• Skipper, une petite chienne née avec avec six pattes et deux queues aux États-Unis

    Skipper, une petite chienne née avec avec six pattes et deux queues aux États-Unis

    Elle est peut-être la première chienne vivante à naître avec ces particularités, selon ses vétérinaires.

    Car Skipper, née le 16 février 2021 et soignée au Neel Veterinary Hospital dans l'Oklahoma (États-Unis), est bel et bien unique : elle est venue au monde avec six pattes et deux queues"Un miracle", indique l’établissement quelques jours après sa naissance dans un post sur Facebook"Elle a survécu plus longtemps que nous ne le soupçonnons pour tout autre chien... avec sa combinaison de maladies congénitales", continue-t-il.

    Un chiot aux multiples particularités

    Car en effet, les médecins spécialistes lui ont diagnostiqué deux troubles congénitaux, appelés "monocephalus dipygus" et "monocephalus rachipagus dibrachius tetrapus". Plus simplement, cela signifie "qu'elle a une tête et une cavité thoracique, mais deux régions pelviennes, deux voies urinaires inférieures, deux systèmes reproducteurs, deux queues et deux jambes, entre autres", précise le message sur Facebook. Pour le Dr Tina Neel, propriétaire de l’hôpital, il est probable que Skipper ait eu un jumeau dans l'utérus :

    Lorsque l'ovule fécondé a essayé de se séparer, il ne s'est pas complètement séparé. Donc, seule la moitié arrière de son corps a pu se dupliquer, indique-t-elle à CNN.

    En très bonne santé à la maison

    Ce mélange entre un border collie et un berger australien, précise le média américain, présente aussi des signes de "spina-bifida", une malformation visible dès la naissance qui se caractérise par un mauvais développement de la colonne vertébrale (elle ne se forme pas correctement). Toutefois, malgré ses rares conditions, la petite chienne aux multiples extrémités semble en bonne santé, avec des organes fonctionnels et des jambes qui bougent et répondent aux stimuli comme un "chiot normal", précise le communiqué.

    Nous continuerons à rechercher ses conditions, à surveiller son développement pendant les contrôles et à aider Skipper à vivre une vie sans douleur et confortable, conclut l'hôpital vétérinaire.
    Gent Side

  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Février à 11:35

    j' ai     bien   peur   qu'on  fasse    des   expériences 

      • Poumo-thorax
        Vendredi 26 Février à 12:07
        Des analyses, c'est fait... Et tu n'a pas idée des monstruosités en bocaux dans les écoles d'obstétrique, mort nés ou nés non viables, je te rassure, l'humain n'échappant pas à ce genre de malformations.
    2
    Fripouille
    Dimanche 28 Février à 16:40

    C'est parti...Donc c'est le spida-bifida le plus inquiétant ! Dans les facultés de médecine certains laboratoires exposent le malformations diverses dans de grands bocaux, on y voit des anomalies vraiment incroyables !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :