• Jura : un jeune couple libertin jugé pour avoir piégé et tenté de tuer un homme d'affaires de Lyon

    ASSISES - La victime s'était suicidée quatre jours après une partie fine, qui avait fini par mal tourner...

    Avaient-ils prémédité leur coup tels des amants diaboliques ? Ou se sont-ils simplement défendus sans penser que les choses tourneraient aussi mal ? C’est tout l’enjeu du procès qui s’ouvre ce lundi devant les assises pour mineurs du Jura. A la barre, deux jeunes gens, âgés respectivement de 16 et 18 ans au moment des faits.

    Le couple adepte du libertinage, avait proposé un rendez-vous à un homme d'affaires de Lyon un soir de novembre 2015, en échange d’argent. Ce que le quinquagénaire avait accepté, se rendant ensuite à Lons-le-Saunier.

    La victime agonisante, tente de rentrer chez lui

    Les amoureux, poursuivis pour tentative de meurtre et extorsion de fonds, sont soupçonnés d’avoir tendu un piège à leur victime et de l’avoir poignardé à plusieurs reprises dans la voiture où ils devaient avoir des relations sexuelles.

    L’homme d’affaires avait ensuite tenté de reprendre le volant mais les gendarmes l’avaient découvert sur une aire d’autoroute, gisant dans une mare de sang, la gorge tranchée et le torse lardé de coups de couteau.

    La victime, qui avait passé trois jours dans le coma, ne pourra pas témoigner de ce qui s’est passé. Elle s’est en effet pendue dans sa chambre d’hôpital le lendemain de son réveil. Le verdict est attendu mercredi.

    20 Minutes


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Lundi 12 Novembre à 16:19
    Il avait préféré se suicider que d’affrnoter un monde sans pitié , les journaux l’auraient massacrés,il est parti et c’est tant mieux pour lui ! Quand aux deux vauriens,ils méritent la mort, des monstres à 16 et 18 ans après un séjour en prison,ils vont récidiver sans avoir aucun état d’âme !
    2
    Lundi 12 Novembre à 17:55

    je n' ai pas trop bien compris entre une victime  qui se pend  et une autre égorgée !

     De toutes façons  on a  affaire  à des vicieux

    3
    françoise
    Lundi 12 Novembre à 18:27

    Une vulgaire histoire de Pattes en L'Air et de fric, cet homme à préféré se pendre plutôt que d'affronter le quand-dira t-on !c'était peut-être un adepte d'orgies !

    4
    fripouille
    Mardi 13 Novembre à 12:16

    Pas vraiment clair...Qu'a-t-il donc bien pu se passer pour que la victime en arrive là ? Il avait une déviance qu'il a voulu cacher à sa famille ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :