• Un fromager suisse s'essaie à l'affinage musical de son emmental !

     Un fromager suisse s'essaie à l'affinage musical de son emmental  !

    Beat Wampfler, vétérinaire et fromager passionné d'un canton de Berne mène une expérience musicale avec des emmentals pour déterminer si le son peut modifier le goût de ses meules. 

     

    La musique, dit-on, adoucit les mœurs mais adoucit-elle le fromage ? C'est la question que s'est posée un producteur d'emmental suisse, qui, aidé par la Haute école des arts de Berne, a décidé, pour le savoir, d'affiner ses fromages en musique.

    Des emmentals qui ont (peut-être) l'oreille musicale. Quand le visiteur entre dans la cave de Burgdorf, petite ville également baptisée Berthoud dans ce canton bilingue de Berne, le parfum du fromage en pleine maturation titille le nez. Dans un coin de cet ensemble voûté datant de 1853, neuf caisses en bois ouvertes sont installées avec à l'intérieur de chacune une meule d'emmental d'environ 40 centimètres de diamètre. Jusqu'ici rien d'anormal, mais l'oreille capte vite des sons emmêlés et lorsqu'on s'approche de plus près des fromages, on aperçoit un petit dispositif de sonorisation placé en-dessous des emmentals. 

    Un vétérinaire à l'origine de cette expérience. Depuis septembre, un projet étonnant est ici en cours. Nom de code: "Sonoriser le fromage, expérience entre son et gastronomie". L'instigateur de cette initiative s'appelle Beat Wampfler, vétérinaire et fromager passionné qui s'est un jour demandé si les sons, la musique ne pouvaient pas modifier le goût de ses meules.

    Europe 1


  • Commentaires

    1
    fripouille
    Dimanche 4 Novembre 2018 à 15:00

    Cette idée de développer quelqu'un ou quelque chose ne date pas d'aujourd'hui ! On a commencé par mettre du Mozart dans je ne sais plus quel élevage. Et il y a la très controversée théorie de la mémoire de l'eau.

    2
    Rakia
    Dimanche 4 Novembre 2018 à 15:24

    De la musique pour modifier le goût du fromage et le rendre plus affiné,

    pourquoi pas, une expérience qui a bien réussi avec les plantes ,non ? ( rire) 

    3
    françoise
    Dimanche 4 Novembre 2018 à 15:33

    pourquoi pas si ça fonctionne !

    4
    Dimanche 4 Novembre 2018 à 17:57

    on sait que les boeufs de Kobé  au Japon  sont élevés  avec de la musique classique , et qu' ils  donnent  une viande extraordinairement tendre, mais trop hère  pour  nous.

     Qu' on fromage  puisse réagir, m' étonne, ou alors via des ultra-sons qui modifieraient les structures

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :