• Salaires : découvrez ce que touchent 30 de nos politiques français

    Salaires : découvrez ce que touchent 30 de nos politiques français

    Politique rime avec pouvoir, prise de décision, mais aussi avec argent et avantages ! On vous donne ici quelques salaires de stars politiques françaises. Les montants indiqués sont approximatifs et prennent en compte les fonctions actuelles ainsi que les retraites auxquelles ont droit les politiques. Notez que les montants sont exprimés en brut !

     1. François Hollande – 14 910 €

    Le Président de la République perçoit un salaire brut de 14 910 € brut/mois, soit 12 696 € nets. Il a également droit à des avantages tels que  logement de fonction, voiture de fonction avec chauffeur, transports gratuits, résidences secondaires.

    2. Jean Marc Ayrault – 22 450 €

    Il cumule plusieurs salaires :
    • 2 000 €, ancien maire de Saint-Herblain.
    • 2 000 €, ancien président de l’agglomération nantaise
    • 1 800 € de l’Éducation nationale, puisque Jean-Marc Ayrault est toujours officiellement “professeur d’allemand depuis 1973”
    • 6 650 € pour une pension “plein pot” d’ancien député
    • 2 500 € environ en tant qu’ancien président de groupe à l’Assemblée nationale
    • 7 500 € en tant que ministre des affaires étrangères.

    3. Jacques Chirac – 30 000 €

    Jacques Chirac cumule :

    • 5 250 € , sa retraite d’ancien Président de la République
    • 5 322 € , sa retraite d’ancien député de Corrèze
    • 5 000 €, en tant qu’ancien conseiller général et maire de Paris
    • 2 900 €, en tant qu’ancien membre de la Cour des comptes
    • 12 000 €, de siège de droit au conseil constitutionnel.

    4. Nicolas Sarkozy – 22 150 €

    Nicolas Sarkozy cumule :

    • 5 250 € , sa retraite d’ancien Président de la République
    • 1 900 € , sa retraite d’ancien député de la 6e circonscription des Hauts-de-Seine
    • 2 000€ , sa retraite de maire et de président de Conseil général
    • 12 000 €, son salaire comme membre au conseil constitutionnel.

    >> Liste des affaires pas toutes judiciaires de Nicolas Sarkozy avec ses amis de l’UMP & Co

    5. Valery Giscard d’Estaing – 30 000 €

    Valery Giscard d’Estaing cumule les même retraites que Jacques Chirac puisqu’il a exercé les même fonctions à savoir :

    • 5 250 € , sa retraite d’ancien Président de la République
    • 12 000 €, de siège de droit au conseil constitutionnel.
    • 5000€, maire de Chamalières (Puy-de-Dôme) et conseiller général
    • 2900€, secrétaire d’état
    • 12 000 €, son salaire comme membre au conseil constitutionnel.

    >> VGE, Chirac, Sarkozy : ce que coûtent les ex-présidents à la République

    6. Jacques Barrot – 28 050 €

    Jacques Barrot était un homme politique français décédé en 2014. Sur son cv politique, on pouvait noter les fonctions de membre du conseil constitutionnel (12 000€), vice-président de la Commission Européenne, ancien ministre et ancien député (5322€).

    7. Jacques Delors – 14 000 €

    Il est ancien président de la commission européenne, ancien ministre de l’économie et des finances (7 500€), et ancien député (5322€). Sa carrière politique s’est déroulée dans les années 1980 et 1990.

    8.  Jean-Luc Mélenchon – 12 009 €

    Le député européen perçoit une indemnité de base de 7807€ ainsi qu’une indemnité de frais généraux de 4202€. Il perçoit également 298€ d’indemnité forfaitaire par jour de présence à Strasbourg.

    9. Jack Lang – 12 800 €

    Jack Lang cumule 5800€ pour ses retraites de fonctionnaire et d’ancien maire de Blois et 7000€ d’indemnité de député du Pas-de-Calais. Il est à l’origine de la Fête de la musique qui existe depuis 1982.

    10. Alain Juppé – 15 337 €

    Alain Juppé est le maire de Bordeaux (2700 €), mais également ancien ministre (7500€) et ancien député (5322€). Il est candidat à la Primaire de la droite et du centre.

    11. Francois Fillon – 13 512 €

    Francois Fillon actuellement député, perçoit une indemnité de 7100€, ainsi que des frais de mandat de 6412€. Il est également candidat à la Primaire de la droite et du centre.

    12. Roselyne Bachelot – 6 480 €

    Roseylne Bachelot cumule les retraites d’ancienne parlementaire (5000€), ancienne député européenne (1 080€) et ancienne élue locale (400€). Elle est maintenant chroniqueuse sur la chaîne D8 et perçoit un salaire de 20000€.

    13. Rachida Dati – 15 000 €

    Rachida Dati perçoit une indemnité de base de député européenne (7 956€), des frais de mandat (4 299€) ainsi que pour son ancien poste de maire du 7eme arrondissent de Paris (2700€).

    14. Nathalie Kosciusko-Morizet – 19 807 €

    En plus de ses indemnités d’élue locale à la mairie de Longjumeau (2700€), ancien ministre (7000€), et secrétaire d’état (2900€) , Nathalie Kosciusko-Morizet touche des indemnités de député (7 100€).

    15. Marine Le Pen – 15 182 €

    L’actuelle présidente du FN perçoit des indemnités de député européenne (7 956,57 € en indemnité de base et 4 299€ de frais généraux) ainsi que de conseillère régionale (2 927€).

    16. José Bové – 12 255 €

    José Bové ne perçoit que des indemnités de base (7 956€) et de frais généraux (4 299€) pour son titre de député européen. Il obtient 1.32% des voix lors de sa candidature aux présidentielles en 2007.

    17. Noel Mamere – 16 200 €

    Maire de Begles (2700€), Joel Mamère est également indemnisé pour son titre de député (13 500€). Il est également ancien journaliste et a obtenu  5,25 % des voix lors de sa candidature à l’élection présidentielle de 2002.

    18. Martine Aubry – 8 200 €

    Ancienne ministre, Martine Aubry est aujourd’hui maire de Lille (2700€) et présidente de la communauté urbaine de Lille (5 512€). Sa fonction de secrétaire du Parti Socialiste entre 2008 et 2012 aurait été bénévole.

    19. Patrick Balkany- 16 270 €

    Député des Hauts de Seine (13570€), Patrick Balkany est également maire de Levallois-Peret (2700€). Sa femme et lui avaient été mis en examen pour corruption et blanchiment de fraude fiscale.

    20. Christine Boutin – 8 600 €

    L’ancienne ministre touche une retraite pour son ancien rôle de députée (6000€) et conseillère générale (2 605 euros) . En 2015, elle a été condamnée à une amende de 5000 euros pour incitation à la haine en raison de l’orientation sexuelle, associant l’homosexualité à «une abomination».

    21. Marion Maréchal Le Pen – 13 512 €

    Elle est élue député de la 3eme circonscription du vaucluse en 2012 à l’âge de 22 ans et devient par la même occasion la seule élue du Front National à l’Assemblée Nationale et la plus jeune députée de la République. Elle perçoit un salaire de 7100 € et 6412€ d’indemnités pour dépenses diverses.

    22. Eric Woerth – 16 874 €

    Les salaires d’Eric Woerth correspondent à ses titres de député (5514€ de salaires et 6400€ de frais de mandat), sa retraire d’ancien maire de Creil (2400€) , et son titre de Président de communauté de commune (2560€). Il est mis en examen en 2012 pour trafic d’influence passif dans l’affaire Betancourt.

    23. Christian Estrosi – 16 270 €

    En 2013, Christian Estrosi percevait 5 512€ pour sa fonction de maire de Nice, 5512€ pour la présidence de la métropole de Nice Côte d’Azur et 13512€ en tant que député des Alpes-Maritimes, soit un total de 24536€. Mais comme il avait un montant maximum autorisé de 16270€ en raison du cumul des mandats, il reversait près de 8266€ à ses collaborateurs.

    24. Bertrand Delanoë – 13 377 €

    En 2012, Bertrand Delanoë percevait 8684€ pour sa fonction de maire de Paris, 1933€ en frais de représentation et 2700€ de retraite de parlementaire.

    25. Harlem Desir – 12 249 €

    Harlem Desir perçoit un salaire en tant que député européen (7950€ de salaire de base, 4299€ de rémunérations de frais généraux en France et 304€ par jour de présence aux réunions). Il a été président de l’association SOS Racisme de 1984 à 1992.

    26. Jean-Christophe Cambadélis – 13 512 €

    En 2014, Jean-Christophe Cambadélis percevait 13512€ au titre de député de Paris. Cette même année, il est accusé d’avoir obtenu un diplôme de troisième cycle de manière frauduleuse.

    27. Julien Dray – 9 917 €

    Julien Dray perçoit 3 725€ en tant que Vice Président Conseil Régional de l’IDF et 6 192€ de retraite de Député, fonction qu’il a occupé pendant 24 ans. Ces montants ne tiennent pas compte des montants perçus pour la vente de ses livres.

    28. Emmanuelle Cosse – 13 145 €

    Emmanuelle Cosse perçoit 3 725€ en tant que Vice-présidente Conseil Régional IDF. A cela s’ajoute 9420€ pour sa fonction de ministre du logement et du développement durable qu’elle occupe depuis février 2016. Cela ne tient pas compte des avantages tels que le logement et les transports.

    29. Pierre Laurent – 16 173 €

    Pierre Laurent perçoit 13512€ en tant que sénateur de Paris et 2661€ en tant que conseiller régional IDF. Ces montants ne tiennent pas compte de ses revenus pour les ventes de ses ouvrages.

    30. Claude Guéant – 4 000 €

    Claude Guéant touche 4000€ de retraite de préfet. Cela ne tient pas compte de ses revenus en tant qu’avocat, diplôme qu’il obtient en 2012. En 2015 il est condamné à deux ans de prison avec sursis, 75 000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction d’exercer toute fonction publique suite à la découverte en 2013 de primes reçues en liquide.

    Source : pausepeople.com

    SHARE - (reçu pat mail)

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Avril à 19:07

    c' est effrayant de voir ce que nous coûtent tous ces politiques alors qu' ils ont échoué dans leur mission !

     Il me semble que la moindre des choses est d' exiger l' arrêt du cumul des mandats

    2
    françoise
    Mardi 11 Avril à 19:07

    En France ces politiques nauséabonds justiciables pour + de la moitié d'entre eux ne souffrent pas de fin de mois difficile on peut rajouter leur patrimoine  ,c'est à dégueuler  et pendant ce temps les Français  pour certains crèvent à petit feu ,tu peux rajouter à cela les salaires mirobolants des parlementaire de l'UE et leurs avantages , et le pays est en faillite, de qui se moque t-on ,il faudrait que toutes ces faux-cul  cessent de nous saouler avec leurs bons sentiments ,mais qu'ils fassent gaffe le réveil pourrait être brutal ,tous ces  politicards pourris qui ont échoué partout et dans tous les domaines  sont pitoyables ,pathétiques ,malhonnêtes  et vivent sur une autre planète !

    3
    fripouille
    Mardi 11 Avril à 19:09

    Ramené à l'heure, ils ne devraient pas avoir le droit d'éternuer...Sinon, on a l'habitude ! Ce ne sont pas tant les salaires qui nous ruinent, mais tout le personnel qui découle de toutes ces fonctions. Je trouve anormal qu'Aurault touche un traitement d'enseignant en allemand, logiquement il devrait être en congés pour "convenances personnelles", ce que j'avais fait lorsque je suis allée faire un tour, pendant un an, dans le privé !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :