• L'Assemblée supprime de la Constitution le mot "race" et interdit la "distinction de sexe"

    L'Assemblée supprime de la Constitution le mot "race" et interdit la "distinction de sexe"

    Les députés ont voté un amendement qui prévoit la modification de l'article 1e de la Constitution.

    C'est le premier amendement adopté du projet de révision de la Constitution. Les députés ont voté à l'unanimité jeudi la suppression du mot race dans le premier article du texte. Ils ont aussi interdit toute "distinction de sexe". Désormais, l'article 1, qui définit les valeurs fondamentales de la République affirme que la France "assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d'origine ou de religion". Auparavant, il était notifié "sans distinction d'origine, de race ou de religion".

     

    Le terme "race" y avait été introduit après la Seconde guerre mondiale

    L'amendement adopté avait été proposé par le président du groupe UDi-Agir Jean-Christophe Lagarde. Ce dernier s'est indigné du fait "qu'aucun représentant de l'extrême droite n'était présent pour ce vote qui honore notre Nation". Tous les groupes de parlementaires avaient déposé des amendements pour retirer le mot "race" de la Constitution. Le terme y avait été introduit en 1946 dans le but de rejeter les théories racistes après le nazisme.

    Fin juin, lors d'un dîner à l'Elysée avec des élus ultra-marins, Emmanuel Macron avait indiqué qu'il souhaitait "voir aboutir" la suppression du mot "race" dans la Constitution. S'adressant aux élus présents, il avait déclaré : "Il y avait un sujet que vous avez porté avec force, que vous portez depuis longtemps et que je souhaite voir aboutir dans le cadre de cette réforme, c'est le sujet symbolique de la mention de la race, et je crois que nous devons le faire aboutir dans le cadre de cette réforme constitutionnelle".

    Cette modification de la Constitution ne sera définitivement adoptée que si l'ensemble de la réforme constitutionnelle est votée.

    Le JDD.fr

    Il y a pourtant bien quatre races, la blanche, la noire, la jaune et la rouge ! Enfin, selon moi !


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Vendredi 13 Juillet à 17:13
    Blanche, noire, jaune et rouge et la verte binzanée , tu en as fait quoi Chantou?(mdr) Ie parlement supprime un mot gravé dans l’histoire avec le sang des peuples et ce qui était gravé historiquement aucune force ne pourra le faire disparaître ! Une suppression inutile et limite ridicule !
    2
    Vendredi 13 Juillet à 17:24

    La logique voudrait  qu' on supprime le mot racisme aussi, non !

    3
    Françoise
    Vendredi 13 Juillet à 18:32

    Enfant nous apprenions race Blanche -jaune -noire ,et on disait pour les Indiens les peaux-rouges  et personne n'en souffrait ! Alors il ne faudra plus se faire traiter de raciste et est-ce que c'est valable pour les Animaux ?,quelle stupidité ,c'est une honte de constater à quoi sont payé cette bande debons à rien payer à ne rien foutre et loin d'être honnêtes!

    4
    Nicole
    Samedi 14 Juillet à 05:10

    Décidément ce n'est pas en suppriment un terme ,que ça fera changer les choses,race n'est pas une insulte que je sache,

    5
    Samedi 14 Juillet à 16:23

    Tu as oublié les"niques ta mère", les macronistes, les mélenchonistes etc... et comme il sont tous concernés, c'est pour cette raison qu'ils ont apporté cet amendement.

    Il y a le chômage, l'insécurité, les envahisseurs exotiques et ils n'ont rien d'autre à foutre que de supprimer le mot race. Il est vrai que le symbolisme ne mange pas de pain.

    Stan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :