• Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle

    Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle

    La présidente du Rassemblement National Marine Le Pen a été renvoyée en correctionnelle pour avoir diffusé en décembre 2015 des photos d'exactions du groupe jihadiste EI sur son compte Twitter, a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information de BFMTV. Une juge d'instruction de Nanterre a rendu une ordonnance renvoyant Marine Le Pen pour «diffusion d'images violentes». Fin mars, le député apparenté RN Gilbert Collard avait été lui aussi renvoyé en correctionnelle pour des faits similaires.

     

    Le 16 décembre 2015, la chef de file de l'extrême droite française avait tweeté des photos issues de la propagande de l'organisation jihadiste EI, en réponse à un journaliste de BFMTV-RMC qu'elle accusait d'avoir «fait un parallèle» entre l'EI et le FN. Évoquant un «dérapage inacceptable» et des «propos immondes», Marine Le Pen avait posté sur son compte trois photos mentionnant le journaliste, Jean-Jacques Bourdin, avec le texte «Daech c'est ça!». Les photos montraient un soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d'un char, un pilote jordanien brûlé vif dans une cage et une photo du journaliste américain James Foley, le corps décapité et la tête posée sur le dos.

    Des clichés signalés par le ministre de l'Intérieur de l'époque

    Le député Gilbert Collard avait quant à lui diffusé la photo d'un homme gisant au sol, le crâne défoncé, avec ce commentaire : «Bourdin compare le FN à Daech : le poids des mots et le choc des bobos!»

    Quelques semaines après les sanglants attentats jihadistes de Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015 (130 morts et des centaines de blessés), ces publications avaient immédiatement soulevé un tollé au sein de la gauche, alors au gouvernement, et de la droite, mais aussi au-delà du monde politique. Le parquet de Nanterre avait lancé le jour même une enquête pour «diffusion d'images violentes» suite à un signalement des clichés par le ministre de l'Intérieur d'alors, Bernard Cazeneuve, à la direction de la police judiciaire. Deux informations judiciaires distinctes avaient ensuite été ouvertes, l'une visant Marine Le Pen et l'autre Gilbert Collard.

    Paris Match

    Les juges sont bien les lèche bottes de macaron !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Juin à 18:55

    ça  montre  à quel  point  ce  gouvernement  est   faux cul !

     Il ne  s' agit  là que   de véritables  photos ,pas   des  fake news !

     Il est  évident  que  ça ne sert pas  ceux  qui veulent  faire  rentrer  les terroristes   en France

    2
    Rakia
    Mercredi 12 Juin à 19:06

    La séparation des pouvoirs fait que Macaron n’a même pas de cirage pour cirer 

    lui même ses propres  chaussures ( mdr) Elle est avocate ,elle devrait savoir qu’on badine 

    pas avec la loi ,mettre sur les réseaux sociaux ce qu’elle a  osé mettre est impardonnable 

    dans les lois du monde entier ..! Elle est trop mignonne sur la photo ,j’aime bien ( rire) 

      • Mercredi 12 Juin à 19:46

        Pas d'accord avec Toi, Rakia. Quelqu'un lui dit que son parti, c'est comme daech, alors elle a mis des photos pour montrer ce qu'était daesch, ce qu'il faisait !

        C'est juste pour "emmerder" Marine !

    3
    Françoise
    Mercredi 12 Juin à 19:36

    Fut un temps il y avait plein de Vidéo D'assassinat commis par  Daesch ,comme la décapitation de James Folley  qui a été en partie retirée des réseaux sociaux  ,j'avais vu la Vidéo d'un gamin de 12 ans qui tuait d'une balle en plein front  un ennemi et ensuite il avait criblé son corps de balles il avait même été reconnu par des élèves Français ,,un autre qui égorgeait un adulte  etc.. etc.. mais bizarrement il en reste encore ,mais sont plus où moins floutées où ils ont retiré la tête qui tombe etc..il y en une où on voit une femme se faire couper la tête en Arabie ! Et bizarrement ces Vidéos sont devenue une infraction à la loi ,et il faut bien qu'ils cherchent des poux dans la tête à Marine Lepen  et à Collard !

    4
    fripouille
    Jeudi 13 Juin à 11:13

    Quand cessera-t-on de nous prendre pour des enfants de choeur ignorants des horreurs de ce monde ! D'autant plus que dans des films spéciaux (que je ne regarde pas) on montre aussi dur ! Il faut absolument que les photos des journalistes qui font leur boulot d'information  correctement ne soient pas effacées. Ce n'est que comme cela qu'on peut se rendre compte de ce qui se passe exactement ! Nous ne sommes pas des assistés délicats !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :