• Jakiw Palij, ancien gardien de camp nazi de 95 ans, expulsé de New York vers l’Allemagne

    Il figurait en dixième place sur la liste des criminels nazis établie par le Centre Wiesenthal, en 2016. Jakiw Palij, 94 ans, a été expulsé, lundi 20 août, des Etats-Unis vers l’Allemagne, à l’issue de « longues négociations », selon la Maison Blanche.

    Né en Ukraine, Jakiw Palij était un gardien SS du camp de concentration de Trawniki, en Pologne, entre 1943 et 1945. Il est accusé d’avoir empêché des prisonniers de s’évader, contribuant à leur assassinat, ce qu’il a toujours nié, expliquant qu’il n’était qu’un fermier et qu’il avait été embrigadé de force par les nazis.

    Expulsable depuis 2003

    Immigré aux Etats-Unis en 1949, il a acquis la nationalité américaine en 1957. Ce n’est que près d’un demi-siècle plus tard, en 1993, qu’il a été inquiété par la justice fédérale pour avoir menti sur son passé : il a été déchu de sa nationalité en 2003 et condamné à être expulsé du pays. Mais comme ni l’Allemagne, ni la Pologne, ni l’Ukraine ni aucun autre Etat n’était alors disposé à l’accueillir, Jakiw Palij est resté dans son appartement du Queens, à New York, devant lequel des manifestations de la communauté juive se déroulaient régulièrement pour demander son expulsion.

    Le renvoi de ce criminel de guerre présumé a été obtenu après de « longues négociations » entre Washington et Berlin, qualifié d’« allié européen clé ». « Nous sommes attachés à l’obligation morale de l’Allemagne, au nom de laquelle les pires nazis ont été commis », a déclaré le ministre des affaires étrangères Heiko Maas (SPD) au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

    Envoyé dans un centre pour personnes âgées

    Le vieil homme a été arrêté mardi 21 août par des agents de l’immigration, qui l’ont sorti de son appartement en fauteuil roulant. Selon le média américain ABC, témoin de la scène, Jakiw Palij était très affaibli et n’a fait aucune déclaration, hormis un « douloureux hurlement » lors de son transfert en ambulance. Arrivé en Allemagne à bord d’un avion militaire, il a été envoyé dans un centre pour personnes âgées du Münster, dans l’ouest du pays, précise le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

    Selon le ministère de la justice américain, cité par le New York Times, sur onze anciens criminels nazis condamnés à l’expulsion depuis 2005, neuf sont morts aux Etats-Unis. Un seul, John Demjanjuk, est mort en Allemagne, un an après avoir été condamné pour le meurtre de 28 000 personnes à Sobibor, en Pologne.

    Le Monde.fr

    En résumé, il a vécu tranquillement aux USA comme beaucoup de nazis d'ailleurs!


    3 commentaires
  • La Seconde Guerre mondiale fut le conflit le plus meurtrier de l'Histoire avec plus de 60 millions de morts soit 2,5 % de la population mondiale. Voir Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

     

    Je vous souhaite une bonne journée


    7 commentaires

  • 4 commentaires
  • Londres: une bombe de la Seconde Guerre mondiale découverte à l'aéroport de City

    Le Blitz est terminé depuis plus de 76 ans, mais certaines de ses bombes sont toujours là. L'aéroport de Londres-City, le plus proche du centre de la capitale britannique, a annoncé dimanche sa fermeture temporaire à la suite de la découverte d'un spécimen datant de la Seconde Guerre mondiale.

    "Une zone d'exclusion de 214 mètres a été instaurée par précaution" par la police et "en conséquence, l'aéroport Londres-City est fermé pour le moment", a fait savoir l'aéroport dans un communiqué, ajoutant que les voyageurs étaient invités à contacter leur compagnie aérienne et à éviter de se rendre à l'aéroport.

    La bombe a été découverte lors de travaux près d'un dock situé à proximité de l'unique piste d'atterrissage. Situé dans l'est de Londres, non loin du quartier des affaires de Canary Wharf, l'aéroport Londres-City assure des vols court-courriers.

    La police a précisé de son côté que la bombe avait été découverte dimanche vers 6 heures (heure de Paris), et que la zone d'exclusion a été mise en place à 23 heures "pour pouvoir opérer sur l'engin en toute sécurité". Des milliers de bombes se sont abattues sur Londres durant le "Blitz" conduit par la Luftwaffe, l'armée de l'air allemande, entre septembre 1940 et mai 1941.

    L'Express

     

    La seconde guerre mondiale, le Blitz  


    6 commentaires
  • En Normandie, le musée du tank met ses engins de guerre aux enchères

    Les amateurs d'engins de guerre pourront bientôt s'offrir tank, bulldozer ou encore jeep datant de la seconde guerre mondiale. Faute de visiteurs, un musée de la guerre en Normandie vend l'ensemble de sa collection aux enchères, avant de fermer définitivement ses portes en septembre. C'est ce qu'a annoncé, samedi 20 août, Patrick Nerrant, fondateur du Normandy Tank Museum, situé à Catz (Manche).

    Parmi les 130 objets mis aux enchères le 18 septembre par la maison Artcurial figure un tank M4 Cadillac de 1942 dont le prix est estimé entre 80 000 et 140 000 euros, une Jeep MB de 1944 estimée à 25 000 euros, un bulldozer Caterpillar D-8 de 1943 estimé entre 4 000 et 6 000 euros. Pour les petits budgets, des mannequins de résistants, tankistes ou encore de pilotes de l'US Navy sont disponibles à la vente pour un prix d'appel à 200 euros.

     

    Une baisse de 30% de la fréquentation

    Lancé en 2013, le musée a vu sa fréquentation baisser de "près de 30%" cette année. Le collectionneur l'explique notamment par les "problèmes de terrorisme en France, les gens viennent moins" mais aussi par le manque de soutien financier. "Les musées privés ne sont pas logés à la même enseigne que les musées publics. Ils ne sont pas soumis à la TVA. On ne peut plus assumer le loyer", poursuit cet ancien pilote d'Air France aujourd'hui à la retraite.

    Ce passionné a restauré avec ses deux fils plus d'une vingtaine de modèles différents de tanks et a commencé à collectionner les véhicules et blindés de la Seconde guerre mondiale dans les années 80. Sa première acquisition est un char M24 Chaffee de 1944 avec lequel il a fait "le tour du monde pour des commémorations".

    France info

    C'est dommage !


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique