• Espagne: un éléphant tue un gardien de zoo dans le parc naturel de Cabárceno

    Illustratio

    Mercredi matin dans le parc naturel de Cabárceno, au nord de l'Espagne, un gardien âgé de 44 ans a été frappé par la trompe d'un éléphant alors qu'il nettoyait les écuries des mammifères.

    Le geste de l'animal, qui pèse environ 4000 kg, l'a propulsé contre les barreaux d'un enclos, tête la première, selon le zoo et les responsables locaux, selon des faits rapportés le journal espagnol El Pais. L'éléphant, une femelle, était avec son bébé au moment du drame.

    La victime, Joaquin Gutiérrez Arnaiz, travaillait dans ce parc depuis 2002. Il a été transporté en urgence à l'hôpital où il a succombé à ses blessures trois heures plus tard.

    Premier incident en 31 ans

    Il s'agit du premier incident mortel depuis l'ouverture du parc, en 1989. Le zoo abrite au total 120 espèces animales, dont des loups, des tigres ou des lions, selon The Guardian. Tous cohabitent ensemble mais "nous parlons d'animaux imprévisibles", a déclaré Javier Lopez Marcano, le ministre du Tourisme du gouvernement régional de Cantabrie et propriétaire du zoo.

    La police et le zoo ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'incident.

    BFM.TV

    Cela venge les taureaux !


    2 commentaires
  • Skipper, une petite chienne née avec avec six pattes et deux queues aux États-Unis

    Elle est peut-être la première chienne vivante à naître avec ces particularités, selon ses vétérinaires.

    Car Skipper, née le 16 février 2021 et soignée au Neel Veterinary Hospital dans l'Oklahoma (États-Unis), est bel et bien unique : elle est venue au monde avec six pattes et deux queues"Un miracle", indique l’établissement quelques jours après sa naissance dans un post sur Facebook"Elle a survécu plus longtemps que nous ne le soupçonnons pour tout autre chien... avec sa combinaison de maladies congénitales", continue-t-il.

    Un chiot aux multiples particularités

    Car en effet, les médecins spécialistes lui ont diagnostiqué deux troubles congénitaux, appelés "monocephalus dipygus" et "monocephalus rachipagus dibrachius tetrapus". Plus simplement, cela signifie "qu'elle a une tête et une cavité thoracique, mais deux régions pelviennes, deux voies urinaires inférieures, deux systèmes reproducteurs, deux queues et deux jambes, entre autres", précise le message sur Facebook. Pour le Dr Tina Neel, propriétaire de l’hôpital, il est probable que Skipper ait eu un jumeau dans l'utérus :

    Lorsque l'ovule fécondé a essayé de se séparer, il ne s'est pas complètement séparé. Donc, seule la moitié arrière de son corps a pu se dupliquer, indique-t-elle à CNN.

    En très bonne santé à la maison

    Ce mélange entre un border collie et un berger australien, précise le média américain, présente aussi des signes de "spina-bifida", une malformation visible dès la naissance qui se caractérise par un mauvais développement de la colonne vertébrale (elle ne se forme pas correctement). Toutefois, malgré ses rares conditions, la petite chienne aux multiples extrémités semble en bonne santé, avec des organes fonctionnels et des jambes qui bougent et répondent aux stimuli comme un "chiot normal", précise le communiqué.

    Nous continuerons à rechercher ses conditions, à surveiller son développement pendant les contrôles et à aider Skipper à vivre une vie sans douleur et confortable, conclut l'hôpital vétérinaire.
    Gent Side

    2 commentaires

  • 3 commentaires
  • Perdre 35 kilos en un jour, c’est possible. Le mouton Baarack l’a démontré avec la tonte de son impressionnante toison qu’il traînait telle une carapace  depuis des années, . Ce mouton sauvage a été trouvé dans une forêt de l’État de Victoria en Australie début février.

    L’animal, dont la vision était partiellement obstruée par sa laine, a été pris en charge par les bénévoles du refuge “Edgar’s Mission” près de Lancefield à environ 60 kilomètres au nord de Melbourne. Il a été tondu pour la première fois depuis au moins cinq ans selon le refuge associatif. “Il semblerait que Baarack ait été autrefois un mouton d’élevage”, a déclaré Kyle Behrend d’“Edgar’s Mission”.

    Il a par ailleurs précisé que le mouton avait été marqué à l’oreille avant que ces marques soient arrachées par l’épaisse toison. Cette histoire rappelle à quel point le mouton est un animal résistant et capable de s’adapter à des conditions extrêmes.

    Très actif sur les réseaux sociaux, le refuge a partagé l’histoire de Baarack sur TikTok qui a intrigué pas moins de 18 millions de curieux. Depuis, le centre associatif donne régulièrement des nouvelles de ce mouton qui s’est installé avec d’autres individus sauvés par les bénévoles.

    Huffpost

    La video ne correspond pas à l'article mais cela vous permettra de vous faire une idée !


    8 commentaires

  • 1 commentaire

  • 3 commentaires
  • Ce n'est pas vraiment le contenu auquel ils s'attendaient. Jeudi 18 février, les adjoints du shérif du comté de Butler, dans l'Ohio, ont été appelés en urgence pour un « colis suspect », un sac abandonné à l'extérieur d'une église, rapporte CNN. Rapidement, une équipe de démineurs s'est rendue sur place pour désarmer une éventuelle bombe. Mais à la place d'un engin explosif, ils ont découvert? une adorable famille de six chatons et leur maman

    La petite famille confiée à un refuge

    « Quand le spécialiste Mike Grimes et ses équipes sont arrivés, ils n'ont pas entendu de tic-tac, ils ont entendu ronronner ! » a raconté le bureau du shérif dans un message publié sur son compte Facebook. À l'intérieur du sac, les démineurs ont également trouvé un message écrit sur une serviette en papier, qui indiquait que « Sprinkles » avait mis bas la veille : « Le nom de la maman est Sprinkles. Elle a commencé à accoucher à 14 heures, mercredi 17 février ». Une fois recueillie par les démineurs, la petite famille a été confiée à l'Animal Friends Human Society, un refuge pour animaux de la ville d'Hamilton.

     

    Là-bas, ils ont été reçus chaleureusement, avant d'être « dorlotés et nourris », comme l'ont indiqué les équipes de la structure. Les six chatons ont notamment pris un bain, car ils étaient imprégnés de l'urine de leur mère. Sprinkles, « ronronnante, a reçu ses vaccins, a subi un test sanguin et semble être en bonne santé », a rassuré le refuge. « Elle fait un travail fantastique d'allaitement et de soins pour ses bébés, et les sept seront placés rapidement dans une famille d'accueil », a-t-il ajouté. Dans les prochains mois, la structure prévoit de donner régulièrement des nouvelles de Sprinkles et de ses chatons sur son compte Facebook.

    Le Point


    3 commentaires
  • Au Rajasthan, en Inde, dans le village de Siriholini, tous les soirs, un guépard sauvage et sa famille se rendaient dans la hutte d'un fermier et se blottissaient contre lui.

    Cela durait depuis un certain temps et personne ne croyait le pauvre fermier.

    Un jour, il en a parlé à un agent du service local de protection de la faune.

    Juste pour s'amuser, ils ont installé une caméra de surveillance dans sa hutte.

    Le lendemain matin, ils ont été stupéfaits de voir cette vidéo.


    4 commentaires
  • Elle embrasse un cobra mortel

    L'impressionnant baiser du Cobra Royal 


    4 commentaires

  • 4 commentaires
  • A Huesca en Espagne, une rue de la ville a été envahie en quelques secondes par un troupeau de moutons. Tout ça sans créer de problème particulier - 2020


    3 commentaires

  • 6 commentaires
  •  


    2 commentaires

  • 3 commentaires

  • 3 commentaires

  • 4 commentaires

  • 8 commentaires
  • Bravo à l'agriculteur et au cameraman


    5 commentaires
  • Gironde : Elan, le chien des sapeurs-pompiers porté disparu, a été retrouvé

    Le berger est un des deux binômes cynotechniques du centre de secours de Libourne en Gironde

    Il était porté disparu depuis le 14 janvier dernier. Elan, le berger belge malinois des pompiers du Libournais, a été retrouvé ce dimanche, « sain et sauf », à 17h15 précisément, annonce la police nationale.

    Gironde : Elan, le chien des sapeurs-pompiers porté disparu, a été retrouvé

    Elan est un des deux binômes cynotechniques du Sdis de la Gironde, basé au centre de secours de la ville de Libourne. Il a reçu une formation spécifique pour appuyer certaines opérations des sapeurs pompiers. Un avis de recherche avait été lancé au moment de sa disparition par les pompiers, relayé par la police et la préfecture de la Gironde.

    20 Minutes


    4 commentaires
  • Que c'est triste de voir la maman morte au début


    3 commentaires
  • Cela fait plusieurs semaines que le CHU de Bordeaux, l’ENVA et Cela Santé Animale ont lancé un programme de formation de chiens détecteurs de la Covid-19. En effet, depuis le 4 janvier, des chiens formés à la gendarmerie sont entraînés afin de reconnaître la Covid-19.

    L'objectif est d'apporter une "solution complémentaire" à l'heure où l'"on a besoin d'une offre de dépistage élargie, rapide et non invasive", souligne Thierry Pistone, infectiologue au CHU de Bordeaux qui s'est associé avec Ceva santé animale, à la presse locale.

    Des bergers malinois entraînés pour détecter la Covid-19 chez l'homme

    Depuis un mois, les bergers malinois et autres chiens du centre s'entraînent à détecter la Covid grâce à la sueur des hommes. Pour ce faire, les chiens reniflent des compresses de transpiration prélevée pendant 10 minutes sous les aisselles de personnes positives au Covid-19.

    Presque tous les jours, des échantillons de sueurs arrivent du CHU pour être présentés à la truffe des chiens dressés au centre de formation installé par Ceva sur son siège de Libourne. "Ils détectent des matières organiques de dégradation issues de l'infection", précise Dr Pierre-Marie Borne.

    Lorsque les chiens entendant le mot "Au cône", tous se mettent à renifler les cônes présentés aux adorables boules de poils.

    Un projet soutenu par les régions de France

    Ce projet est soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine qui s'appuie sur la méthode Nosaïs-Covid19 développée par le Pr Dominique Grandjean de l'École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, qui vient enrichir l'immense "bibliothèque olfactive" du chien, déjà utilisé pour la détection de certains cancers.

    "En moyenne, les chiens arrivent à détecter 95 % des cas positifs au Covid-19", avance le Professeur Grandjean. Cette méthode est également utilisée en Corse et sera exportée à l’étranger. 40 pays s’apprêtent à s’emparer de cette méthode efficace.

    Gent Side


    3 commentaires
  • Le plus petit caméléon du monde vient d'être découvert

    Connaissez-vous le Brookesia nana ? La réponse est certainement "non". Et pour cause, derrière ce nom barbare se cache une espèce très rare de caméléons. Et figurez-vous qu'un couple de ces reptiles vient d'être découvert dans une forêt du nord de Madagascar par une équipe d'expédition germano-malgache.

    Trouver des caméléons dans la nature, ça n'a rien d'extraordinaire, allez-vous dire. Sauf que ces Brookesia nana sont les caméléons les plus petits du monde ! Il s'agit même de la plus petite des 11 500 espèces de reptiles connues, selon la Collection de zoologie de l'État de Bavière. Pour vous donner un ordre d'idée, ces caméléons peuvent tenir sur... la moitié de votre ongle. En effet, le mâle retrouvé a un corps qui mesure 13,5 millimètres. Si l'on ajoute son nez et sa queue, cette taille va jusqu'à 22 millimètres.

    Une femelle plus grande

    De son côté, le nano-caméléon (c'est son autre nom) femelle est bien plus grand. Sa longueur totale ? 29 millimètres. Vous voulez des détails sur ces drôles de bêtes ? Selon les experts, ils chasseraient les acariens sur le sol de la forêt tropicale, ils se tapisseraient dans les brins d'herbe une fois la nuit tombée pour être cachés des prédateurs. Les chercheurs ont ainsi fait "de gros efforts" pour trouver une sous-espèce de ce spécimen, en vain.

    En grand danger

    Un espèce de caméléons qui pourrait d'ailleurs être menacée par la déforestation à Madagascar, comme le note l'un des chercheurs dans un blog repris par la BBC : "Le nouveau caméléon n’a été repéré que dans une forêt tropicale humide de montagne dégradée, dans le nord de Madagascar, et pourrait être menacé d’extinction".

    Ils lancent ainsi une recommandation pour que ces animaux soient inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Il serait dommage qu'une telle espèce disparaisse

    Gent Side


    4 commentaires
  • Une ‘Spice Girl’ bovine vendue plus chère qu’une Lamborghini

    Une vache Limousine britannique, surnommée comme Victoria Beckham, a été vendue aux enchères 262.000 livres (299.000 euros) la semaine dernière, un record.

    De son nom complet Wilodge Poshspice – ‘Posh Spice’ étant le surnom de Victoria Beckham depuis l’époque des Spice Girls – la génisse, élevée dans le centre de l’Angleterre, a battu le record mondial de vente pour un animal de sa race, a fait savoir la British Limousin Cattle Society par communiqué.

    ‘Intelligente et élégante’

    Christine Williams, son éleveuse, a déclaré à la BBC que la vente de cette vache ‘intelligente et élégante’ était comme ‘gagner à la loterie’.

    Outre sa célèbre homonyme humaine, Wilodge Poshspice est également apparentée à du beau monde dans son espèce. Sa mère, Milbrook Gingerspice, avait elle aussi été nommée en l’honneur de l’une des Spice Girls: Geri Halliwell, aka ‘Ginger Spice’. ‘Sa mère était phénoménale’, se souvient encore Christine Williams.

    Il s’agit d’un ‘succès fantastique non seulement pour les éleveurs mais aussi pour la race elle-même’, a conclu Will Ketley, secrétaire de la British Limousin Cattle Society.

    Newsweek


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique