• Besançon : trois individus placés en garde à vue après une bagarre à l'hôpital

    Besançon : trois individus placés en garde à vue après une bagarre à l'hôpital

    Deux hommes ont fait irruption dans le bâtiment et ont aspergé de gaz lacrymogène trois autres personnes, déjà hospitalisées.

    Trois individus ont été placés en garde à vue après une bagarre dans la nuit de vendredi à samedi au CHU de Besançon (Doubs), rapporte France Bleu Besançon samedi 15 septembre.

    Trois personnes, hospitalisées suite à une attaque au couteau sans gravité, ont été aspergées de gaz lacrymogène dans l'hôpital, par deux individus. Les trois patients ont été placés en garde à vue pour "violences aggravées réciproques". Les deux assaillants, qui sont entrés dans l'hôpital, sont eux toujours en fuite. Le hall des urgences a dû être temporairement évacué.

    Craignant un risque de réitération des violences, la police a préféré garder sous surveillance les trois individus, ceux-ci se montrant "très peu coopératifs", selon une source policière. Les forces de l'ordre n'ont pour le moment communiqué aucun motif pouvant éclairer sur les circonstances de cette rixe et cherchent actuellement à identifier les deux protagonistes en fuite ayant fait usage de gaz lacrymogène.

    franceinfo

    Juste un petit règlement de comptes entre truands !

    C'est ça la France de maintenant !


  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Septembre à 16:41

    ils finiront par  se battre au cimetière

    2
    Rakia
    Dimanche 16 Septembre à 17:24
    Un règlement de comptes entre pourris sans l’ombre d’un doute ! Ils sont sûrement venus achever un adversaire blessé, mais où on va avec cette violence qui gagne du terrain ???
    3
    françoise
    Dimanche 16 Septembre à 19:02

    Une France puante!une France poubelle à ciel ouvert,tant qu'ils se zigouillent entre eux c'est une bonne chose mais les dégâts collatéraux sont regrettables lorsqu'il y a des victimes innocentes !

    4
    fripouille
    Lundi 17 Septembre à 09:33

    Ils ne respectent plus rien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :