• Benjamin Griveaux : ces autres sextapes dont il redoute la diffusion

    Cela fait maintenant une semaine que Benjamin Griveaux a renoncé à sa candidature à la mairie de Paris. Mais s’il a tout d’abord voulu protéger sa famille, une autre raison pourrait expliquer sa démission.

    Qui aurait cru qu’une sextape allait perturber le cours des élections municipales de Paris ? Sûrement pas Benjamin Griveaux, qui estime avoir pris toutes les précautions nécessaires. Entendu par les enquêteurs, le proche collaborateur d’Emmanuel Macron a fait savoir qu’il avait utilisé une application qui efface les messages au bout d’une minute. Sauf que manque de chance : Alexandra de Taddeo, la destinataire de ces images très explicites, les avait en fait enregistrées. Pendant près de deux ans – elles ont été tournées en 2018 -, la jeune femme de 29 ans a conservé ces vidéos afin de se « protéger », affirme son avocate. C’est pourtant à la surprise générale que celles-ci ont été dévoilées sur les réseaux sociaux, dans la soirée du jeudi 13 février. Un événement qui a fait basculer la campagne du mari de Julia Minkowski, lequel a décidé de se retirer. Mais s’il a évoqué sa volonté de protéger sa famille avant tout, une autre raison l’aurait poussé à prendre cette décision.

    Il existe d’autres vidéos du genre...

    Au lendemain de la diffusion des images, Benjamin Griveaux avait donné une conférence de presse afin d’annoncer qu’il renonçait à sa candidature pour la mairie de Paris. « En ce qui me concerne, je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis. Cela va trop loin. C’est pourquoi j’ai décidé de retirer ma candidature à l’élection municipale parisienne », avait-il expliqué face caméra. Mais selon une source interne de la République en Marche, il y a une autre explication à la démission express de l’ancien porte-parole du gouvernement. « S’il s’est retiré, c’est par peur d’un effet boule de neige qui aurait encore plus plombé sa candidature. Parce qu’il existe d’autres sextapes, avec d’autres femmes », assure ce dernier dans les colonnes de votre magazine Voici, en kiosque cette semaine. De quoi donner de sacrées sueurs froides à Benjamin Griveaux dont l’avenir politique est aujourd’hui très incertain…

    VOICI


  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Février à 11:47

    il   est   donc  bien   comme    son  ami  Dsk !

     Si   seulement    des  vidéos   existaient   pour    des  Lang,  des frédéric  Mitterrand   et   des  Cohn  bendit

    2
    Jobi
    Samedi 22 Février à 12:56
    Il pourra se reconvertir dans le porno! C'est plus dans s3s capacités...
    3
    Rakia
    Samedi 22 Février à 15:42

    Certains écrivent des livres et d’autres font des vidéos ,

    Griveaux  pourra gagner sa vie en vendant ses films , certaine 

    qu’il gagnera encore mieux sa vie qu’en étant maire de Paris !

    4
    Françoise
    Samedi 22 Février à 20:16

     Ce mec est un Pervers Sexuel tout simplement   comme je t'ai déjà écrit  il est fort dommage que Sifredy  a prit sa retraite il aurait pu l'embaucher dans ses films pornos ! J'aurai bien voulu voir ces Vidéos  en espérant pour lui  qu'il n'a pas une bite de gnome ! Ses enfants porteront cela c'est évident  ,il y aura toujours  quelqu'un pour leur rappeler les frasques de leur père et sa femme  elle doit être très surement anéantie ,  une sacré Pub pour cette avocate ! A moins que cela  soit un couple libre et donc d'un commun accord ,il y en plus qu'on le croit dans ce milieu qui pratiquent ces comportements !

    5
    fripouille
    Lundi 24 Février à 16:32

    Alexandra de tadéo avait donc prémédité son affaire ! Quel pigeon ce Griveaux pour ne s'être douté de rien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :