• Une retraitée recueille plus de 85.000 signatures pour l'augmentation des petites pensions

    Une retraitée recueille plus de 85.000 signatures pour l'augmentation des petites pensions

    "Mais s'il faut que j'aille à l'Elysée pour l'apporter, j'irai !" assure Francine Vergon, qui veut que les retraites soient indexées sur l'inflation.

     

    Francine Vergon, retraitée de 68 ans, vivant à Nancy (Meurthe-et-Moselle), est en colère. Elle vit avec une pension de 954 euros par mois. "Entre mon loyer, mon gaz, mon électricité, ma mutuelle ou encore ma nourriture... il me reste à peu près 100 euros par mois pour vivre", explique-t-elle à France-Bleu. Alors, forcément, elle soutient le mouvement des "gilets jaunes". 

    "Ma situation n'est pas florissante, mais je pense surtout aux retraités qui ont moins ou rien du tout.  Je connais des personnes avec 600 euros par mois qui font les poubelles. Moi, j'arrive encore à me débrouiller. Le jour où je n'y arriverai plus, j'ai encore mes enfants. Ma fille me propose parfois de me faire un plein de nourriture, mais je n'aime pas ça, j'ai aussi du respect pour moi."

    "Vivre un peu plus dignement"

    Le 17 décembre, elle a lancé une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indexation des retraites sur l'inflation. Au moment où nous écrivons ces lignes, elle a déjà recueilli plus de 85.000 signatures. "Les retraites n'ont plus été revalorisées depuis avril 2013 ce qui est scandaleux compte tenu de l'augmentation du coût de la vie", écrit-elle.

     

    "Tous ceux qui ont une pension de retraite de moins de 1.000 euros par mois sont les grands oubliés des mesures annoncées par Emmanuel Macron. Beaucoup d'entre nous ont du mal à finir le mois. Nous exigeons l'indexation des retraites sur l'inflation afin que tous puissent vivre un peu plus dignement !"

    La retraitée compte déposer sa pétition sur la table des députés locaux. "Mais s'il faut que j'aille à l'Elysée pour l'apporter, j'irai !" promet-elle.

    Par L'OBS    Publié le 26 décembre 2018 à 08h55

     


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Mercredi 26 Décembre 2018 à 14:33
    Une femme très courageuse et très digne qui mérite que du bien ! Je lui souhaite un très bon courage et j’espère que sa pétition arrivera à améliorer la situation de certains pauvres retraités qui peinent à finir les mois !
    2
    fripouille
    Mercredi 26 Décembre 2018 à 16:52

    Ce n'est pas parce qu'on est retraitée que d'un coup on n'est plus bonne à rien, qu'on n'existe pas. Courageuse dame !

    3
    Mercredi 26 Décembre 2018 à 18:04

    quand  on sait les augmentation que  les ministres  et députés se sont accordés, comme  les fonctionnaires de Bruxelles,  ce serait la moindre des choses

    4
    françoise
    Mercredi 26 Décembre 2018 à 18:16

    Ce dédaigneux Macron  avait dit aux retraités lors de son voyage à Collombey :"Le pays se  tiendrait  autrement si on ne se plaignait pas!On ne ne se rend pas compte de la chance qu'on a "!Ce mec est à dégueuler tripes et boyaux ,il pue de prétention ,il n'aime ni les retraités ,ni les chômeurs ,ni les ouvriers ni les Riens , ce type n'a aucune mentalité social il n'a aucunement l'étoffe d'un président il commence sérieusement à porter le poids de son échec ,d'ailleurs  je trouve que ce blanc bec  a une sale tronche en ce moment on dirait qu'il a même maigri , pauvre leader d'une caste de nanti qui a usurpé le pouvoir il faudrait vraiment que cette crise tourne réellement à une crise de régime une bonne insurrection car le niveau de déconnexion de la part de tous ces puants  commence sérieusement faire monter la colère du peuple et c'est parfaitement logique ,trop de morgue de la part de ce mec et de ses sbires !

    5
    Jeudi 27 Décembre 2018 à 09:28

    C'est une démarche justifiée bravo à cette personne, je lui apporte mon soutient

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :