• L'album posthume de Johnny déjà disque de platine

    À peine sorti, déjà au sommet des ventes. L'album posthume de Johnny Hallyday, "Mon pays c'est l'amour", est sorti ce vendredi chez les disquaires... et il fait déjà un carton. "Dès minuit, l'album était disque de platine" grâce aux préventes, a annoncé ce vendredi Thierry Chassagne, patron de la maison de disques Warner Musique France, sur RTL. Autrement dit, l'album a déjà été vendus à au moins 100 000 exemplaires.

    Pour l'avoir en main propre, les plus fidèles n'ont pas attendu vendredi matin : ils étaient environ 200 à 00h01 devant la Fnac des Champs Elysée, à Paris, restée ouverte pour l'occasion, pour se procurer l'un des 800 000 exemplaires mis en vente.

    L'album posthume de Johnny déjà disque de platine

    Des fans de Johnny Hallyday attendent devant la Fnac des Champs-Elysées de pouvoir acheter l'album posthume "Mon pays c'est l'amour".

     

    Pour le disque le plus attendu de l'année - où se côtoient le rock, le blues et le rockabilly dans des morceaux que le chanteur voulait taillés pour les stades - d'autres points de vente ont également procédé à une nocturne dans le reste de la France.

    Parmi eux, un centre Leclerc à Olivet près d'Orléans ou encore un Cultura à Claye-Souilly (Seine-et-Marne) où des animations avaient débuté à 22h00 avec bikers et tour de chant d'un sosie du rocker. D'autres enseignes qui habituellement ne vendent pas de produits culturels, comme Simply Market ou Atac, proposeront vendredi matin cet album. 

    "C'est le public qui décidera"

    Le disque était prêt depuis le 28 janvier, mais sa commercialisation a été un temps incertaine, en raison d'une action en justice des aînés du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, qui réclamaient un droit de regard sur l'album, finalement refusé par le tribunal de grande instance de Nanterre.

    "Le succès que peut rencontrer ce disque, c'est très dur à apprécier. Il y a plein de choses qu'on ne contrôle pas. On peut très bien en vendre 600 000 comme un million et demi. C'est le public qui décidera", a déclaré Thierry Chassagne à quelques heures de l'ouverture des ventes.

    Preuve de l'enjeu colossal autour de l'album, Laeticia Hallyday, très discrète depuis qu'elle est engagée dans une bataille judiciaire autour du testament américain de Johnny, assurera elle-même la promotion au journal télévisé de 20h00 sur TF1.

    L'Express


    3 commentaires
  • Mort de Paul Allen : Le milliardaire fait don de sa fortune

    Paul Allen en 2013.

    Mort de Paul Allen : Le milliardaire fait don de sa fortune

    Paul Allen à la guitare, soirée à Cannes le 15 mai 2005

    Cofondateur de Microsoft, Paul Allen est mort des suites d'un cancer. Comme son ancien associé Bill Gates, il a décidé de donner la majorité de sa fortune à des oeuvres de charité dans l'espoir de changer le monde...

    Il était le frère ennemi de Bill Gates avec lequel il avait fondé Microsoft en 1975. Le milliardaire Paul Allen est mort lundi 15 octobre 2018 des suites d'un cancer du sang, un lymphome non hodgkinien. La nouvelle de sa disparition est annoncée par son entreprise Vulcan Ventures dans un communiqué cosigné par sa famille. Sa fortune est estimée à 20,3 milliards de dollars selon le magazine Forbes... Une somme dont la moitié doit revenir à des oeuvres de charité.

    Le destin de Paul Allen est intimement lié à celui de Bill Gates. Sans leur association, pas de Microsoft ou d'informatique dans les foyers. Mais leur histoire est aussi celle d'un grand conflit. En 1982, Allen et Gates bataillent ferme. Le premier assure que le second essaye de profiter de son état de faiblesse – il souffre déjà d'un cancer – pour s'imposer comme l'unique homme fort de Microsoft. En 1983, Paul Allen claque la porte malgré une lettre excuses de six pages de son associé. Incapables de se mettre d'accord sur le prix de rachat des parts d'Allen, celui-ci quitte le navire avec 36% de Microsoft en poche et crée Vulcan.

    Microsoft entre en Bourse trois ans plus tard et fait la fortune de ses deux fondateurs. Avec cet argent, Paul Allen investit dans différents domaines comme l'aérospatial, le cinéma et les documentaires, la plateforme Ticketmasters, etc. Il achète également deux équipes deux sports : les Portland Trail Blazers (basket) et les Seattle Seahawks (football américain).

    Changer le monde

    En 2010, Paul Allen rejoint dès sa création The Giving Pledge, un mouvement lancé par Bill Gates et Warren Buffett. Il s'agit de milliardaires qui, à travers le monde, promettent de faire don d'une grande partie de leur fortune dans l'espoir de changer le monde. En 2018, ils sont 184 à avoir répondu à cet appel, comme Tim Cooke (Apple), Elon Musk (Space X), Mark Zuckerberg et Priscilla Chan (Facebook) ou encore Richard Branson (Virgin).

    En 2011, Paul Allen règle ses comptes avec Gates dans une autobiographie. Il concède cependant que, malgré leur brouille, leur lien est "indéniable". Pour l'instant, Bill Gates ne s'est pas exprimé sur la mort de Paul Allen.

    L'homme d'affaires n'était pas marié et n'avait pas d'enfant. Il aimait les volcans, jouer de la guitare (à un très haut niveau à en croire le producteur légendaire Quincy Jones) et les yachts. Sa soeur Jody, avec laquelle il dirigeait la société de production cinématographique, écrit dans le communiqué de Vulcan : "Mon frère était une personne remarquable à tous égards."

    Pure People

    L'argent ne préserve pas du cancer, une justice !


    5 commentaires
  • France Télévisions aurait décidé de se séparer de Patrick Sébastien

    Coup de tonnerre, d'après une indiscrétion du Parisien publiée hier samedi 13 octobre en fin de soirée, France Télévisions aurait décidé de se séparer de Patrick Sébastien à la fin de la saison.

    "Le chantage de trop", c'est ainsi que France Télévisions a vécu les dernières déclarations de Patrick Sébastien. Comme le révèle Le Parisien dans une indiscrétion, l'animateur ne sera plus sur le service public en septembre 2019. Il terminera son contrat en juin prochain et ses émissions ne seront pas reconduites pour la rentrée suivante. Cette décision de la direction ferait suite aux déclarations de l'animateur dans le magazine Télé Star de la semaine dernière : "S’ils me donnent moins, je ne resterai pas. Et s’ils me donnent la même chose, je ne resterai pas non plus !" 

    Coutumier du fait, Patrick Sébastien faisait régulièrement part de sa colère de voir sa présence à l'antenne sur la chaîne diminuer. Il s'en était ouvert tout récemment au micro de l'Instant M sur France Inter. "N'avoir que deux Cabarets (par an, ndlr) alors que tu sais que c'est l'émission française qui est la plus regardée sur TV5. Que le soir du Réveillon, on fait la plus grosse part de marché de la chaîne..." Cette année, l'animateur avait en effet vu son nombre d'émissions en prime réduit sur la chaîne à trois numéros du Plus grand cabaret du monde et à quatreAnnées bonheur. Il regrettait également amèrement de ne plus avoir de projets de fictions. "J’en ai fait trois, dont deux qui ont rassemblé plus de 4 millions de téléspectateurs. Mais, avant la diffusion de la troisième, on m’a annoncé que je n’en ferai pas d’autres ! "

    Si l'animateur a toujours réalisé de très bonnes audiences sur France 2, Le Parisien rappelle cependant qu'elles s'étaient tassées tout récemment. La semaine dernière, son émission n'avait séduit que 2,2 millions de téléspectateurs (12,6 % de pda) et perdu 400 000 fidèles par rapport au précédent numéro diffusé en juin, ce qui le plaçait très en retrait de Danse avec les stars et même de la fiction de France 3. 

    Ce n'est pas le premier historique de France Télévisions, dont se sépare la direction. Julien Lepers, William Leymergie, ou David Pujadas ont déjà été remerciés depuis 2015. Si d'après Le Parisien, la nouvelle lui a été annoncée en fin de semaine, l'animateur ne l'a pour le moment pas commentée officiellement. Un rebond sur C8, la chaîne de son ami Cyril Hanouna est-il maintenant envisageable ? A suivre...

    Télé Loisirs.fr


    3 commentaires
  • Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron

    Jugé homophobe par certains, un texte adressé par Michel Onfray à Emmanuel Macron a poussé France 5 à annuler une invitation faite au philosophe. Il se dit victime d'une «censure de la part du service public audiovisuel».

    Michel Onfray est-il victime de censure ? Après l'annulation de la retransmission de ses cours à l'Université populaire de Caen sur la radio France Culture, qui l'a conduit à renoncer à ses activités au sein de cette institution qu'il avait lui-même créée en 2002, le philosophe s'est vu déprogrammé de France 5 à cause d'un texte à charge contre le président de la République.

    Invité à présenter son dernier ouvrage dans le Magazine de la Santé sur France 5, Michel Onfray a finalement appris que l'interview, qui devait avoir lieu le 8 octobre, était annulée. En cause : la publication sur son site internet d'une «Lettre à Manu sur le doigté et son fondement», jugée homophobe par certains.

    Dans ce pamphlet satirique, volontiers grossier, Michel Onfray développe sa vision des rapports entretenus par Emmanuel Macron avec «ceux qui [lui] font savoir leur amour d'une façon qui ne prête pas à confusion». «Il faut t'enlacer torse nu pour te plaire, essuyer sa transpiration sur ta chemise blanche et passer plus de temps en salle de sport qu'en bibliothèque», écrit-il au chef de l'Etat, faisant référence à une photographie du président en compagnie d'«un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale» qui avait déclenché une vive polémique.

    «Après France Culture, c'est donc France 5 qui me prive de micro : cela confirme la censure dont je fais l'objet de la part du service public audiovisuel et dont je parlais dans ma satire», a réagi Michel Onfray sur son site. Le philosophe critique très violemment le président de la République depuis son élection en 2017. Selon lui, les déboires médiatiques qu'il connaît depuis cette date sont en lien avec ses prises de position à l'encontre du pouvoir.

    Opposé au mariage homosexuel et à la théorie du genre, Michel Onfray, qui se revendique épicurien et libertaire, n'a jamais exprimé d'opinions hostiles aux homosexuels dans ses œuvres. Il y a un an, il proposait une «généalogie de l'homosexualité», renvoyant dos à dos «homophilie» et «homophobie», refusant d'aborder cette question sur le terrain de la morale.

    RT France


    4 commentaires
  • Est-ce une menace de Jupiter 1er ?

    Vous pouvez aller sur TV Libertés dans mon menu à gauche !


    2 commentaires
  • Venantino Venantini, le dernier des « tontons flingueurs », est mort

    Venantino Venantini, le dernier des « tontons flingueurs », est mort

     
    L’acteur de 88 ans avait joué dans plus de 150 films en France et en Italie. Depuis quelques années, il se consacrait surtout à la peinture.

    Beau gosse, l’allure classe, digne du pays où il était né, le comédien italien Venantino Venantini dont le visage dira probablement plus que le nom, s’est éteint mardi 9 octobre à l’âge de 88 ans.

    Particulièrement connu en France pour avoir incarné Pascal, l’homme de main flegmatique, « à la présence tranquillisante », du gangster « le Mexicain » dans LesTontons flingueurs (1963), film de Georges Lautner, dont il était le dernier survivant de la bande, Venantino Venantini a mené une carrière de chaque côté des Alpes. Tournant aussi bien sous la direction d’Ettore Scola, Lucio Fulci, Dino Risi, Joe Damato…. que celle de Claude Lelouch, Edouard Molinaro, Jean Yanne, Christian-Jaque ou Georges Lautner.

    Né le 17 avril 1930 dans la province d’Ancône, Venantino Venantini avait quitté l’Italie pour suivre les cours de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts à Paris et devenir peintre. Pour financer ses études, il court les castings dans l’espoir de décrocher des petits rôles de figurant au cinéma. C’est ainsi qu’il se retrouve sur les plateaux de Ben-Hur, Quo Vadis, Cléopâtre et se fait repérer par le réalisateur italien Franco Rossi qui lui offrira son premier vrai rôle dans L’Odyssée nue en 1961.

    Second couteau populaire

    Il n’en faut guère plus à ce garçon bourré d’un charme discret et élégant pour plaire à d’autres cinéastes. Georges Lautner est de ceux-là, qui le fera tourner dans six autres de ses longs-métrages : Des pissenlits par la racine, Galia, La Grande Sauterelle, Attention, une femme peut en cacher une autre… Mais c’est avec Les Tontons flingueurs que l’acteur se forge une image de second couteau populaire avec ce rôle de « première gâchette » drôlissime, porte-flingue au verbe soigné et à la détente rapide. En 1965, il revient en « Mickey le bègue » dans Le Corniaud de Gérard Oury, nouvelle occasion pour l’acteur d’imposer sa silhouette auprès du grand public.

    La filmographie de Venantino Venantini s’enrichit des propositions qui lui sont faites, autant en Italie qu’en France dont il parle la langue couramment, avec ce léger accent transalpin qui plaît aux femmes. Mais aussi de genres aussi divers que la comédie, le péplum, le fantastique, le western spaghetti, le polar, le drame. L’acteur touche à tous les rôles, donne la réplique à Louis de Funès, Bourvil, Jean-Paul Belmondo, Sophia Loren, Marcello Mastroianni sans sourciller, se plie à des choix d’amitié autant que d’admiration.

    Quand le cinéma le boude, Venantini joue aussi pour la télévision dans des séries comme Franck Riva avec Alain Delon, Mafiosa ou Greco. Et revient dans les salles à la fin des années 2000, avec Nos 18 ans, de Frédéric Berthe ou J’ai toujours rêvé d’être gangster (2007), de Samuel Benchetrit. Peintre, c’est pourtant ce qu’il avait rêvé de devenir. Ces dernières années, il s’y était consacré. Ses toiles, en 2015, avaient été exposées à la mairie du 9e arrondissement à Paris.

    Le Monde.fr


    3 commentaires
  • C'est cette année le 40eme anniversaire de la mort de Jacques Brel. Un homme de passions, Chanson, comédie...
    Sa fille France publie deux livres reprenant l'intégrale de ses textes, qu'elle publie avec sa fondation Brel qu'elle a fondé à Bruxelles. Rencontre avec France Brel dans la page culture "demandez le programme" de Pascale Bourgaux, en hommage au chanteur Jacques Brel sur TV5MONDE.

     


    3 commentaires
  • En 2007, Charles Aznavour nous avait ouvert sa maison et les coulisses de sa tournée mondiale durant six mois. Dans ce portrait intime, le chanteur se dévoilait et revenait, entre autres, sur sa carrière, sa vie privée et la disparition de son fils.

    "Aznavour, l'autre visage", un reportage diffusé le 4 octobre 2007.

    "J’arrête un jour, je regrette ma décision le lendemain. Il serait raisonnable que je me retire, mais je n’ai jamais été raisonnable." Ainsi se confiait Charles Aznavour en 2007, au magazine "Envoyé spécial". Il entamait alors une tournée d’adieux mondiale prévue pour durer quatre ans.

    Comment s’est tissée la carrière de ce monstre sacré, chanteur français le plus connu dans le monde ? Du Japon à la Russie en passant par sa maison dans le sud de la France, qu’il ouvrait pour la première fois à une caméra, une équipe d’"Envoyé spécial" avait suivi l’artiste pendant six mois.

    Charles Aznavour, alors âgé de 83 ans, se livrait sur sa carrière et ses difficiles débuts face à la critique, ses origines, ses proches, et même ses ennuis fiscaux. Il évoquait aussi, pour la première fois devant une caméra, son fils disparu.

    "Aznavour, l'autre visage", un portrait signé Agnès Vahramian, Jean-Marie Lequertier, Michel Violet.


    3 commentaires
  • Il a arrêté d'aller à l'école car ses parents ne pouvaient plus payer car à l'époque, l'école n'était pas gratuite !

    Il a commencé à travailler à 9 ans dans de petits spectacles et de 9 à 16 ans, il ramenait une partie de son argent à ses parents pauvres.

    Alors, ceux qui crachent sur lui feraient mieux de la fermer !

    Et tout l'argent qu'il a gagné, c'est par son travail, il ne l'a pas volé !

    Arriver à écrire des chansons et à faire la carrière internationale qu'il a fait alors qu'il n'avait aucune instruction, je dis chapeau Monsieur Aznavour.


    6 commentaires
  • Emission Tout le monde en parle  du 3 janvier 2004, Aznavour : 80 ans

    Suite de l'entretien avec Charles AZNAVOUR au sujet de son dernier album "Je voyage" et à propos de son livre de souvenirs "Le temps des avants". Ils reviennent ensemble sur des événements de sa vie et de sa carrière. Au cours de la conversation Baffie remet le soulier d'Aznavour à son pied.


    4 commentaires
  • Charles Aznavour est mort à l'âge de 94 ans

    L'indestructible Charles Aznavour s'en est allé à l'âge de 94 ans, dans la nuit de dimanche à lundi, comme l'annonce une dépêche AFP de ce 1er octobre.

    Hier encore, comme il le chantait, ou plutôt voici encore quelques mois, il se produisait sur scène, assurant à 93 ans son premier "Bercy", interprétant durant deux heures, ses plus grands tubes : Mourir d'aimer, La mamma, La bohème, Emmenez-moi... Faisant preuve d'une grande énergie, il aimait plaisanter avec le public "J'y vois et j'entends de moins en moins et si je me penche comme ça en avant c'est parce que je perds aussi la mémoire et que je lis le prompteur. C'est mal parti, cette soirée !"

    Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne plus exister" affirmait régulièrement Charles Aznavour aux journalistes -peu diplomates- qui lui rappelaient son grand âge et l'approche irréversible de la fin. Ce poète des mots qui ciselait ses textes comme un orfèvre, répondait volontiers par un pied de nez "Mon âge je m'en fous, je suis indestructible", et avait même soufflé, pour quand son heure viendrait, une idée d'épitaphe : "Les vers se vengent".

    Depuis ses débuts en 1946, Charles Aznavour n'aura jamais arrêté. D'écrire, de chanter, de jouer, d'apprendre, de transmettre. En plus de 70 ans, il aura signé plus de 800 chansons, enregistré plus de 1400 titres dans huit langues, vendu 180 millions d'albums, tout en s'offrant quelques incursions au cinéma.

    Shahnourh Varinag Aznavourian nait le 22 mai 1924 à Paris, par hasard, puisque ses parents arméniens sont en transit en France, en attendant un visa pour les États-Unis. La sage-femme qui ne sait comment orthographier le prénom arménien du nouveau-né, le prénommant Charles, sur le registre de la maternité. Les Aznavour s'installent en France. Charles intègre l'école des enfants du spectacle et débute dès 9 ans, comme chanteur et comédien au Théâtre du Petit monde. En 1941, à 17 ans, il se lie d'amitié avec un pianiste, Pierre Roche. Ils se produisent dans des cabarets. Repérés par Edith Piaf, ils accompagnent "la Môme" en tournée, avec Les compagnons de la chanson, en France et aux États-Unis en 1947 et 1948. Charles restera dans l'ombre de Piaf durant 8 ans, devenant tour à tour, son homme à tout faire, son secrétaire, son chauffeur puis assurant sur scène ses premières parties.

    Marié à Micheline (la première de ses trois épouses) en 1946, il a deux enfants : Seda (née en 1947) et Charles (en 1952).

    Entre 1950 et 1955, l'artiste écrit pour Gilbert Bécaud et se taille une petite notoriété. Mais sa première prestation sur scène se traduit par un bide et une avalanche de critiques sur sa voix et son physique qui blesseront son orgueil à jamais mais l'incitent à s'accrocher. "Quels sont mes handicaps ? Ma voix, ma taille, mes gestes, mon manque de culture et d'instruction, ma franchise, mon manque de personnalité. Ma voix ? Impossible de la changer. Les professeurs que j'ai consultés sont catégoriques : ils m'ont déconseillé de chanter. Je chanterai pourtant, quitte à m'en déchirer la glotte", affirme-t-il.

    En 1956 naît son troisième enfant, Patrick (qui décèdera 25 ans plus tard), de son union avec Evelyn. C'est aussi l'année de la consécration avec une série de concerts à l'Olympia et son premier tube, Sur ma vie. L'essai est transformé à l'Alhambra en 1960 avec un nouveau succès, J'me voyais déjà, que lui avait refusé Yves Montand. Les tubes s'enchaînent en pleine vague yé-yé, Charles Aznavour écrit aussi pour Johnny Hallyday (Retiens la nuit) et Sylvie Vartan (La Plus Belle pour aller danser). Parallèlement, sa carrière s'exporte aux États-Unis où il est connu comme acteur pour tenir le rôle principal dans Tirez pas sur le pianiste, de François Truffaut.

    Les années 1970 sont marquées par Comme ils disent, première chanson à aborder l'homosexualité, Les Amours démodés, Mes emmerdes et She, classé numéro 1 au Royaume-Uni. Marié depuis 1967 à la Suédoise Ulla, il agrandit encore le cercle familial avec trois autres enfants : Katia (née en 1967, devenue l'une de ses choristes), Misha (né en 1969) et Nicolas (né en 1977).

    Dès lors, Charles Aznavour, citoyen du monde, vivant entre la Suisse et la France, se mobilise pour diverses causes en rassemblant autour de lui des artistes de différentes générations. En 1988, ils sont une vingtaine à interpréter Pour toi Arménie afin de venir en aide à son pays d'origine, victime d'un terrible séisme. Il se mobilisera de la même façon pour Haïti, en 2010, dévastée par un cyclone. Sa popularité, son succès et son dévouement lui vaudront plusieurs distinctions (officier puis commandeur de la Légion d'honneur... sans oublier son étoile sur Hollywood Boulevard). En 2005, il entame une tournée d'adieu en Amérique du Nord qui doit s'achever, le temps qu'il sillonne tous les continents... en 2010.

    Mais à l'aube de ses 90 ans, Aznavour se produit régulièrement tant à Paris qu'en province. Pour entretenir sa forme, il avoue faire un peu de gymnastique et écrire tous les jours, dictionnaire à portée de main, car ce perfectionniste ne supporte pas l'approximation lexicale. Grâce à cette hygiène de vie et à son esprit sans cesse en ébullition, Charles Aznavour sera resté, jusqu'à ces derniers jours, un éternel jeune homme. "On ne m'a jamais rien donné. Même pas mon âge", disait-il avec malice.

    Les 5 dates qui ont fait la carrière monumentale de Charles Aznavour  BFM.TV


    7 commentaires
  • Brigitte Bardot, "émue", fête ses 84 ans avec un tendre baiser de son époux

    Brigitte Bardot, "émue", fête ses 84 ans avec un tendre baiser de son époux

    C'est entourée d'un cercle d'amis proches et de son époux Bernard d'Ormale que Brigitte Bardot a célébré son anniversaire. Vendredi soir, l'icône était ainsi sur sa plage ramatuelloise préférée pour fêter ses 84 ans.

    Vendredi 28 septembre 2018, Brigitte Bardot célébrait son anniversaire avec les siens lors d'une grande fête. Selon Var-Matin, c'est sur "sa plage ramatuelloise préférée" de Pampelonne, sur la terrasse de son restaurant fétiche l'Esquinade, que l'icône française a fêté ses 84 ans.

    L'ex-actrice et militante pour la cause animale était entourée "d'un cercle d'intimes" et de l'homme de sa vie, l'industriel Bernard d'Ormale. C'est en 1992 que le couple s'était rencontré à Saint-Tropez lors d'un dîner organisé par l'avocat de Brigitte Bardot, Jean-Louis Bouguereau. Quelques mois plus tard, ils s'étaient dit "oui" pour la vie. Plus de 26 ans après leur coup de foudre, ces deux-là s'aiment visiblement comme au premier jour, en témoigne leur tendre baiser échangé vendredi soir.

    Sur Twitter, Brigitte Bardot s'est émue des nombreux messages reçus pour son anniversaire, remerciant tous ceux et celles qui ont adressé des fleurs et des dons pour sa fondation. "Merci merci pour ces multiples et émouvants témoignages d'amour, de tendresse et de soutien, de tous ces cadeaux, ces fleurs et cette générosité pour ma Fondation qui font de cette journée grâce à vous tous un moment du meilleur et d'oubli du pire", a-t-elle écrit.

    Toujours selon Var-Matin, B.B. a également reçu un appel de Jean-Paul Belmondo et un mot de son amie Mylène Demongeot. "Joyeux... heureux... anniversaire ma très belle STAR pour toujours ... Que les Dieux te protègent et que tu puisses continuer très longtemps à sauver ceux que nous aimons tant et qui ont tant besoin de toi et de nous ! Mille baisers", lui a écrit cette dernière.

    Du 28 septembre 2018 au 10 mars 2019, les fans de Brigitte Bardot pourront s'émerveiller devant l'exposition qui lui est consacrée au Château de la Buzine à Marseille. Le vernissage a eu lieu mercredi sans elle mais en présence de son mari Bernard d'Ormale.

    Pure People

    Delon n'a pas téléphoné ?


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique