• Plan pauvreté et Coupe du monde : la colère de Macron après les propos de sa ministre de la Santé

    Plan pauvreté et Coupe du monde : la colère de Macron après les propos de sa ministre de la Santé

    Quand il a découvert les propos de la ministre Agnès Buzyn liant le report du plan pauvreté et la Coupe du monde, Emmanuel Macron s'est mis en colère, raconte Le Canard Enchaîné. "Comment peut-on sortir des conneries pareilles?", s'est énervé le chef de l'Etat.

    La présentation du plan pauvreté? "Cela dépend peut-être aussi des matches de l'équipe de France. Il faut aussi de la disponibilité", lâchait la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sur LCI. "Normalement, ce plan devrait être présenté autour du 10 juillet, mais nous verrons si la France est en demi-finale ou pas", complétait-elle, provoquant dans la foulée une polémique sur l'opportunité de lier les deux événements. Les membres du gouvernement avaient passé ensuite plusieurs jours à déminer l'affaire.

    Une bourde donc. Et Agnès Buzyn en a pris conscience. Selon Le Canard Enchaîné, elle a "fondu en larmes devant le Premier ministre et certains de ses collègues".

    La colère d'Emmanuel Macron

    Si sur le fond, le plan pauvreté n'était pas prêt à être présenté, c'est la forme de l'annonce - en le liant au football, même si en effet en pleine Coupe du monde, les yeux des Français sont davantage tournés vers leur équipe nationale, qui plus est après la qualification en finale - qui a énervé Emmanuel Macron. "Comment peut-on mêler le foot et le plan? Comment peut-on sortir des conneries pareilles? C'est n'importe quoi! Non seulement ils n'ont pas fait le boulot, mais ils me font porter le chapeau! Mais ils sont dingues!", aurait lancé le Président à son retour du Nigeria.

    Une fois la bourde passée, le gouvernement a insisté sur le fait que le report à l'automne du plan ne retarderait pas son entrée en vigueur, à savoir au 1er janvier 2019. Devant le congrès réuni à Versailles, Emmanuel Macron - sans donner de détails sur son contenu - a défendu sa philosophie : "Pas de nouvelles aides, en solde de tout compte, mais un accompagnement réel vers l'activité."

    le JDD.fr

    macaron avait pourtant bien dit qu'on allait attendre le résultat de la demi finale, où macaron est allé, pour parler du plan pauvreté !


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Mercredi 11 Juillet à 14:34
    Coucou Chantou !
    Pourquoi se fondre en larme, elle a fait une bourde , il faut qu’elle assume ! Il faut voir macaron comment il jubile avec belle accolade au responsable Russe quand la France a marqué contre la Belgique , le plan pauvreté à l’instant même est dans les oubliettes où il faut attendre le mois de septembre , il ne faut pas oublié les vacances d’été !
    2
    Rakia
    Mercredi 11 Juillet à 17:16
    (Une ) belle accolade , le ou sans son accent et il ne faut pas oublier (rire) Je vais prendre le temps de me relire la prochaine fois !(rire)
    3
    fripouille
    Mercredi 11 Juillet à 17:33

    Il se contredit, mais osera-t-on le lui reprocher ? En tous cas on l'a vu rire aux éclats à la fin du match, il a dû bien aimer, lui aussi !

    4
    Mercredi 11 Juillet à 17:53

    et bien pourquoi ne la vire t' il pas .

    Il nous prend  pour des débiles, tout le monde a pu constater que les nouvelles taxes, c' est de suite, les aides, elles sont réparties jusqu' à la fin du quinquennat

    5
    Françoise
    Mercredi 11 Juillet à 19:40

    La Buzyn aussi nulle que la Marie-Folle Touraine ! Pauvre chérie elle avait les larmes aux yeux ,cette vieille chèvre est à plaindre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :