• 4 commentaires

  • 1 commentaire

  • 1 commentaire
  • Espagne: un éléphant tue un gardien de zoo dans le parc naturel de Cabárceno

    Illustratio

    Mercredi matin dans le parc naturel de Cabárceno, au nord de l'Espagne, un gardien âgé de 44 ans a été frappé par la trompe d'un éléphant alors qu'il nettoyait les écuries des mammifères.

    Le geste de l'animal, qui pèse environ 4000 kg, l'a propulsé contre les barreaux d'un enclos, tête la première, selon le zoo et les responsables locaux, selon des faits rapportés le journal espagnol El Pais. L'éléphant, une femelle, était avec son bébé au moment du drame.

    La victime, Joaquin Gutiérrez Arnaiz, travaillait dans ce parc depuis 2002. Il a été transporté en urgence à l'hôpital où il a succombé à ses blessures trois heures plus tard.

    Premier incident en 31 ans

    Il s'agit du premier incident mortel depuis l'ouverture du parc, en 1989. Le zoo abrite au total 120 espèces animales, dont des loups, des tigres ou des lions, selon The Guardian. Tous cohabitent ensemble mais "nous parlons d'animaux imprévisibles", a déclaré Javier Lopez Marcano, le ministre du Tourisme du gouvernement régional de Cantabrie et propriétaire du zoo.

    La police et le zoo ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'incident.

    BFM.TV

    Cela venge les taureaux !


    2 commentaires
  • Bas-Rhin: un conducteur de 88 ans flashé à 191 km/h explique être en retard pour son vaccin anti-Covid-19

    191 km/h sur une route limitée à 110, ce conducteur ne respectait pas vraiment la limitation de vitesse ce jeudi 25 février quand il a été contrôlé par les gendarmes dans le Bas-Rhin, à Bischoffsheim. Pas sûr non plus que son excuse ait convaincue les militaires.

    L'homme s'est en effet justifié auprès des gendarmes en se disant en retard à son rendez-vous de vaccination contre le Covid-19, rapporte la gendarmerie du Bas-Rhin dans un post facebook.

     
    La vitesse retenue de 181 km/h a eu de lourdes conséquences. "Son permis de conduire a été retenu sur le champs. Son véhicule a été immobilisé", indiquent les gendarmes sur le réseau social.
    BFM.TV

    1 commentaire
  • Skipper, une petite chienne née avec avec six pattes et deux queues aux États-Unis

    Elle est peut-être la première chienne vivante à naître avec ces particularités, selon ses vétérinaires.

    Car Skipper, née le 16 février 2021 et soignée au Neel Veterinary Hospital dans l'Oklahoma (États-Unis), est bel et bien unique : elle est venue au monde avec six pattes et deux queues"Un miracle", indique l’établissement quelques jours après sa naissance dans un post sur Facebook"Elle a survécu plus longtemps que nous ne le soupçonnons pour tout autre chien... avec sa combinaison de maladies congénitales", continue-t-il.

    Un chiot aux multiples particularités

    Car en effet, les médecins spécialistes lui ont diagnostiqué deux troubles congénitaux, appelés "monocephalus dipygus" et "monocephalus rachipagus dibrachius tetrapus". Plus simplement, cela signifie "qu'elle a une tête et une cavité thoracique, mais deux régions pelviennes, deux voies urinaires inférieures, deux systèmes reproducteurs, deux queues et deux jambes, entre autres", précise le message sur Facebook. Pour le Dr Tina Neel, propriétaire de l’hôpital, il est probable que Skipper ait eu un jumeau dans l'utérus :

    Lorsque l'ovule fécondé a essayé de se séparer, il ne s'est pas complètement séparé. Donc, seule la moitié arrière de son corps a pu se dupliquer, indique-t-elle à CNN.

    En très bonne santé à la maison

    Ce mélange entre un border collie et un berger australien, précise le média américain, présente aussi des signes de "spina-bifida", une malformation visible dès la naissance qui se caractérise par un mauvais développement de la colonne vertébrale (elle ne se forme pas correctement). Toutefois, malgré ses rares conditions, la petite chienne aux multiples extrémités semble en bonne santé, avec des organes fonctionnels et des jambes qui bougent et répondent aux stimuli comme un "chiot normal", précise le communiqué.

    Nous continuerons à rechercher ses conditions, à surveiller son développement pendant les contrôles et à aider Skipper à vivre une vie sans douleur et confortable, conclut l'hôpital vétérinaire.
    Gent Side

    2 commentaires
  • L'homme, élu en Haute-Loire, et sa compagne, comparaissaient ce jeudi devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire)

    Depuis son interpellation, l’homme a été déchu de tous ses mandats. Six mois de prison avec sursis ont été requis ce jeudi à l’encontre d’un conseiller départemental de Haute-Loire, poursuivi au tribunal correctionnel du Puy-en-Velay pour «complicité de proxénétisme», aux côtés de sa compagne pour laquelle le procureur a réclamé douze mois de prison avec sursis pour « proxénétisme ».

     

    « Nous ne sommes pas face à des gens qui ont prostitué à marche forcée des personnes » mais « face à des gens qui ont toléré la prostitution », a déclaré le procureur Rodolphe Part. Réclamant six mois de prison avec sursis à l’encontre de l’élu, il a assuré ne pas vouloir « en faire un exemple » : « Mais il a commis des infractions et sanction il doit y avoir », a-t-il expliqué, requérant également une amende de 5.000 euros, mais aucune peine d’inéligibilité.

    « Je me sens difficilement concerné »

    Pour sa compagne, propriétaire du gîte et de l’immeuble où l’enquête avait relevé les faits de prostitution, il a requis douze mois avec sursis et une amende de 3.000 euros. « Je me sens difficilement concerné par ce qui arrive, je n’aurais jamais pensé que cela aurait un tel retentissement, je n’ai jamais touché quoi que ce soit qui provienne de chez Marie-Line », a déclaré l’élu, carrure imposante, cheveux blancs, à l’audience.

    Il a admis avoir eu connaissance par la presse, quelques mois avant son interpellation, des activités de prostitution exercées par des femmes hébergées dans les gîtes de sa compagne : « Je lui avais dit de faire attention », a-t-il assuré. Silhouette fine, blonde, vêtue de noir, celle-ci a affirmé « avoir toujours œuvré dans le social » en travaillant avec différentes organisations d’aide aux démunis pour le compte desquelles elle louait des hébergements à des personnes en difficulté financière.

    La prostitution, « je ne conteste pas que ça existait, mon établissement n’est pas le seul où il y a ce genre d’activité » mais « je n’ai jamais participé à quoi que ce soit qui favorise la prostitution », a-t-elle affirmé, disant avoir été « débordée ». « J’ai tout perdu : mon travail, ma famille, mon compagnon », a-t-elle expliqué en pleurs.

    « Disproportion totale »

    « Le sort réservé à Marc Boléa et son ex-compagne est ubuesque », a lancé Antoine Vey, avocat du prévenu, dénonçant la « disproportion totale » des investigations menées et plaidant la relaxe pour son client. L’homme et sa compagne avaient été interpellés début décembre à la suite d’une enquête sur l’activité de prostituées dans un gîte et un immeuble de la ville dont elle était propriétaire.

    Les surveillances effectuées avaient confirmé la présence habituelle d’une douzaine de prostituées et de transsexuels originaires d’Afrique et d’Amérique du Sud dans neuf chambres louées. Les policiers du Puy-en-Velay avaient été appuyés par le Groupe interministériel de recherches d’Auvergne et le Service de police judiciaire du Puy-de-Dôme.

    Le jugement a été mis en délibéré au 18 mars.

    20 Minutes


    1 commentaire
  • L’idiote du jour : elle confond la marche avant et la marche arrière, résultat, un restaurant détruit

    Se presser au volant ce n’est pas une bonne idée. Cela peut entraîner des étourderies et certaines sont parfois plus graves que d’autres. Cette conductrice trop tête en l’air en est un exemple parfait.

    Tout allait bien, jusqu’à ce que cette femme entre dans sa voiture. Une action anodine pour beaucoup mais qui va avoir de grosses conséquences pour les gérants de ce restaurant.

    Eh oui, car seulement quelques secondes après s’être mise au volant de sa voiture, la conductrice inattentive va démarrer. Probablement persuadée qu’elle a enclenché la marche arrière, elle n’hésite pas une seconde et appuie sur l’accélérateur.

    Seul petit souci dans cette histoire, ce n’était pas la marche arrière…

    Vous l’aurez donc compris, son temps de réaction (si tant est qu’il y en ait eu un) ne permet pas de stopper la voiture.

    La voilà donc complètement enfoncée dans la façade du restaurant. Mais sa course ne s’arrête pas là puisque la jeune femme va continuer d’avancer jusqu’à atteindre le bar à l’intérieur de l’établissement.

    Un nouveau Drive-In en perspective ? Les fast-foods ne semblent pas jaloux en tout cas.

    Auto News


    3 commentaires
  • ls ont été mis en examen et écroués

    Une enquête a été ouverte, à Montpellier (Hérault), après qu’une adolescente, âgée de 16 ans, a déposé une plainte pour viol, auprès de la gendarmerie de Castelnau-le-Lez, a appris 20 Minutes ce jeudi matin auprès du parquet.

    Les suspects, deux hommes de nationalité albanaise, ont été interpellés et mis en examen pour viol, mardi. Ils ont été écroués.

    Ces deux jeunes majeurs sont soupçonnés d’avoir violé la jeune fille, une mineure non-accompagnée qui est hébergée dans un foyer, dans un hôtel. Les investigations se poursuivent.

    20 Minutes


    2 commentaires
  •  Un homme de 28 ans, interpellé sur les lieux, est actuellement en garde à vue

    Un jeune homme de 26 ans a été tué par arme blanche ce mercredi soir dans une rue de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris ce jeudi auprès du parquet de Bobigny. L’homicide s’est déroulé mercredi « peu avant 18h30 » sur la voie publique de cette commune populaire, « à proximité de la porte de Paris », a-t-il précisé. La victime, gravement blessée « au cou et au flanc », est décédée malgré la prise en charge des secours, a indiqué une source policière.

     

    Une personne, interpellée juste après les faits et âgé de 28 ans, était en garde à vue ce jeudi, a précisé le parquet. « L’agresseur a été appréhendé par les agents de la police municipale de Saint-Denis, en patrouille sur les lieux du crime », précise la ville dans un communiqué, en réaction à cette « nouvelle agression à l’arme blanche ». Ce suspect était « armé d’un sabre et d’un poing américain avec une lame, lesquels étaient souillés de sang », selon une source proche de l’enquête.

    L’enquête a été confiée à la police judiciaire de la Seine-Saint-Denis, notamment afin de déterminer le contexte dans lequel se sont déroulés les faits.

    20 Minutes

    Chaque jour en France, une voire plusieurs personnes sont tuées au couteau ou au révolver ! La France, un pays où il ne fait plus bon vivre !


    5 commentaires
  • Il ne sera pas un « passeport vaccinal », a expliqué le président à l’issue de la première journée d’une visioconférence entre les 27 dirigeants de l’Union européenne.

    Un « pass sanitaire » pourrait prochainement être mis en place en France. Emmanuel Macron tiendra une réunion avec des membres du gouvernement la semaine prochaine sur ce sujet, en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants fermés par la pandémie de Covid-19.

    La mise en œuvre d’un tel instrument « va poser beaucoup de questions techniques, de respect des données individuelles, d’organisation de nos libertés » et, pour cela, « il faut (la) préparer dès maintenant techniquement, politiquement, juridiquement », a expliqué le président au cours d’une conférence de presse à l’issue de la première journée d’une visioconférence entre les 27 dirigeants de l’Union européenne.

    Le passeport vaccinal est-il une idée juste ?

    « Je sens qu’il y a beaucoup de confusion parfois sur ce sujet », a-t-il ajouté, en insistant sur le fait que le pass sanitaire « ne sera pas uniquement lié à la vaccination ». Car, a-t-il argumenté, « si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors même que nous n’aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes ».

    Eviter des divisions européennes

    Parallèlement, les dirigeants européens ont discuté jeudi 25 février de la mise en œuvre d’un certificat vaccinal qui permettra de « réorganiser la circulation entre États de manière plus fluide » lorsque les restrictions aux frontières seront levées. « Nous devons éviter que chaque pays développe son propre système », et pour cela « travailler à une certification médicale commune », a indiqué le président français.

    Les 27 ont demandé à la Commission européenne de définir des normes communes pour une reconnaissance mutuelle de certificats vaccinaux. Mais il n’y a pas de position commune à ce stade sur les droits qu’ils pourraient ouvrir. La Grèce, soucieuse de sauver son industrie touristique, a soumis en janvier une proposition à la Commission pour la mise en place d’un « certificat de vaccination » européen d’ici aux vacances d’été.

    « Le passeport vaccinal pourrait présenter d’énormes risques de pratiques abusives »

    La France s’est jusqu’à présent montrée réticente, estimant qu’il était trop tôt alors que seule une minorité de personnes a accès au vaccin. « Si les choses vont mieux, aucun d’entre nous n’acceptera que pour capter, par exemple, des touristes, il y a un pays qui soit moins disant que l’autre et qui prenne des risques en faisant venir des gens du bout du monde pour remplir ses hôtels », a averti Emmanuel Macron.

    L'OBS


    4 commentaires
  • Le promeneur de chiens de Lady Gaga agressé par balles, deux bouledogues volés

    Le promeneur de chiens de Lady Gaga a été agressé mercredi soir par des hommes armés. Touché à la poitrine, il a été transporté à l'hôpital dans un état grave.

    Un homme qui était embauché par Lady Gaga pour promener ses chiens, trois bouledogues français répondant aux noms de Gustave, Koji et Asia, a été agressé par balles mercredi soir à Hollywood aux alentours de 22 heures près de son domicile, rapporte TMZ. Le ou les assaillants s'en sont pris à lui avant de quitter les lieux en volant deux des chiens, Gustave et Koji. Le troisième bouledogue, Asia, s'était enfui au moment de l'attaque et a été retrouvé dans la rue par des officiers. Emmené au poste de police, l'animal a été récupéré quelques heures plus tard par un garde du corps de Lady Gaga. La chanteuse se trouve actuellement en Italie, à Rome, pour le tournage d'un film.

     

    Selon le «Daily Mail», le promeneur de chiens âgé de 30 ans se nomme Ryan Fischer. La publication affirme que ce dernier a été touché quatre fois à la poitrine. Lorsque les secours sont arrivés sur place, il était «conscient mais respirait à peine». Ryan Fischer a été transporté à l'hôpital dans un «état grave», ont confirmé les autorités. Plus tard, TMZ donnait des nouvelles rassurantes de son état de santé, expliquant qu'il se remettrait «entièrement» de ses blessures.

    Les agresseurs activement recherchés

    Toujours selon les premiers éléments communiqués par la police, les suspects seraient «deux hommes afro-américains qui portaient des casquettes de baseball». Ils ont fui la scène de l'agression dans une BMW blanche. Une enquête a été ouverte et la police les recherche activement.

    Pour l'heure, difficile de savoir si les agresseurs avaient spécifiquement ciblés les chiens de l'interprète de «Telephone». Les bouledogues français sont des chiens de race demandés et onéreux. «Ils se vendent généralement entre 1500 et 3000 dollars en moyenne, mais certains pedigrees peuvent valoir jusqu'à 10 000 dollars», affirme le «Daily Mail».

    D'après TMZ, Lady Gaga est «extrêmement bouleversée» de l'agression et se dit partante pour offrir 500 000 dollars à quiconque retrouverait ses chiens. La star de 34 ans publiait souvent des photos de ses bouledogues sur sa page Instagram.

    Paris Match


    3 commentaires
  • C'est sans doute l'une des causes de décès les plus improbables qui soit. Mais le trouble à son origine est bien réel, et doit être traité avec le plus grand soin.

    Comme nous l'apprend Le Républicain Sud-Gironde, un homme est mort dans des circonstances troublantes le lundi 22 février 2021 au centre hospitalier spécialisé de Cadillac, en Gironde. Selon les premiers éléments de l'enquête, le défunt aurait succombé en raison d'une consommation excessive d'eau.

    La potomanie, un trouble méconnu

    Ce trouble porte le nom de potomanie, une pathologie dont l'origine est principalement psychiatrique. Les personnes qui en sont victimes sont généralement sujettes à un besoin frénétique de boire, principalement de l'eau. Et même si cela peut paraître étonnant, un excès de consommation d'eau peut conduire à la mort.

    Pourquoi ? Car une personnes qui ingère de grandes quantités d'eau, bien au-delà de ses besoins, mettra à rude épreuve ses reins, qui, à terme, ne peuvent surmonter la surcharge d'apports hydriques. Le trouble peut déboucher sur une rétention hydrique avec une prise de poids ou des œdèmes dans le cerveau ou les poumons. Lorsque la consommation d'eau dépasse la dizaine de litres chaque jour, le corps ne peut pas tout absorber, et on parle alors d'intoxication par l'eau.

    Un traitement psychiatrique souvent nécessaire

    Comment traiter la potomanie ? La plupart du temps, un traitement du trouble psychiatrique sous-jacent est nécessaire, et la personne doit être surveillée pour sa consommation d'eau. Dans les cas les plus extrêmes, une prise en charge proche de celle de l'anorexie mentale peut être envisagée.

    Pour le cas de l'homme décédé en Gironde, une autopsie de la victime doit être pratiquée. La compagnie de gendarmerie de Langon-Toulenne poursuit son enquête.

    Gent Side


    5 commentaires

  • 3 commentaires
  • CHANTOUVIVELAVIE : BONJOUR - VENDREDI 26 02 2021


    3 commentaires
  • CHANTOUVIVELAVIE : BONSOIR - 25 02 2021

    CHANTOUVIVELAVIE : BONSOIR - 25 02 2021

    Bonsoir les ami(e)s !

    J'ai rallumé ma live box orange ce soir vers 18h30 et, miracle, elle marchait à nouveau !

    Un monsieur d'Orange doit venir demain matin entre 8 et 12h, je vais donc devoir me lever tôt ! Je ne sais pas s'il va changer ma live box ?

    Je vous tiendrai au courant !

     

    Je vous souhaite une bonne soirée et une douce nuit


    10 commentaires
  • RT France :

    Entretien du 20/02/2021 avec Emeric Guisset, secrétaire général adjoint du think tank Le Millénaire. Il était invité à s'exprimer au sujet de la procédure de dissolution de Génération identitaire lancée par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Des manifestations de partisans et d'opposants au mouvement ont eu lieu ce 20 février à Paris.


    11 commentaires
  • Trois personnes ont été placées en garde à vue

    Une découverte macabre. Lundi matin, des pompiers et policiers ont été alertés par le service des urgences de l’hôpital de Pontoise (Val-d'Oise), après qu’une jeune femme de 19 ans a expliqué avoir accouché, abandonné son nouveau-né et l’avoir déposé dans un sac, près de chez elle, révèle Le Parisien.

     

    Selon les informations du quotidien, les enquêteurs ont bien découvert le sac-poubelle qui contenant le corps sans vie de l’enfant. Ils n’ont pas pu le sauver.

    Trois personnes en garde à vue

    Selon le parquet de Pontoise, trois personnes ont été placées en garde à vue, précisant au Parisien que l’enquête se poursuivait afin de déterminer les circonstances exactes des faits survenus. Les policiers de la sûreté départementale du Val-d’Oise sont chargés de l’enquête.

    20 Minutes


    2 commentaires
  • Val-d'Oise. Une première section internationale arabe au collège Chabanne de Pontoise

    Farid Tadjer, le principal du collège Jean-Claude-Chabanne, initiateur du projet. (©Archives Jo.C.)

    L'établissement public de Pontoise va ouvrir, en septembre 2021, la première section internationale arabe du Val-d'Oise, la deuxième de l'académie de Versailles.

    Farid Tadjer, le principal du collège Jean-Claude-Chabanne de Pontoise (Val-d’Oise), est satisfait.

    Sa proposition d’ouverture d’une section internationale arabe dans son établissement a reçu une réponse favorable du ministère de l’Éducation nationale.

    Lien de l'article :

    https://actu.fr/ile-de-france/pontoise_95500/val-d-oise-une-premiere-section-internationale-arabe-au-college-chabanne-de-pontoise_38824680.html

     


    5 commentaires
  • Perdre 35 kilos en un jour, c’est possible. Le mouton Baarack l’a démontré avec la tonte de son impressionnante toison qu’il traînait telle une carapace  depuis des années, . Ce mouton sauvage a été trouvé dans une forêt de l’État de Victoria en Australie début février.

    L’animal, dont la vision était partiellement obstruée par sa laine, a été pris en charge par les bénévoles du refuge “Edgar’s Mission” près de Lancefield à environ 60 kilomètres au nord de Melbourne. Il a été tondu pour la première fois depuis au moins cinq ans selon le refuge associatif. “Il semblerait que Baarack ait été autrefois un mouton d’élevage”, a déclaré Kyle Behrend d’“Edgar’s Mission”.

    Il a par ailleurs précisé que le mouton avait été marqué à l’oreille avant que ces marques soient arrachées par l’épaisse toison. Cette histoire rappelle à quel point le mouton est un animal résistant et capable de s’adapter à des conditions extrêmes.

    Très actif sur les réseaux sociaux, le refuge a partagé l’histoire de Baarack sur TikTok qui a intrigué pas moins de 18 millions de curieux. Depuis, le centre associatif donne régulièrement des nouvelles de ce mouton qui s’est installé avec d’autres individus sauvés par les bénévoles.

    Huffpost

    La video ne correspond pas à l'article mais cela vous permettra de vous faire une idée !


    8 commentaires
  • CHANTOUVIVELAVIE : BONOUR - JEUDI 25 02 2021


    3 commentaires
  • CHANTOUVIVELAVIE : BONSOIR - 24 02 2021

     

    Bonne soirée


    3 commentaires
  • En 2019, le sanglier Hercule a été abattu sans raison apparente par un chasseur après être sorti du parc privé dans lequel il vivait. 

    Le sanglier Hercule habitué à la présence humaine s'est rapproché d'un groupe de chasseurs, un d'entre eux l'a abattu. Cette scène a été diffusée dans l'émission «Sur Le Front» d'Hugo Clément sur France.tv Slash. Elle a été tournée aux abords du parc privé 170 hectares, où vivent en liberté des cerfs, sangliers ou encore des daims. Un parc situé à Liverdy-en-Brie, en Seine-et-Marne, qui suscite la convoitise de braconniers qui s'introduisent illégalement dans la propriété pour chasser les animaux.

    Fin 2019, c'est Hercule, un sanglier domestiqué, qui a été tué. La scène a été filmée. On y voit le sanglier s'approcher d'un groupe de chasseurs et chercher leur contact jusqu'à ce que l'un d'entre eux l'abatte d'une balle dans la tête à bout portant. Le propriétaire du domaine, Alain Martin, a expliqué que les chasseurs ont tué l'animal, qu'il considérait comme son «bébé» et qu'il a élevé au biberon, le long de sa propriété après l'avoir fait sortir. «Ça me révolte parce que là il n'y a pas d'acte de chasse», s'insurge Alain Martin dans «Sur le Front». «C'est gratuit. Il y a plein d'infractions à relever. La mise en danger de la vie d'autrui parce que la balle aurait pu ricocher d'Hercule et tuer l'autre chasseur qui était à côté. Ces gens-là ne doivent pas faire partie du domaine de la chasse», a ajouté l'homme qui dénonce la «barbarie» perpétrée contre ses animaux et réclame que «la personne qui a tué Hercule soit condamnée».

     

    Sur Twitter, 30 millions d'amis a dénoncé des images d'une «cruauté inouïe» et indique qu'Alain Martin a déposé plainte. «Sa confiance à l'égard des humains lui aura été fatale», a regretté l'association au sujet du sanglier abattu.

    Paris Match

    LIEN de l'article pour voir les videos :

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/seine-et-marne-les-images-d-un-sanglier-domestique-abattu-%C3%A0-bout-portant-par-un-chasseur/ar-BB1dYAqk?ocid=msedgntp

    Saloperie, fumier de chasseur !


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires