• Pas facile pour Zemmour avec tous ces crétins de journalistes !


    4 commentaires
  • Certains protecteurs des animaux sont contre !


    4 commentaires
  • Une toile de Hockney vendue 80 millions d'euros, un record

    Record battu, et de loin. Une toile du peintre britannique David Hockney a été vendue jeudi pour 90,3 millions de dollars (environ 80 millions d'euros) lors d'enchères chez Christie's, à New York, soit bien plus cher que le précédent record pour un artiste vivant, établi en 2013. Portrait of an Artist (Pool with two figures) a ainsi détrôné Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons, vendu à l'époque 58,4 millions de dollars chez Christie's également.

     

    Les enchères ont démarré à 18 millions de dollars et la barre des 50 millions de dollars a été franchie en 30 secondes seulement. La toile a finalement été adjugée 80 millions de dollars au bout d'un peu plus de neuf minutes, prix porté à 90,3 millions en ajoutant frais et commissions, lors de cette vente qui était la dernière des grandes ventes d'automne à New York.

     

    Vendue 20 000 dollars par l'artiste

    "Je pense que c'est un record qui va tenir longtemps", a réagi Loïc Gouzer, co-président de l'Après-guerre et de l'art contemporain chez Christie's qui, avec cette vente, a dépassé le milliard de dollars sur la semaine. Le tableau a aussi pulvérisé le record pour une oeuvre du peintre britannique, aujourd'hui âgé de 81 ans, jusqu'ici détenu par le Pacific Coast Highway and Santa Monica, acquis en mai dernier pour 28,4 millions de dollars lors d'une vente organisée par Sotheby's.

    Rien de cette somme n'ira au peintre lui-même, qui a vendu le tableau en 1972 pour environ 20 000 dollars. "J'espère qu'il est heureux", a commenté Alex Rotter, co-président de l'Après-guerre et de l'art contemporain chez Christie's. "J'espère qu'il n'est pas fâché que nous l'ayons vendu pour autant d'argent."

     

    Une oeuvre culte

    "Nous pouvons rarement dire: c'est l'occasion d'acheter le meilleur tableau de l'artiste. (...) Cette fois, c'est le cas", avait estimé Ana Maria Celis, vice-présidente du département Après-guerre et art contemporain chez Christie's, lors de la présentation de la toile. Au-delà, l'oeuvre est considérée comme "l'une des plus grandes oeuvres d'art de l'ère moderne", avait fait valoir Alex Rotter, co-président de l'Art contemporain et de l'après-guerre chez Christie's.

    Sur cette toile de grand format (2,13 m sur 3,05 m) un homme élégant, debout au bord de la piscine, regarde pensivement un autre nager sous l'eau dans sa direction, avec pour toile de fond un paysage idyllique d'arbres et de montagnes. Elle est devenue une des oeuvres culte de David Hockney, figurant en couverture de nombreux livres sur l'artiste. Elle était aussi l'une des attractions de la rétrospective qui lui a été consacrée en 2017, pour son 80e anniversaire.

    L'Express

    "Une œuvre culte" ? Je ne vois pas ce que ce tableau a d'extraordinaire !


    4 commentaires
  • Tariq Ramadan obtient sa remise en liberté

    Tariq Ramadan pourrait sortir prochainement de prison. Mis en examen et incarcéré depuis début février pour des soupçons de viols sur deux femmes, Tariq Ramadan a obtenu, jeudi 15 novembre, sa mise en liberté sous conditions, indique à l'AFP son avocat, Emmanuel Marsigny.

    L'avocat des plaignantes, Francis Szpiner, a détaillé sur Twitter les détails de ces conditions, fixées par la cour d'appel de Paris : "le paiement d'une caution de 300 000 euros dont 200 000 pour garantir le paiement des amendes et dommages-intérêts, la remise de ses documents d'identité et de voyage, pointer une fois par semaine au commissariat de son domicile, ne pas sortir du territoire et répondre à toutes les convocations de la justice".

    franceinfo


    3 commentaires
  • Avec Jules Ferry 

     


    4 commentaires
  • Vidéo qui a été faite à Aywaille en 2015
    Ce dossier avait été étouffé car il dérangeait !
    Il est temps qu'il revienne au grand jour.
    Le responsable est connu mais il n'a jamais été inquiété. Ceci s'est passé en Belgique

     


    4 commentaires
  • Je l'ai déjà mis, et alors ! J'adore !


    3 commentaires
  • Bordeaux: interpellé avec un kilo de cocaïne dans le corps

    Sale temps pour ceux qui assurent le transport clandestin de cocaïne en Gironde. En l'espace d'un mois, les policiers bordelais ont interpellé deux personnes qui faisaient transiter de la drogue dans leur corps.

     

    L'un d'eux, un Guyanais de 28 ans, a été arrêté alors qu'il avait avalé près d'un kilo de cocaïne disséminé dans plus d'une centaine de petites ovules.

    Ainsi que le raconte Sud-Ouest, tout a commencé avec l'interpellation d'une femme de 40 ans, originaire de Guyane. Déjà mise en cause dans des affaires de trafic de stupéfiants, celle-ci a été contrôlée puis appréhendé le 1er octobre en gare de Bordeaux-Saint-Jean: elle avait ingéré 66 capsules de cocaïne et dissimulait dans son vagin un boudin de drogue. 

    Privé de sa complice, le suspect se fait prendre

    C'est la présence d'un billet d'avion Cayenne-Paris dans son sac et ses antécédents qui ont encouragé les forces de l'ordre à la soumettre à un test urinaire. Test qui s'est révélé positif à la cocaïne. Remise aux enquêteurs de PJ de l'antenne bordelaise de l'OCRTIS (Office central pour la répression du trafic illégal de stupéfiants), elle a été mise en examen et placée en détention provisoire.

    En poursuivant leurs investigations, les enquêteurs sont remontés jusqu'à une autre personne: un homme avec lequel la mule avait visiblement rendez-vous en gare d'Agen le jour de son arrestation. Etudiant tous les faits et gestes de ce nouveau suspect, les forces de l'ordre ont procédé à une seconde interpellation lundi dernier, toujours à la gare de Bordeaux. Il semblerait que le dealer présumé, privé de sa complice incarcérée, ait décidé de faire le transport lui-même. Et comme elle, il a été appréhendé. 

    Soumis à son tour à un examen radiographique, le jeune homme avait ingéré la bagatelle de 111 ovules, soit près d'un kilogramme de cocaïne. Il a été écroué et sa compagne, qui devait le rejoindre en gare de Toulouse quelques heures après son interpellation, a été placée sous contrôle judiciaire.

    L'Express


    3 commentaires
  • Quelquefois, plus de reconnaissance que des humains !


    8 commentaires
  • Jamal Khashoggi a été tué "par strangulation" dès son arrivée au consulat d'Arabie saoudite

    Jamal Khashoggi a été étranglé à mort dès son arrivée à l'intérieur du consulat saoudien à Istanbul, le 2 octobre, a affirmé ce mercredi le procureur turc.

    Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été tué par "strangulation" dès son arrivée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, le 2 octobre dernier, a déclaré ce mercredi le procureur d'Istanbul, soulignant le caractère "prémédité" de ce meurtre. Son corps a ensuite été démembré.

    Expliquant que la visite à Istanbul du procureur général saoudien dans le cadre de l'enquête "n'a pas donné de résultat concret", le bureau du procureur d'Istanbul se dit dans un communiqué "obligé" de partager certains éléments révélés par son enquête.

    "Conformément à un plan prémédité, la victime Jamal Khashoggi a été étranglée à mort dès son entrée au consulat", poursuit le texte. "Le corps de la victime a été démembré et on s'en est débarrassé suite à sa mort par strangulation", ajoute-t-il.

    Le corps toujours pas retrouvé

    De plus, selon le texte, les autorités turques ont de nouveau demandé au procureur saoudien et la délégation l'accompagnant l'extradition de 18 suspects arrêtés en Arabie saoudite dans le cadre de l'enquête sur la mort du journaliste, tué dans le consulat de son pays où il s'est rendu le 2 octobre pour des démarches administratives.

    Elles ont également exigé de savoir où se trouvait le corps de Khashoggi, toujours pas retrouvé, et l'identité du "collaborateur local" mentionné par Ryad et si des éléments confirmant le caractère prémédité du meurtre avaient été mis au jour par Ryad.

    En guise de réponse, toujours selon le communiqué, le procureur d'Istanbul a été invité à se rendre en Arabie saoudite avec les éléments de l'enquête en sa possession. Le communiqué n'a pas précisé si le procureur turc entend donner suite à cette invitation. 

    Ryad veut une enquête conjointe

    Ryad a estimé, selon le texte, que seule une enquête conjointe entre les deux pays pourra permettre de déterminer ce qu'il est advenu du corps de Khashoggi et si son meurtre a été prémédité.

    Sous la pression internationale, Ryad a fini par reconnaître, après plusieurs jours de dénégations, le meurtre du journaliste dans son consulat lors d'une opération "non autorisée", mais a avancé plusieurs versions contradictoires qui ont suscité le scepticisme.

    Plusieurs responsables et médias turcs ont directement incriminé le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit MBS, dans ce meurtre, alors que Ryad s'efforce de le dédouaner en insistant sur le caractère "non autorisé" de l'opération. 

    BFM.TV


    3 commentaires
  • « Les rhinocéros auront sûrement disparu dans une vingtaine d’années »

     

    Auteure du documentaire « Rhino dollars », Olivia Mokiejewski a enquêté sur le trafic de cornes qui menace l’animal, victime du crime organisé.

     

    En mars 2017, Vince, un rhinocéros blanc du zoo de Thoiry (Yvelines), a été tué de trois balles de calibre 12 et sa corne ­arrachée par des braconniers. C’était la première fois qu’un parc zoologique européen était touché par le massacre de rhinocéros, un phénomène presque banal en Afrique, où un animal est abattu toutes les huit heures.

    Le documentaire Rhino dollars, réalisé par Olivia Mokiejewski au terme de deux ans d’enquête et disponible sur Arte, montre que derrière ces tueries dictées par la loi du marché se cache « un nouveau visage du crime organisé ». Ce trafic méconnu rapporte autant que celui de l’or ou de l’héroïne.

     

    Pourquoi avez-vous décidé de faire ce documentaire ?

    Olivia Mokiejewski : Quand on parle de problématique animale, les gens répondent souvent que c’est triste pour la planète. Mais ils considèrent que l’urgence est ailleurs. En faisant ce documentaire, j’ai voulu montrer qu’avec le trafic de cornes de rhinocéros, nous étions face à un nouveau visage du crime organisé. Dans son fonctionnement, il est identique aux trafics de drogues ou d’armes. Il ne s’agit pas seulement d’une « problématique pour écolos ». Ceux qui disent que « la Terre continuera de tourner » oublient que le pillage de la nature est l’une des premières sources de financement de la pègre et des groupes terroristes. Il ne s’agit donc pas seulement de sauver une espèce animale. Les menaces ne sont pas qu’écologiques, mais aussi économiques et sécuritaires

    .

    Au rythme où vont les massacres, pour quand est programmée la fin des rhinocéros ?

    On estime aujourd’hui qu’il en reste environ 25 000, qu’ils soient blancs ou noirs. En Afrique du Sud, 1 000 sont tués chaque année. On peut donc supposer que la disparition est programmée d’ici une vingtaine d’années. On dit ça pour beaucoup d’espèces. Pour les lions, on estime qu’il n’y en aura plus en 2050. Le problème est que moins il y a d’animaux, moins il y a de diversité génétique et plus l’espèce s’éteint rapidement.

     

    Comment sont structurées les mafias qui organisent le trafic de cornes de rhinocéros ?

    Ces mafias, organisées comme des entreprises, comptent cinq niveaux. En bas, il y a de petits braconniers. Au sommet, ce sont souvent des hommes d’affaires asiatiques, basés en Chine ou à Hongkong, qui dirigent des sociétés parfaitement légales. Au cours du documentaire, nous sommes montés aux niveaux 3 et 4, c’est-à-dire à des parrains mêlés à d’autres trafics comme l’ivoire ou la drogue. Ces mafias ont des ramifications sur plusieurs continents et sont très bien organisées. Quand des têtes tombent, elles sont immédiatement remplacées.

     

    Comment avez-vous convaincu les braconniers de témoigner ?

    Il ne faut pas avoir une vision manichéenne qui consiste à dire : « ceux qui tuent des rhinocéros sont des méchants, ceux qui les défendent sont des gentils ». J’ai essayé de comprendre ce qui a fait le lit du crime.

    En Afrique du Sud, les conséquences de l’apartheid sont une des données du problème. Dans cette guerre de la corne, on retrouve des tensions raciales très fortes. Les laissés-pour-compte voient toute la journée des cars et des voitures pleines de touristes, mais ils ne bénéficient absolument pas des retombées économiques de la faune. Et quand ils sont embauchés en tant que rangers, ils gagnent un salaire de misère. Du coup, lorsqu’ils voient un animal, ils voient de l’argent. Ils n’ont aucun intérêt à protéger les animaux. En un coup de feu, ils vont gagner 50 ou 100 fois plus.

    J’ai réussi à les approcher en leur demandant pourquoi ils faisaient ça, mais sans les juger. Eux ne sont pas fiers de ce qu’ils font, mais ils l’expliquent. Quand vous leur dites : « Et que ferez-vous quand il n’y aura plus de rhinos ? », ils vous répondent : « On tuera des éléphants ». Ces gens ont des désirs comme tout le monde, avoir des tee-shirts à la mode et écouter de la musique.

     

    Quelles seraient les solutions ?

    Il faudrait une vision globale de ce trafic, une vraie collaboration internationale pour démanteler les réseaux criminels. Il faudrait aussi des formations au niveau des douanes, car aujourd’hui les cornes ne passent plus en un seul morceau mais sous forme de bijoux, et les autorités ne sont pas du tout formées à ça. L’autre idée, un peu idéaliste, serait de travailler en collaboration avec les populations locales pour que les syndicats du crime aient moins de facilités à recruter. Côté asiatique, il faudrait aussi expliquer que la corne de rhino a des vertus totalement imaginaires, qui ne sont pas prouvées scientifiquement.

    Le Monde.fr


    4 commentaires
  • Doubs : une maman de 21 ans tuée sous les coups de son compagnon

    Un jeune homme de 23 ans est en garde à vue, suspecté d’avoir tué sa femme de 21 ans en la rouant de coups, jeudi après-midi, à Mandeure (Doubs).

     

    «J'ai tué ma femme. Venez vite».

    Le mis en cause aurait lui-même contacté les secours, rapporte France Bleu. Violemment frappée dans l’appartement familial, la jeune maman est décédée des suites de ses blessures au CHU de Besançon, lui a initialement été hospitalisé d’office.

    Dans le logement du troisième étage de ce petit immeuble, les secouristes ont découvert la victime au sol, inconsciente. Elle aurait été frappée à mains nues. La scène se serait déroulée sous les yeux de la petite fille du couple, âgée de 13 mois.

    Le Parisien


    5 commentaires
  • Zemmour, admirable du début à la fin comme d'habitude !


    4 commentaires
  • Espagne: Manuel Valls est le plus mal placé des candidats à la mairie de Barcelone

    SONDAGE - L’ancien Premier ministre français obtient la note de 3 sur 10, selon un sondage publié par le quitidien « El Periodico »…

    Ce n’est pas gagné pour Manuel Valls. L’ancien Premier ministre français, candidat à la mairie de Barcelone, est le moins bien placé dans cette élection qui aura lieu en mai, selon un sondage publié jeudi par le journal El Periodico de Catalogne.

    Ce n’est pas faute d’être connu : 82,3 % des personnes interrogées savent qui il est. Mais il n’obtient qu’une note de 3 sur 10, derrière les autres candidats comme la maire sortante Ada Colau (4,8/10). Le Franco-espagnol est surtout à la traîne derrière le favori Ernest Maragall (5,5/10), candidat du parti indépendantiste ERC (gauche républicaine catalane).

    La gauche républicaine donnée gagnante

    Ernest Maragall est le frère du très populaire maire de Barcelone lors des Jeux olympiques de 1992, Pasqual Maragall, qui a abandonné la politique pour des raisons de santé. Selon cette enquête réalisée auprès de 802 personnes du 2 au 4 octobre, ERC remporterait les élections municipales avec 10 à 11 conseillers. Le parti anti-indépendantiste Ciudadanos, qui soutient la candidature de Manuel Valls, n’arriverait qu’en troisième position avec sept conseillers.

    Manuel Valls, élevé à Paris par un père catalan et une mère italo-suisse et naturalisé français à 20 ans, s’est engagé de l’autre côté des Pyrénées après l’échec de ses ambitions présidentielles en France en 2017.

    20 Minutes

    La Catalogne veut être indépendante et avait interdit la corrida !

    Valls est contre l'indépendance et pour la corrida. j'espère qu'il va se planter !

    Valls, à une époque, était lié éternellement à Israël ! (rire)

    La France, Israël, maintenant l'Espagne !!!


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique