette histoire n’est pas sans rappeler celle du célèbre couturier Karl Lagerfeld qui avait, lui, désigné son chat, Choupette, comme seule héritière de sa fortune.

    Ouest-France


    3 commentaires
  •  

     mais regardez ce qui se passe après !


    4 commentaires
  •  

    Soulagement pour Tessica Brown, l'Américaine de Louisiane qui s'était appliquée de la colle extra-forte pour plaquer sa chevelure. Après avoir posté un message de détresse sur les réseaux sociaux la semaine dernière, elle a donné lieu à une mobilisation nationale: internautes, coiffeurs de stars et chirurgiens voulaient prêter main forte à celle que l'on surnomme désormais "Gorilla Glue Girl", en référence à la marque de colle qu'elle a utilisée.

    Mercredi matin, elle s'est finalement tournée vers le chirurgien-plasticien Michael Obeng, en Californie, qui a affirmé à CBS Los Angeles que la chirurgie s'était "bien déroulée".

    Une opération qui a duré trois heures

    L'opération a duré environ trois heures pour retirer toute la colle de son cuir chevelu, à l'aide d'un traitement chimique spécial. L'intervention coûterait environ 12.000 dollars (9.900 euros), mais le Dr Michael Obeng lui a proposé de la faire gratuitement, toujours selon le média américain.

    Dans une vidéo publiée par TMZ et relayée via les réseaux sociaux, l'Américaine n'a pu retenir ses larmes lorsqu'elle a réalisé qu'elle pouvait à nouveau toucher ses cheveux.

    BFM TV


    4 commentaires

  • 3 commentaires
  • © Fournis par Gentside Tom Peters et sa femme

    On a tous des passions qui nous poussent à réaliser des choses étranges. Même si certaines d'entre elles peuvent être bizarres, elles n'atteindront (peut-être) jamais le niveau de celle de Tom Peters. Le Britannique aime tellement le meilleur ami de l'homme qu'il a décidé... de passer une partie de sa vie dans la peau d'un Dalmatien.

    Il se fait appeler Spot

    Son nom de chien ? "Spot". Avec son nom tout mignon, il se déguise entièrement en chien tacheté et se comporte comme tel. Il explique d'ailleurs que son costume, très réussi, l'aide à rester dans le personnage.

    En tant que bon chien, il dort dans une cage, marche à quatre pattes, et mange de la nourriture pour chiens. En dehors de cela, il a véritable vie d'humain a priori normale dans laquelle il exerce la profession d'éclairagiste pour le théâtre.

    Son étonnante passion lui aura tout de même coûter son mariage puisque son ex-fiancée Rachel Watson a renoncé à se marier avec Tom en 2008, ne supportant plus son style de vie. Elle semble tout de même accepter sa passion car c'est elle qui est aujourd'hui la maîtresse de Spot !

    Une passion comme une autre...

    Tom souhaite que l'on arrête d'avoir peur de sa passion. Il insiste sur le fait qu'il ne fait de mal à personne, et que certains passionnés des chiens comme lui veulent juste s'amuser en se faisant passer pour des chiots.

    Tom a en effet d'autres compagnons de jeu avec qui il peut s'amuser le week-end. Ils ont même eu les honneurs d'un reportage qui leur a été consacré : "The secret life of the Human Pups". C'est grâce à ce reportage que Rachel a ouvert les yeux sur la passion de son ex-fiancé et a décidé de l'accepter tel qu'il est.

    Gent Side


    7 commentaires
  • Après avoir lu le texte, passez à 0mn40


    6 commentaires
  • Un peu long, regarde qui veut !


    4 commentaires
  • La livraison du vaccin anti-covid à l’Algérie et le début de la campagne de vaccination étaient attendus par les Algériens depuis très longtemps. Depuis que le président Tebboune a annoncé, il y a plus de trois mois, que la campagne allait bientôt commencer. De date en date, le rdv a été repoussé et les spéculations allaient bon train sur la capacité de l’Algérie à tenir sa promesse, d’autant plus que tous les pays du monde avaient très vite choisi leur vaccin et ont aussitôt commencé à l’administrer. Finalement, après moult échanges avec les laboratoires mondiaux, notre pays a fait le choix d’acquérir deux types de vaccins : le chinois et le russe, Sputnik V. mais pour ce dernier, les choses ne se sont pas vraiment passé comme prévu.

    Un vaccin « très russe »

    Les avions transportant le vaccin russe Sputnik V, ont atterri aujourd’hui à Alger avec à leur bord le chargement tant attendu. 500 000 doses ont été livrée à l’Algérie pour débuter la campagne de vaccination dès samedi. Sur le tarmac de l’aéroport, les autorités civiles et militaires et à leur tête, le 1er ministre Adelaziz Djerrad, ainsi qu’une foule de journalistes attendaient avec impatience le déchargement de la cargaison. Mais c’est au moment du 1er contrôle de conformité opéré à la fois par les agents de douanes et les médecins de l’institut Pasteur d’Alger que les choses ont tourné à la mascarade.

    En effet, le médecin de Pasteur chargé de vérifier le contenu de l’un échantillon de vaccin s’est très vite rendu compte que les choses n’étaient pas tout à fait conformes. Et c’est le visage livide qu’il se tourne vers le 1er ministre pour annoncer que visiblement, il y avait erreur sur la commande. L’Algérie vient de recevoir 500 000 Vodkas à très forte teneur en alcool en lieu et place du vaccin Sputnik V. incompréhension totale au sein de la délégation. La presse filme chaque moment et les interrogations fusent de partout. Le 1er ministre demande des explications au ministre de la santé qui se tourne vers le directeur général de la santé qui se tourne vers le directeur de l’institut Pasteur qui se tourne vers le chef du département achats qui se tourne vers l’agent en charge des achats qui brandit un bon de commande sur lequel était inscrit « commande de 500 000 Sputnik Vodka ». une marque de Vodka locale très prisée par les russes. Les lettres suivant le V de Vodka avaient été ajoutées par erreur par le correcteur automatique de l’ordinateur ayant servi à éditer le bon de commande.
    A défaut de vaccin, les algériens pourront compter sur la Vodka russe pour faire passer les effets du Covid-19.

    EL MANCHAR


    4 commentaires
  • Des enfants de six ans verbalisés... dans leur bus scolaire

    Neuf enfants âgés de six à huit ans ont reçu une amende parce qu'ils avaient oublié leur carte de bus dans leur cartable en allant à la cantine.

    83 euros. C'est l'amende qu'ont reçu des jeunes enfants âgés de six à huit ans dans le Gard jeudi 28 janvier dernier. L'histoire qui nous est contée par nos confrères de France Bleu a provoqué une polémique dans la commune de Martignargues tant elle paraît ridicule. En effet, alors que les enfants prenaient le bus entre leur école de Saint-Etienne-de-l'Olm et leur cantine de Martignargues, ils ont été verbalisés par le chauffeur du transport scolaire parce qu'ils avaient… oublié leur carte scolaire dans leur cartable.

     

    Une verbalisation qui a provoqué l'ire de l'édile de la commune, Jérôme Vic, interrogé par Midi Libre : "C’est pitoyable, le bus a été arrêté une vingtaine de minutes, les enfants étaient en pleurs. Ils ont eu moins de temps pour manger à la cantine. Qu’ils contrôlent, c’est une chose, mais entre midi et deux, c’est une honte ! Quel homme peut avoir du plaisir à mettre des PV à des enfants de 6-7 ans ?", s'emporte-t-il.

    Les parents ne comprennent pas

    "C'est de la colère, je trouve ça ignoble de faire ça à des enfants surtout que le chauffeur de bus connaît très bien les enfants", ajoute quant à lui auprès de France Bleu, un père de famille qui devra s'acquitter de payer les contraventions. Un autre déplore la situation alors qu'il paye déjà plus de 70 euros annuels pour que son fils aille à la cantine scolaire. "J'ai vu mon fils me tendre un papier lorsque je suis rentré tard à la maison le soir. Lui n'a pas eu peur. Mais quand je vois le procès-verbal…", témoigne-t-il toujours incrédule. Le réseau de transport (NTECC) contacté par France Bleu n'a pas souhaité répondre aux questions.

    Capital

    Il sont tombés sur la tête !

     


    4 commentaires

  • 7 commentaires
  • La police pakistanaise a ouvert une enquête après avoir découvert une vidéo virale, montrant un jeune garçon conduisant une Toyota Land Cruiser V8 sur une route très fréquentée dans la ville de Multan.


    4 commentaires

  • 3 commentaires
  • C'est une très belle histoire qui a vu le jour grâce aux réseaux sociaux depuis une dizaine de jours. 

    Vendredi 8 janvier, Christelle Quillet, commerçante à Lesparre-Médoc, un petit village de Gironde, rencontre par hasard Patrice Pérez, 64 ans, sans-abri depuis trente ans. L'homme croit qu’il se balade dans Bordeaux, alors qu'il tente de survivre dans la commune de la commerçante. "Après un échange cordial et une bonne année, il m’a confié qu’il avait passé la nuit dans le sas d’une banque du centre-ville", raconte Christelle au journal Sud Ouest.

    Cagnotte Leetchi

    Au fil de la conversation, la commerçante comprend la détresse de son interlocuteur et se démène pour lui trouver un hébergement. Sur Facebook, elle lance même une cagnotte Leetchi pour l'aider à financer une chambre d'hôtel. Résultat : 887 euros sont collectés assez rapidement. La cagnotte lui a permis de dormir quelques nuits dans un hôtel de Lesparre-Médoc, tandis que les services départementaux cherchent une solution pérenne pour loger Patrice. "Une coiffeuse lui a même coupé les cheveux et la barbe gratuitement", a précisé Christelle Quillet à France 3

    La belle histoire aurait pu s’arrêter là. Mais quelques jours plus tard, Christelle comprend que le SDF cherche à revoir sa fille dont il n’a plus de nouvelles depuis quatorze ans. Rebelote : la commerçante lance un nouveau message sur son compte Facebook. "Patrice recherche sa fille Aurore, aidez-nous !", écrit-elle.

    "Beaucoup de choses à rattraper"

    Le miracle survient en quelques heures seulement : Aurore est retrouvée. Elle aussi cherchait depuis des années celui qu'elle avait perdu de vue après avoir été placée en famille d'accueil. "J'avais appelé toutes les mairies mais je n'avais aucune réponse. J'étais très émue. J'étais une adolescente. Je suis une jeune femme. Il y a beaucoup de choses à rattraper", témoignait-elle avant de revoir son père.

    Et c’est sur les réseaux sociaux qu’on apprend que les retrouvailles ont finalement eu lieu dimanche dernier. Patrice est parti à la rencontre de sa fille, accompagné de sa bienfaitrice Christelle, à Nancy. La femme au grand cœur s'est félicitée de ces retrouvailles : "Mission accomplie grâce à cette formidable chaîne, merci à tous !"

    Europe 1


    2 commentaires
  • 7620 mètres de chute ! Hauteur de 23 Tour Eiffel !


    3 commentaires

  • 5 commentaires
  • Cliquez sur : Regarder sur You Tube


    5 commentaires

  • 3 commentaires
  • Site en maintenance

    Nous procédons actuellement à une maintenance exceptionnelle.
    Merci de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

    J'ai eu beaucoup de mal à faire mes articles et à valider vos commentaires !

    Ras le bol !


    4 commentaires
  • Comme souvent en vacances, quand la valise est bien chargée à l'aller, elle finit pleine à craquer au retour... Des mauvaises habitudes qui peuvent vous contraindre à payer un excédent bagage, sauf si vous êtes ingénieux comme l'homme que vous allez voir.

    L'excédent bagage : l'angoisse

    Tous les étés, certains passent des journées extrêmement longues à lutter contre la chaleur, tandis que d'autres visualisent déjà leurs belles petites vacances, qui arrivent à grands pas. Si ces derniers sont chanceux, il leur reste tout de même quelques angoisses.

    Pour les voyageurs qui partiront en avion, les règles ne changent pas, mais elles sont toujours aussi difficiles à respecter. Comme celle du poids limite concernant les bagages. Chaque année, des millions de voyageurs se mentent, en se promettant que cette année, ils voyageront léger.

    Un héros du quotidien

    En juillet 2019, un véritable génie a réussi à contourner la règle de l'excédent bagage à la perfection. Après que l'accès au vol lui ait été refusé car sa valise était trop lourde, ce passager a choisi de ne pas payer, et alléger ses bagages avec une solution magnifique.

    Il s'est donc écarté de la file d'attente, a ouvert sa valise, et s'est mis à enfiler le maximum de tee-shirt et chemise possible. Une solution miracle qui a porté ses fruits, puisque ce génie a fini par ne pas payer d'excédent bagage.

    Une vidéo qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, partagée avec le message de son ami qui a eu le bon réflexe de filmer la scène : "La valise dépassait la limite de poids à l'aéroport. Alors il a sorti 15 tee-shirts et les a enfilés pour que la valise fasse le bon poids".

    Gent Side


    3 commentaires
  • Un Russe tente de prendre l'avion nu pour des raisons aérodynamiques

    En 1909, Louis Blériot est devenu le premier homme à traverser la Manche en avion. En 2009, Chesley Sullenberger est entré dans l'Histoire pour son amerrissage spectaculaire sur l'Hudson. En 2019, un génie est venu rejoindre ces deux pilotes en entrant dans la légende de l'aviation. Mais attention, ce n'est certainement pas pour ce à quoi vous vous attendez...

    Nu comme un ver

    Le personnage en question est un homme russe de 38 ans. Celui-ci a une idée plutôt improbable qui lui a valu d'être arrêté à l'aéroport de Domodedovo à Moscou. On pourrait dire que cet incident est le résultat des théories très controversées sur la façon optimale de voyager en avion du passager. En effet, le Russe a tenté d'embarquer sans aucun vêtements. Non ce n'est pas une blague !

    Des idées farfelues

    Le brave homme a tenté d'embarquer nu, pour des raisons qui ont été expliquées par un autre passager de l'avion à la télévision russe : "il a crié qu'il était nu parce que les vêtements altéraient l'aérodynamisme du corps. Il vole avec plus d'agilité lorsqu'il est déshabillé". Sur les nombreuses vidéos que l'on vous propose, on voit notre ami russe menotté et entouré de policiers.

    Le plus beau dans toute cette histoire, c'est que ce génie n'était ni saoul, ni sous l'emprise d'une quelconque drogue. Bien évidemment, nous lui souhaitons tout le bonheur du monde pour la suite de sa carrière. On peut dire que c'est bien la première fois que l'on a l'occasion de voir ça à la porte d'embarquement d'un avion !

    Gent Side


    2 commentaires

  • 4 commentaires

  • 3 commentaires