• Moscou et Téhéran demandent une enquête objective après l'attaque américaine «inadmissible» en Syrie

    Moscou et Téhéran demandent une enquête objective après l'attaque américaine «inadmissible» en Syrie

    Le président iranien Hassan Rohani a contacté son homologue russe Vladimir Poutine après l'attaque américaine en Syrie. Moscou et Téhéran condamnent une «action agressive qui viole le droit international» contre un «Etat souverain».

     

    Le Kremlin a annoncé que le président iranien Hassan Rohani avait joint le président russe Vladimir Poutine par téléphone ce 9 avril, afin de discuter des conséquences de l'action militaire américaine du 7 avril. Les deux hommes l'ont qualifiée d'«inadmissible», rappelant en outre qu'elle violait le droit international.

    Les présidents iranien et russe ont par ailleurs renouvelé leur appel à la tenue d'une «enquête objective» au sujet de l'attaque chimique présumée qui a touché la ville de Khan Sheikhoun, dans la province occidentale d'Idleb, le 4 avril dernier. Elle devrait permettre d'établir les responsabilités, alors qu'une grande partie des chancelleries occidentales accuse déjà sans preuves le gouvernement syrien. Les deux présidents ont aussi réaffirmé leur détermination à «approfondir leur coopération dans la lutte contre le terrorisme».

    Plus tôt dans la journée, selon l'agence Reuters citant un communiqué du centre de commandement des forces russes, iraniennes et des milices soutenant le gouvernement syrien, celles-ci «répondront par la force» si la «ligne rouge» était une nouvelle fois franchie en Syrie. Cette déclaration fait référence au bombardement par l'armée américaine de la base aérienne de l'armée syrienne d'Al-Chaayrate, le 7 avril dernier. 

    «L'opération conduite par les Etats-Unis est une agression contre la Syrie : une ligne rouge est franchie», peut-on lire dans ce communiqué publié le 9 avril. «Désormais, toute agression, quel qu'en soit l'auteur, fera l'objet d'une réponse par la force – et les Etats-Unis connaissent les moyens dont nous disposons pour cela», précise le communiqué. La Défense russe n'a pour le moment pas confirmé ces déclarations.

    Très tôt le matin du 7 avril, les Etats-Unis ont lancé 59 missiles Tomahawk sur la base de l’armée syrienne d'Al-Chaayrate, en représailles à l'attaque chimique présumée du 4 avril dans la province d’Idleb, dont Washington tient le gouvernement syrien pour responsable sans fournir de preuves. La Russie a qualifié les bombardements d'«acte d’agression usant d'un prétexte artificiel contre un pays souverain et membre de l'ONU». 

    RT France

    Trump a retourné sa veste ! On dirait que les USA veulent déclencher une 3ème guerre mondiale.


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Avril à 17:30

    il est vrai que trump avait déconseillé  à obama d' intervenir en Syrie !

     Toute l' histoire  américaine est faite d' ingérence, et par leur faute, c' est le chaos au Moyen- Orient .

    Chine, Russie et Iran réunis font le poids face à l' Amérique qui aurait tort de pousser le bouchon trop loin

    2
    fripouille
    Lundi 10 Avril à 17:37

    Je crains le pire depuis l'élection de Trump,  on dirait un gamin qui joue avec un fusil trop lourd pour lui !

    3
    françoise
    Lundi 10 Avril à 19:35

    Nous allons y arriver au troisième conflit!Trump veut maintenant des sanctions contre les Russe et l'Iran ,nous ne sommes pas dans la merde car ces derniers ont déjà répondu qu'ils répondraient par la force  c'est le grand danger ,et nous dans tout ce merdier?  Les attaques de Trump ne sont pas à mon humble avis justifiées, nous verrons la suite  mais cela ne présage rien de bon pour l'avenir!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :