• Bretagne: Des maraîchers touchés par une série d’actes de vandalisme

    Bretagne: Des maraîchers touchés par une série d’actes de vandalisme

    Qui en veut aux maraîchers du Morbihan ? Depuis la mi-décembre, une douzaine d’exploitations ont été victimes d’actes de vandalisme dans le département pour un préjudice dépassant les 100.000 euros. Le parquet de Vannes a ouvert une enquête.

    La Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) du Morbihan a annoncé jeudi sur Twitter avoir interpellé le préfet sur ces « dégradations intolérables des serres », précisant que « l’enquête de la gendarmerie avance ».

    Des cultures arrachées et des plants coupés

    Didier Marie-Marthe, cogérant d’un groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) de légumes bio à Séné, près de Vannes, a indiqué à l’AFP avoir déposé plainte après avoir retrouvé ses cultures « saccagées » le lundi 17 décembre. « Nous n’avons pas vu tout de suite que les 5.000 plants de salades avaient été coupés et reposés à l’identique à leur place. Nos cultures ont été arrachées et mises sur les planches, 2.000 plants de choux-raves, 1.000 plants de fenouil. En tout, ça fait 8.000 euros de dégâts », a-t-il indiqué.

    « Quand on voit le boulot, on pense que c’est quelqu’un qui connaît le maraîchage, et n’est pas bien dans sa tête pour faire ça sans rien vole », a poursuivi le maraîcher. Selon lui d’autres maraîchers ont été touchés, avec des « bâches découpées ». « Les enquêteurs sont sur plusieurs pistes mais n’ont pas encore de preuves », a-t-il affirmé.

    Des bottes de foin parties en fumée

    Gilles Le Falher, éleveur de bovins à viande et de volailles en vente directe à Séné, a lui fait état de 150 bottes de foin parties en fumée dans la nuit de dimanche à lundi. Les portes de ses poulaillers ont été ouvertes. « Je ne comprends pas c’est gratuit, c’est criminel. C’est un peu dur de se remettre au travail », a-t-il confié, en annonçant avoir déposé plainte.

    20 Minutes

    Que l'on s'attaque à un éleveur de bovins à viande, je comprends mieux (sourire)


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Janvier à 19:25

    Je ne comprends pas !

     Il doit y avoir une question de vengeance ! !

    2
    fripouille
    Vendredi 11 Janvier à 19:26

    Quand on les retrouvera, ce que j'espère, il faudra les condamner à des travaux d'intérêt général dans un endroit où la main d'oeuvre est pénible. Ca sent la vengeance.

    3
    françoise
    Vendredi 11 Janvier à 19:32

    Jalousie ,vengeance ? c'est moche!

    4
    Rakia
    Vendredi 11 Janvier à 19:38
    Encore des psychopathes qui se réjouissent du malheur des autres , c’est lamentable !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :