• Heureusement qu'on a trouvé ses petits. C'est trop triste tous ces chiens abandonnés.

    Je l'imagine chercher un endroit pour "accoucher" !


    4 commentaires
  • LUTTE CONTRE LES ABANDONS toujours plus nombreux !

    LUTTE CONTRE LES ABANDONS toujours plus nombreux !

    Honte à celles et ceux qui abandonnent leurs animaux pour partir en vacances ou autres motifs non valables


    4 commentaires
  • LIEN pour signer pétition : http://www.mesopinions.com/petition/animaux/interdire-gavage-canards-oies-production-foie/30854

    Interdire le gavage des canards et des oies pour la production de foie gras en France

    Quand on aime les animaux on ne "bouffe" pas de foie gras !!!

    Les femelles sont broyées vivantes !

    Quand aux pauvres mâles, ils ont une vie de merde ! 


    4 commentaires
  • Mon com sur youtube :

    CHANTOUVIVELAVIE   il y a 26 secondes

    Peut-être très beau à regarder mais Est-ce vraiment la place d'un cheval sur une patinoire ?
    Pauvre cheval, il a dû répéter, répéter, répéter ...
    Les humains ne savent que se servir des animaux
    A la fin de la video, elle dit : le risque de mettre un tel cheval sur la glace !!!

    3 commentaires
  • Ils se souviendront longtemps de cette nuit en pleine nature. Vendredi matin, un homme de 24 ans et sa sœur de 29 ans ont été secourus par les pompiers après avoir passé la nuit au bord de la rivière

    Mardi soir, des agents de la police municipale ont été appelés à intervenir lors de l’attaque d’un SDF par son propre chien. L’animal le mordait au bras et aurait également fait preuve d’agressivité envers les policiers. L’un d’eux a fait usage de son arme de service pour abattre le canidé.

    D’après le journal en ligne 20 Minutes, un chien a été abattu par la police municipale le mardi 23 mai en cours de soirée à Toulouse (31).

    Vers 20h30, des agents de la police municipale ont été envoyés du côté de la rue Lapeyrouse, non loin de la place Wilson, après avoir été alertés par des cris de détresse. En arrivant sur les lieux, ils ont été confrontés à une vision terrible : un homme était en train de se faire mordre au bras par un chien..

    Les policiers municipaux ont alors tenté de mettre fin à l’agression, mais l’animal n’a pas voulu lâcher prise. L’un des agents a estimé qu’il n’y avait plus d’autre recours que la force. Il a dégainé son arme de service et fait feu à 4 reprises sur le chien. Ce dernier n’a évidemment pas survécu aux tirs.

    Il s’est finalement avéré que l’homme était un sans domicile fixe et que le chien était le sien, mais seulement depuis quelques jours. Le sans-abri a été transporté à l’hôpital Purpan.

    Le site 20 Minutes indique, par ailleurs, qu’une policière a été atteinte par un éclat de balle durant l’intervention et qu’elle a été prise en charge par le SAMU.

    Chien.fr

    Mais d'où venait ce chien ? C'est triste !

     


    3 commentaires
  • Daisy vivait l’enfer !

    Comment a-t-on pu la laisser cette pauvre chienne dans un état pareil ? C’est la question que se sont posées les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis lorsqu’ils ont secouru Daisy, à Nouvron-Vingré (02).

    Reniée, oubliée, comme si elle n’existait pas. C’est la triste situation de Daisy, une chienne Saint-Bernard de 9 ans et demi. Remisée dans le jardin d’une maison à Nouvron-Vingré, elle était dans un état de santé déplorable. Grâce au signalement de la mairie qui a aussitôt publié un arrêté, la Fondation 30 Millions d’Amis a pu intervenir en urgence pour la sauver de sa vie de misère (17/05/2017).

    État de santé pitoyable

     

    « Elle a une grosse plaie purulente et suintante au cou qui n’a jamais été soignée. Nous pensons que c’est une tumeur. Des mouches ne cessent de tourner autour de cette pauvre chienne tellement l’odeur est forte » décrit avec émotion Angélique, enquêtrice de la Fondation 30 Millions d’Amis.

    Le propriétaire a d’ailleurs avoué qu’il ne se souvenait pas de quand datait la dernière visite du vétérinaire.

    Daisy vivait l’enfer !

    Des bourres de poils

    Daisy a aussi le poil complètement emmêlé et très sale : « Elle a plein de bourres de poils. Nous allons devoir la raser pour pouvoir mieux l’examiner. Je redoute de découvrir d’autres plaies ou des parasites lorsqu’elle sera débarrassée de toutes ces saletés » avoue Angélique.

    Après son sauvetage, la chienne s’est endormie dans la voiture de l’enquêtrice, comme si elle pouvait enfin souffler. « Même si elle est très fatiguée, un peu effacée même, on voit que c’est une chienne super gentille » ajoute-t-elle. 

    Besoin d’affection

    Daisy est actuellement sous traitement médical et subira dans quelques jours une opération pour faire retirer sa masse dans le cou. Elle pourra ensuite rejoindre le refuge des Amis des Bêtes du Soissonnais (02) où elle bénéficiera de toute l’affection dont elle a tant besoin pour se rétablir.

    30 Millions d'amis


    2 commentaires
  • Un chasseur meurt écrasé par un éléphant qui vient d'être abattu

    Un organisateur de chasse aux animaux sauvages est mort vendredi au Zimbabwe, pays d'Afrique australe, écrasé par un éléphant. 

    Theunis Botha, un Sud-Africain âgé de 51 ans, accompagnait un groupe de clients dans une réserve lorsqu'ils se sont accidentellement retrouvés au milieu d'un troupeau de reproduction, indique The Telegraph.

    Trois pachydermes ont alors chargé les chasseurs. Theunis Botha, armé d'un fusil, a fait feu. Mais il n'a pas vu qu'un quatrième éléphant arrivait par le côté pour l'attaquer. Alors que l'animal soulevait le quinquagénaire avec sa trompe, l'un des chasseurs a tiré et a mortellement touché l'éléphant, qui s'est effondré sur lui.

    Spécialiste de la chasse au léopard et au lion !

    L'homme était bien connu du milieu de la chasse aux animaux sauvages pour organiser des traques au gros gibier avec sa meute de chien. Il était même spécialiste de la chasse au léopard et au lion. Il avait fondé sa propre société dans les années 80 et emmenait dans ses chasses de riches étrangers.

     

    De nombreux chasseurs ont adressé leurs condoléances et salué "une légende", "un chasseur de classe mondiale". Mais sur les réseaux sociaux, les internautes ne se sont pas montrés tendres, s'indignant que de telles chasses aient toujours lieu. "Un mauvais karma", pour les uns, "une honte" pour les autres, estimant qu'ôter la vie à un animal sauvage ne devrait jamais être fait pour le simple plaisir de tuer.

     

    Des restes humains dans des crocodiles

    Au mois d'avril, c'était un ami et collègue de chasse de Theunis Botha qui était tué par un crocodile. Scott van Zyl, un chasseur professionnel de 44 ans et organisateur de safaris de chasse au Zimbabwe, avait disparu. Des recherches avaient été lancées, une récompense de 5000 dollars avait même été promise après que ses chiens étaient revenus seuls au campement.

    Des traces de pas ainsi que son sac à dos avaient été retrouvés sur les bords du fleuve Limpopo, où se trouvaient trois crocodiles du Nil. Ils avaient été abattus et des restes humains avaient été découverts dans les estomacs de deux d'entre eux, rapportait The Independent. Des tests ADN avaient confirmé qu'il s'agissait bien du chasseur.

    BFM.TV

    Saloperies de chasseurs. Contente que ce chasseur ait été tué.

    Ecoeurant d'avoir tué l'éléphant.

    Bravo les crocodiles, ils sont chez eux, foutons leur la paix !


    3 commentaires
  • 8 députés ont subventionné des associations pro-corrida en 2016 avec la réserve parlementaire, pour un total de 54500 €

    Elie ABOUD a attribué 7000 € à L'AFICION, Béziers
    Gilbert COLLARD a attribué 3000 € à l' UNION TAURINE VAUVERT
    et 9000 € à TORO PASSION
    et 3000 € au C.T. LOU SANGLIER
    Fanny DOMBRE COSTE a attribué 2000 € au Cercle Taurin "Le Trident"
    et 2000 € au Club Taurin La Muleta
    Françoise DUMAS a attribué 5000 € à l' Union Taurine Nîmoise
    David HABIB a attribué 4000 € à PENA TAURINE GARLINOISE
    Marion MARÉCHAL-LE PEN a attribué 2000 € à LOU TOUREOU PERNEN
    Bernard REYNES a attribué 1000 € au Club taurin Paul Ricard
    et 1000 € au Club taurin l'encierro
    et 1000 € au Club taurin "la bouvine"
    et 1000 € au Club taurin Paul Ricard « lou ferri »
    et 1000 € au Club taurin « lou senassenc »
    Patrick VIGNAL a attribué 2500 € au CTPR LOU BAJAN


    4 commentaires
  • Un orang-outan albinos aux yeux bleus secouru à Bornéo après avoir été enfermé par des villageois

    Cette femelle a été transportée dans un centre de rééducation tenu par une association, la Fondation pour la survie des orangs-outans, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo.

    Une femelle orang-outan albinos aux yeux bleus enfermé dans une cage par des villageois sur la partie indonésienne de l'île de Bornéo a été secouru par les autorités et des défenseurs des animaux. C'est ce qu'a indiqué, mardi 2 mai, la Fondation pour la survie des orangs-outans de Bornéo (BOSF). La femelle orang-outan aux poils blonds – une espèce rare contrastant avec les singes au pelage habituellement châtain roux – a été découverte la semaine précédente dans un village isolé dans le district de Kapuas Hulu, dans la province de Kalimantan Centre.

    "Un orang-outan, c'est rare, et un orang-outan albinos, c'est encore plus rare", explique un responsable de l'ONG à l'origine du sauvetage. "Depuis la création de la BOSF il y a vingt-cinq ans, nous n'avons jamais accueilli d'orang-outan albinos dans notre centre de rééducation", ajoute-t-il.

     

    Une espèce menacée d'extinction imminente

    Sur certaines photos, l'albinos a quelques taches de sang séché sous le nez. Il aurait pu se blesser en voulant s'échapper au moment où il a été capturé par des villageois qui l'ont gardé deux jours, selon la BOSF. Le singe, qui serait âgé d'environ 5 ans, a été transporté au centre de rééducation de la BOSF à Nyaru Menteng, où l'ONG prend soin de près de 500 singes.

    Seul grand singe d'Asie du Sud-Est, l'orang-outang est une espèce menacée d'extinction imminente, selon les Nations unies. Ce primate arboricole vit en liberté dans les forêts tropicales humides de Sumatra et de Bornéo, qui se réduisent comme une peau de chagrin sous l'effet de la déforestation légale ou sauvage, afin d'accroître les plantations d'huile de palme.

    Les orangs-outans ne seraient plus que 100 000 à Bornéo, la quatrième plus grande île au monde répartie entre trois pays : Indonésie, Malaisie et Brunei. D'ici à 2025, ils ne devraient plus être que 47 000, selon certaines estimations. En 1973, Bornéo comptait encore 288 500 orangs-outans.

    Franceinfo

     


    2 commentaires
  • L'ancien cheval de course est devenu un peintre à la mode

    Il est sans doute le seul spécimen de son espèce à savoir manier le pinceau. Metro, un ancien cheval de course à la retraite, peint des tableaux qui se vendent plutôt bien. Au-delà de l'originalité de cet artiste sur sabots, l'initiative avait pour but -à l'origine- de lui sauver la vie. Car lorsqu'en 2009 le cheval est adopté par Ron Krajewski -un Américain lui-même artiste peintre- une sérieuse blessure au genou est découverte. Suffisamment grave pour compromettre son avenir.

    Grièvement blessé au genou

    En 2012, son état s'aggrave. Plusieurs mois de traitement et de rééducation ne suffisent pas à remettre Metro d'aplomb. Le vétérinaire découvre même lors d'une radio que son genou est au plus mal, rapporte la BBC. Le diagnostic tombe: il ne reste à l'équidé que deux ans à vivre avant qu'il faille l'abattre -un cheval grièvement blessé aux jambes est en général condamné.

    Mais Ron Krajewski ne se résout pas à ce sursis. "Je ne voulais pas le mettre au pré et l'oublier. Je réfléchissais à un moyen de passer du temps ensemble", a témoigné pour la chaîne de télévision britannique le propriétaire de l'équidé, qui réside à Gettysburg en  Pennsylvanie, dans le nord-est des États-Unis.

    Ses quatre premiers tableaux vendus en une semaine

    Il se trouve que l'ancien crack, qui a remporté huit prix et une dotation de près de 280.000 euros lors d'une prestigieuse course hippique dans la banlieue de New York, ne cesse de hocher la tête et de saisir tout ce qui lui passe sous la bouche. Pour Ron Krajewski, c'est l'occasion d'initier son cheval à la peinture.

    "Je lui ai appris à toucher la toile avec son nez avec des bonbons, puis de lui faire tenir un pinceau. Il aurait pu juste toucher la toile avec le pinceau puis le laisser tomber et ça aurait été la fin de l'histoire. Mais heureusement il a commencé à donner des coups de bas en haut et à aimer ça."

    150 acheteurs sur liste d'attente

    Ron Krajewski juge les œuvres de son cheval -qu'il assiste dans la réalisation et le choix des couleurs- si bonnes qu'elles sont rapidement exposées dans une galerie. Les quatre premières peintures sont vendues en une semaine. En 2014, 150 personnes sont même inscrites sur une liste d'attente pour acquérir les créations de Metro.

    "Un humain ne pourrait réaliser les mêmes coups de pinceau de Metro, parce qu'il ne pense pas à ce qu'il fera avant de le faire. Ses touches sont épaisses, aléatoires et parfois cassées, ce qui permet à d'autres couleurs d'apparaître. Ça vibre sur la toile", confie son propriétaire et premier fan.

    La vente des œuvres a permis de financer un traitement expérimental pour son genou et d'allonger sensiblement l'espérance de vie de Metro, qui a récemment fêté ses 14 ans. Il existe aussi un cahier de coloriage, inspiré de ses créations, et un livre qui retrace son histoire, comme l'indique le site qui lui est consacré.

    Il aime la sensation du pinceau sur la toile"

    Ron Krajewski a bien essayé d'initier aux arts visuels son autre cheval, baptisé Pork Chop -ou "côtelette de porc" en français- mais sans succès. Le retraité de l'armée de l'air américaine rend visite à ses chevaux cinq fois par semaine, deux de ses visites sont consacrées à des séances de vingt minutes de peinture. Un atelier a même été aménagé à proximité de son boxe. "Metro a un petit espace dans la grange que l'on appelle son studio. Tout est prêt pour qu'il peigne."

    Ron Krajewski assure que Metro prend beaucoup de plaisir dans ses activités artistiques. "Je peux installer un chevalet dans le champ, il va alors arrêter de brouter et venir me voir." Mais il n'est pas certain que l'artiste soit véritablement conscient de son art: un cheval ne voit pas ce qui se trouve entre ses yeux en face de lui jusqu'à 1m et ne perçoit que les couleurs allant du bleu au jaune, ne distinguant pas le rouge ni le vert, comme le rappelle le site des haras nationaux. "Je pense qu'il aime la sensation du pinceau sur la toile", croit savoir son propriétaire.

    Ses tableaux, vendus entre 45 et 460 euros, ont déjà permis de collecter plus de 73.000 euros. Une somme reversée à une association qui vient en aide à d'anciens chevaux de course. Une soixantaine d'entre eux ont ainsi pu être sauvés grâce aux talents de Metro.

    BFM.TV


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique