• Des contrebandiers ont trouvé une planque originale pour cacher des paquets de cigarettes. Ils les ont mis à l'intérieur d'un tronc d'arbre ! Le tronc d'arbre est creusé à l'intérieur et les paquets sont mis dans des filets attachés les uns aux autres. Il n'y a qu'à tirer sur le fil au bout pour sortir tous les filets remplis de paquets de cigarettes de contrebande. La vidéo a été filmée par des douaniers roumains


    5 commentaires
  • Le coronavirus vous aura au moins servi à savoir bien vous laver les mains !!!


    4 commentaires
  •  Confinement : pour sortir n'oubliez pas votre  attestation

    On peut voir le niveau de l'orthographe de certains !!!

    Mieux vaut en rire !


    5 commentaires

  • 4 commentaires

  • 6 commentaires

  • 6 commentaires

  • 6 commentaires

  • 7 commentaires

  • 5 commentaires

  • 6 commentaires
  • "Je suis devenue avocate parce qu'on m'a dit que c'était impossible"


    4 commentaires
  • Etats-Unis: Une femme plaide coupable d’avoir été seins nus devant son mari

    C’est un fait de justice particulièrement surprenant. Une Américaine poursuivie pour avoir été seins nus en présence de ses beaux-enfants alors qu’elle effectuait des travaux à son domicile a finalement conclu un accord avec l’accusation et plaidé coupable d’attentat à la pudeur devant un adulte : son propre mari.

    Tilli Buchanan a dû se résoudre à cet étrange accord pour éviter d’avoir à passer en jugement et d’être fichée comme délinquante sexuelle en cas de condamnation, a expliqué son avocat à des médias de l’Utah, qualifiant toute cette affaire de « grotesque ».

    Le mari lui aussi torse nu

    Tilli Buchanan était poursuivie après avoir été vue torse nu par les trois enfants de son mari, âgés de neuf à treize ans, alors que le couple effectuait de travaux d’isolation dans le garage de leur maison. Son mari se trouvait lui aussi torse nu au moment des faits mais n’a pas fait l’objet de poursuites. Le couple avait expliqué avoir décidé de se mettre en sous-vêtements pour éviter de se salir.

    Les enfants avaient rapporté l’épisode à leur mère et Tilli Buchanan avait fini par être inculpée en 2019. Elle avait protesté en vain, arguant que si son mari pouvait travailler torse nu, elle ne voyait aucune raison l’empêchant d’en faire autant. Les services du procureur local ne l’ont pas vu de cet œil, estimant qu’une femme montrant ses seins constituait bien un attentat à la pudeur dans la société américaine actuelle.

    A la suite d’une négociation avec les services du procureur, Tilli Buchanan a donc reconnu mardi avoir exhibé ses seins nus devant un adulte, causant ainsi « un trouble », même s’il s’agit en l’occurrence de son mari. L’accusation sera abandonnée dans un an si elle ne commet pas d’autre crime d’ici là.

    20 Minutes

    Alors, les seins nus doivent être interdits sur les plages américaines, pas comme en France !

    Mieux vaut en rire ! 


    4 commentaires
  • L’association propriétaire du tracteur a déposé un recours pour usurpation de plaque d’immatriculation

    Les membres de l’association Le relais pour l’emploi située à Retiers (Ille-et-Vilaine) en rigolent encore. Comme ils le racontent sur leur site Internet, le vieux tracteur de l’association a été flashé à 146 km/h sur une route espagnole limitée à 120. Selon le procès-verbal reçu le 6 février, l’infraction au Code de la route aurait été commise le 23 janvier dans la province de Léon, au nord-ouest de l’Espagne, précise Ouest-France.

    Pour prouver que le tracteur n’a pas joué les bolides sur les routes espagnoles, les membres de l’association ont dû se déplacer à la gendarmerie pour déposer un recours pour usurpation de plaque d’immatriculation et faire annuler l’amende qui s’élevait à 100 euros. « Point positif : de bonnes blagues entre collègues. Point négatif : du temps passé administrativement pour faire annuler l’amende », indique avec une pointe d’humour l’association sur son site Internet.

    20 Minutes


    5 commentaires
  • Une violoniste joue pendant son opération du cerveau pour éviter de perdre l'usage de sa main gauche

    L'idée de faire jouer la musicienne pendant l'opération avait pour but de protéger une zone du cerveau essentielle pour jouer du violon.

    Une violoniste a aidé les médecins à ne pas endommager une zone importante de son cerveau en jouant de son instrument pendant l'opération destinée à enlever sa tumeur, a annoncé l'hôpital de King's College à Londres.

    Les chirurgiens ont mis au point une technique permettant de vérifier en temps réel que les zones du cerveau responsables du mouvement des mains n'étaient pas affectées pendant cette procédure délicate, a précisé l'hôpital mardi sur son site.

    Dagmar Turner, musicienne de 53 ans, membre de l'Orchestre symphonique de l'île de Wight (sud de l'Angleterre), a été diagnostiquée en 2013 d'une tumeur à la croissance lente. Elle a demandé à être opérée lorsque la tumeur s'est développée. L'opération a eu lieu le mois dernier.

    "L'idée de ne plus pouvoir jouer me brisait le coeur"

    L'idée de faire jouer la musicienne en la réveillant au milieu de l'opération visait à protéger en particulier d'importantes cellules situées dans le lobe frontal droit de son cerveau. Cette zone, située juste à côté de celle opérée, contrôle entre autres la main gauche, essentielle pour jouer de l'instrument.

    "L'idée de ne plus pouvoir jouer me brisait le coeur", a expliqué Dagmar Turner, qui a remercié l'équipe médicale pour avoir fait "tout son possible", allant même jusqu'à prévoir dans quelle position l'opérer pour qu'elle puisse jouer.

    "Nous pratiquons environ 400 résections (ablation de tumeurs) par an, ce qui implique souvent de réveiller des patients pour qu'ils répondent à des tests de langage", a expliqué le chirurgien responsable de l'opération Keyoumars Ashkan, "mais c'était la première fois que je faisais jouer d'un instrument à un patient"

    Selon lui, 90% de la tumeur a été enlevée, "dont toutes les zones suspectées d'activité agressive", tout en permettant à la violoniste de "conserver le plein usage de sa main gauche".

    "Grâce à eux, j'espère pouvoir réintégrer mon orchestre très bientôt", s'est félicitée Dagmar Turner, qui est sortie de l'hôpital trois jours après son opération.

    franceinfo


    3 commentaires
  • Portrait Marcel Berthome


    5 commentaires
  • "J'ai eu un procès en 1992 parce que je ne roulais pas assez vite.."


    8 commentaires
  • Municipales 2020 : bienvenue à Rochefourchat, la ville qui ne compte qu'un seul habitant

    À quelques semaines des municipales, franceinfo a analysé les données démographiques, politiques, économiques et sociales de toutes les communes françaises. Dans la Drôme, le village de Rochefourchat bat le record de la plus faible population de France.

     

    LIEN de l'article :

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/municipales-bienvenue-%C3%A0-rochefourchat-la-ville-qui-n-a-qu-un-habitant/ar-BBZK7tQ?ocid=msedgntp


    3 commentaires
  • Ce Youtubeur explore un bunker nucléaire désaffecté et y fait une découverte glaçante

    Le Youtubeur Drew Scanlon s'est infiltré dans un vieux bunker nucléaire désaffecté, et voilà ce qu'il y a découvert...

    Plus connu pour être le bonhomme derrière le meme 'white man blinking', il est aussi un explorateur sans peur... C'est dans un bunker nucléaire ukrainien situé dans la ville de Pervomaysk (à 300 km au sud de Kiev) que le jeune homme a décidé de partir à l'aventure.

    Et ses premières découvertes ont de quoi surprendre : le lieu est encore équipé de grands stocks de nourriture, de fournitures médicales et d'eau. De quoi survivre pendant 45 jours après une hypothétique attaque nucléaire.

    Face à la console de lancement

    Et l'arsenal de guerre encore présent dans les couloirs du bunker a de quoi impressionner. Mais ce n'est pas le pire : après quelques minutes d'exploration, Drew se retrouve simplement... face à la console de lancement d’un silo à missiles nucléaires !

    Et il a même découvert le bouton permettant de lancer les missiles en question. Et ce dernier ressemble à s'y méprendre aux autres boutons présents sur la console, bien loin des fantasmes hollywoodiens qui voudraient que ce bouton nucléaire soit gros, rouge et accompagné d'un avertissement.

    À noter que la console a besoin de deux clés séparées pour valider le lancement, et de codes qui sont transmis aux soldats présents sur site par le Kremlin. Ouf.

    Gent Side


    2 commentaires
  • Savez-vous que ce dimanche est un jour palindrome ?

    2 février 2020… 2/02/2020, une suite de chiffres qui fait beaucoup parler en ce 33e jour de l’année qui en compte donc encore 333.

    Les puristes diront que cela n’arrive qu’une fois par millénaire. Ce dimanche 2 février 2020 est une date palindrome si on l’écrit en chiffres. À condition d’inscrire un zéro devant le deux du jour, 02 02 2020 peut se lire de manière identique dans les deux sens.

     

    En didactique, un palindrome est un mot ou un groupe de mots qui peut être lu indifféremment de gauche à droite ou de droite à gauche. Les exemples classiques sont les villes de Laval et Noyon, le verbe « ressasser »

    Le Parisien 


    4 commentaires
  • Une pratique souvent cachée qui prétend soigner des maladies.

    Rumeur ou pratiques cachées ? Le très sérieux journal britannique The Guardian rapporte une pratique "qui n’est pas rare" dans certaines régions d’Ouganda, de Tanzanie ou du Kenya. Des hommes se nourrissent au sein de leur épouse.

    Une jeune femme de vingt ans, maman d’un bébé de six mois, témoigne dans le journal : "Il me dit qu’il aime le goût. Et que c’est bon pour sa santé. Il se sent bien après."

    On savait très peu de chose sur cette pratique jusqu’à ce que la ministre de la Santé de l'Ouganda, Sarah Opendi, brise le silence devant le Parlement en 2018. Elle alertait contre une pratique en plein développement, qui mettrait en péril l’allaitement des enfants. Leur père deviendrait en effet un concurrent.

    Une étude scientifique est en cours. Une mission exploratoire de l’aveu même des chercheurs. "Nous ne savions même pas si c’était vrai ou pas", reconnaît Rowena Merrit, l’une de ces chercheurs, membre de l'université du Kent, au Royaume-Uni.

     

    "Pratique répandue"

    L’étude s’est concentrée sur un district rural de Buikwe en Ouganda. Les scientifiques ont rencontré quatre hommes qui reconnaissent boire au sein. Mais si la pratique semble courante, expliquent les chercheurs, elle est socialement rejetée. Autant dire que personne ne se vante de têter. Une pratique que confirme cependant un professeur lors d’une réunion publique sur l’allaitement. "C’est sérieux, c’est une pratique très répandue."

    Selon une spécialiste de santé publique de la région, Joséphine Zziwa, "les hommes de Buikwe sont en compétition avec leurs bébés pour le lait maternel. Cela compromet le régime des nouveau-nés et leur croissance." Il se raconte que le lait maternel permettrait de se remettre d’une gueule de bois, mais aussi de soigner l’impuissance, voire le cancer. Cette pratique existerait également en Tanzanie, dans la région d’Iringa.

     

    Promouvoir l'allaitement

    Tous ces pays s’inquiètent pour le développement des nouveau-nés, et font campagne pour promouvoir l’allaitement. "C’est la meilleure façon de démarrer dans la vie. Non seulement cela nourrit l’enfant, mais ça le protège des maladies", explique Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la Santé. Elle condamne les pratiques de certains hommes, qui non seulement se fondent sur un mythe, mais également privent l’enfant de nourriture à un moment critique de sa vie.

    Mais la menace pour l’enfant a en fait d’autres origines. L’allaitement est surtout abandonné par les mères. Elles sont 50% dans la région de Buikwe à ne pas vouloir donner le sein. Nombreuses travaillent et les raisons sont parfois plus triviales. Elles craignent pour l’esthétique de leur poitrine.

    France info

    Vraiment des malades mentaux ces africains !

    Ces africaines sont stupides de les laisser faire !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique