• CHANTOUVIVELAVIE : BONJOUR - LUNDI 19 11 2018

     

    Bon lundi et excellente semaine


    votre commentaire
  • Le président français s’adresse ce 18 novembre au Bundestag pour la journée de commémoration des victimes civiles et militaires des guerres et tyrannies, baptisée «Jour du Souvenir». Il doit se pencher sur les relations franco-allemandes.

    (assez vite, on n'entend plus la traduction allemande)


    votre commentaire
  • CHANTOUVIVELAVIE : BONSOIR - 18 11 2018

     

    Je vous souhaite une bonne soirée


    4 commentaires
  • Voici les 15 pays de la planète où il y a le plus de meurtres par an

    Des paysages à couper le souffle... et pourtant énormément d'homicides. Découvrez les pays où il y a le plus de meurtres. Vous n'allez plus avoir envie d'y aller...

     

    Quand on prévoit ses vacances, on pense au moyen de transport pour s’y rendre, aux paysages qu’on va voir et à l’itinéraire qu’on va emprunter ! Bref, on réfléchit aux choses positives, on pense moins à vérifier le taux de criminalité de notre destination “de rêve”. Et pourtant, ça peut être important, comme vous allez le voir avec ces 15 pays avec le plus fort taux d’homicide.

    15 - Saint-Vincent-et-les-Grenadines, au sud des Caraïbes : 25,6 homicides pour 100 000 habitants par an.

    14 - République Démocratique du Congo : 28,3 homicides pour 100 000 habitants par an.

    13 - Trinité et Tobago, dans les Caraïbes : 28,3 homicides pour 100 000 habitants par an.

    12 - Bahamas : 29,8 homicides pour 100 000 habitants par an.

    11 - Colombie : 30,8 homicides pour 100 000 habitants par an.

    10 - Afrique du Sud : 31 homicides pour 100 000 habitants par an.

    9 - Saint-Christophe-et-Niévès, dans les Antilles : 33,6 homicides pour 100 000 habitants par an.

    8 - Swaziland, au sud de l’Afrique : 33,8 homicides pour 100 000 habitants par an.

    7 - Lesotho, Afrique du Sud : 38 homicides pour 100 000 habitants par an.

    6 - Jamaïque : 39,3 homicides pour 100 000 habitants par an.

    5 - Guatemala : 39,9 homicides pour 100 000 habitants par an.

    4 - Salvador : 41,2 homicides pour 100 000 habitants par an.

    3 - Belize : 44,7 homicides pour 100 000 habitants par an.

    2 - Venezuela : 53,7 homicides pour 100 000 habitants par an.

    1 - Honduras : 90,4 homicides pour 100 000 habitants par an.

    On vous laisse ajuster vos projets de vacances en fonction…

    GENT SIDE


    3 commentaires
  • Pas facile pour Zemmour avec tous ces crétins de journalistes !


    4 commentaires
  • Eric Zemmour, journaliste et essayiste, était l'invité politique du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Cécile de Ménibus. (ajouté le 9.11.2018)

    Un peu noc le journaliste !


    2 commentaires
  • Nord: une famille menacée au fusil dans la rue, à Tourcoing

    La police enquête sur le coup de sang d’un homme armé qui a agressé une famille, à Tourcoing, dans le Nord…

    L’individu est activement recherché. Jeudi, un homme armé a menacé et visé une mère de famille dans la rue, à Tourcoing, dans le Nord, rapporte La Voix du Nord. La scène a été filmée par des témoins.

    Sur les images, on voit l’individu frapper dans les volets fermés de la maison avec la crosse de son fusil. L’agresseur avait pris la fuite lorsque la police est arrivée sur les lieux. La mère de famille a été transportée à l’hôpital en état de choc.

    Impact de balle visible

    En fin de soirée, la maison a été de nouveau visée par un coup de feu alors que le père de famille se trouvait à l’intérieur, avec ses fils. L’impact de balle est visible dans le volet roulant.

    « Je ne connais pas cet homme. Je sais juste que mon fils s’est embrouillé avec une jeune fille dans le bus, et qu’elle l’a menacé d’appeler son oncle », témoigne le père de famille au quotidien régional.

    Une enquête est ouverte. Il est prévu de doter le quartier de quatre nouvelles caméras.

    20 Minutes

    Les gens deviennent fous !


    3 commentaires

  • 4 commentaires
  • Certains protecteurs des animaux sont contre !


    4 commentaires
  • Énervée, Angéla MERKEL ouvre son corsage, pose  ses seins sur la table, et déclare :
    - ils sont comme l’Allemagne : INTOUCHABLES !! 
    Theresa MAY, voulant avoir le dernier mot, baisse sa jupe, pose ses fesses sur la table et dit : - elles sont comme l’Angleterre : IMPÉNÉTRABLES !! 
    Pour ne pas être en reste, Macron ouvre sa braguette, sort sa zigounette, la pose sur la table et dit à son tour :
    - elle est comme la France : ELLE NE SE REDRESSERA PAS !
     
    Pour une fois qu' il nous dit la vérité !!

     


    3 commentaires
  • En France des grévistes pour l'essence mais le couple Macron danse happy

     


    5 commentaires
  • Blocages des «gilets jaunes»: «Nous poursuivrons la trajectoire prévue» en matière de fiscalité, déclare Rugy !

    Rugy rugit comme un lion pour imiter le petit dictateur !

     

    « Il faut absolument sortir de ce piège du tout voiture, tout pétrole, tout diesel dans lequel nous nous sommes enfermés si longtemps », déclare le ministre de la Transition écologique...

    Le mouvement des « gilets jaunes » traduit « une colère qui vient de loin », reconnaît François de Rugy. Mais le ministre de la Transition écologique annonce que le gouvernement poursuivra « la trajectoire prévue » en matière de fiscalité écologique, dans une interview au Parisien.

    Interrogé samedi sur l’augmentation de la taxe carbone prévue le 1er janvier, le ministre a assuré qu'« en matière de fiscalité écologique, nous poursuivrons la trajectoire prévue. Ne pas le faire serait de l’inconscience ».

     

    « Maintenir le cap pour nous libérer de la dépendance au pétrole »

    « Nous avons été élus pour régler les problèmes qu’on avait laissés en plan et nous continuerons à le faire sans relâche. Il faut absolument sortir de ce piège du tout voiture, tout pétrole, tout diesel dans lequel nous nous sommes enfermés si longtemps », explique François de Rugy, alors que près de 283.000 « gilets jaunes », selon le ministère de l’Intérieur, se sont mobilisés samedi contre la hausse des taxes sur le carburant.

    « Il faut justement maintenir le cap des mesures que nous prenons pour nous libérer de la dépendance au pétrole et donc éviter » qu’une éventuelle flambée du prix du baril de pétrole « ne bouscule un jour notre économie », a ajouté le ministre de la Transition écologique.

    Concernant le mouvement des « gilets jaunes », il affirme y avoir « vu avant tout l’expression de l’inquiétude profonde des habitants d’une France périurbaine prisonnière du tout voiture. (…) Cette France-là a le sentiment d’appartenir aux invisibles dans le débat politique ».

    20 Minutes

    L'écologie a bon dos, ils s'en "foutent" de l'écologie, c'est juste un prétexte ! Sinon, ils interdiraient le glyphosate et tous les produits chimiques !

    Les gilets jaunes n'auront donc servis à rien. macaron et rugy veulent la guerre !

    Une petite bombe sur l'Elysée ? (rire jaune)


    4 commentaires
  • Les chiens de laboratoire ne seront plus euthanasiés mais adoptés

    Le beagle est le chien favori des laboratoires vétérinaires

     

    Aux États-Unis –tout comme en France–, le développement de médicaments pour la médecine vétérinaire se joue en partie via des expériences réalisées sur des animaux vivants. Les chiens peuvent servir de «cobayes» pour tester différents traitements expérimentaux, et ces pratiques se conclure sur leur euthanasie.

     

    Ce vendredi, la Food and Drug Administration américaine (FDA) a annoncé qu'elle prévoyait de mettre à l'étude un nouveau modèle de recherche vétérinaire qui permettrait de réduire le nombre d'animaux décédés à la suite d'expériences, et de faire adopter les chiens mobilisés à cet effet.

    Sauver les chiens de laboratoire

    Plutôt que de tuer les chiens pour les disséquer et examiner leur appareil digestif après l'injection de médicaments antiparasitaires tels que les vermifuges, Scott Gottlieb, le commissaire de la FDA, a annoncé que l'agence envisage de vérifier l'efficacité que pourraient procurer de simples prélèvements sanguins sur les animaux.

    Selon Bloomberg, la FDA souhaiterait «utiliser les données générées par les tests pour établir un point de référence sur la manière dont les médicaments sont absorbés dans le sang des chiens, permettant éventuellement aux fabricants de médicaments pour animaux d'utiliser des modèles plutôt que de réaliser des expériences sur des chiens vivants».

    Ces tests de modélisation devraient être réalisés sur vingt-sept beagles: «Les chiens recevront des soins vétérinaires réguliers, y compris des vaccinations et d'autres soins préventifs, afin qu'ils puissent rester heureux, sociables et en bonne santé. À la fin de l'étude, les chiens seront retirés pour être adoptés comme animaux de compagnie», a précisé Gottlieb.

    Aux États-Unis, près de 60.000 chiens ont été utilisés dans des expériences vétérinaires en 2016 –3.000 en France en 2014–, dont 75% à des fins pharmaceutiques. La FDA estime que si le nouveau modèle d'expérimentation s'avère concluant, il pourrait permettre de sauver plus des trois quarts des animaux aujourd'hui requis par les laboratoires.

    Slate.fr

    Donc pas tous ! Pauvres animaux, tout comme les singes, etc.


    3 commentaires
  • Gilets jaunes : qui était Chantal, morte écrasée sur un barrage

    Cette jeune retraitée de 63 ans manifestait pour la première fois ce samedi, solidaire avec des gilets jaunes en Savoie. Elle est décédée sous les roues d’une conductrice prise de panique.

    Elle s’appelait Chantal Mazet, avait 63 ans et était mère de quatre enfants et de plusieurs petits-enfants. Cette grand-mère fraîchement retraitée est morte tragiquement, sous les roues d’une voiture alors qu’elle participait avec une quarantaine de gilets jaunes au blocage d’un rond-point de la zone commerciale de Pont-de-Beauvoisin (Savoie). « A 7h15, c’était une des premières sur le barrage. Elle avait une pêche incroyable, c’était la plus énergique. Elle criait aux autres Venez en renfort pour bloquer les voitures ! Elle nous a dit que c’était sa première manifestation », témoigne Philippe, un des autres gilets jaunes.

    L’accident mortel est survenu vers 8h15. Chantal a été écrasée par la conductrice d’une grosse Audi qui dit avoir paniqué à la vue des manifestants. Gilet jaune, Sandrine a été témoin du drame : « La conductrice est arrivée très agressive sur le barrage au volant de son puissant 4 x 4 en disant J’ai rendez-vous chez le médecin pour mon enfant. Laissez-moi passer ». Des manifestants reconnaissent que des coups ont alors été portés sur la voiture. « La conductrice a mis un premier coup d’accélérateur, un second, relate Sandrine. Et au troisième, elle a foncé et renversé Chantal, l’écrasant littéralement avec les roues avant et arrière. C’était terrible. On a tout de suite compris qu’il n’y avait plus rien à faire pour Chantal. »

    Veuve, Chantal Mazet résidait à Domessin (Savoie), commune où vivait Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Noyer. En apprenant son décès, Jeanine, une voisine, ne peut retenir ses larmes. « Chantal, c’était une femme formidable. Toujours le sourire, toujours gaie, pleine d’entrain. C’était une battante, prête à rendre service. On ne pouvait que l’aimer. Elle adorait la peinture et animait d’ailleurs des ateliers d’apprentissage pour les enfants. Mourir comme ça, c’est injuste », lâche Jeanine.

    Alexandrine Mazet, une des filles de Chantal, a appris le décès de sa mère alors qu’elle se trouvait elle-même sur un barrage de gilets jaunes dans la région de Cavaillon (Vaucluse) où elle dirige un centre équestre. « C’est un choc terrible pour moi, confie-t-elle. Ma mère venait de prendre sa retraite et avait le sentiment que son niveau de vie allait baisser avec toutes les mesures gouvernementales contre les retraités. Elle était inquiète pour elle, mais aussi pour ses enfants, ses petits-enfants. En allant manifester avec les gilets jaunes, elle voulait dire à Monsieur Macron que ça allait être difficile pour beaucoup de gens. »

    La fille de la victime ne souhaite pas « porter de jugement » sur la mère de famille de 43 ans qui a renversé Chantal et qui a été placée en garde à vue. Elle attend de connaître les circonstances précises de l’accident. « Mais je ne veux pas que les gens se laissent submerger par la colère. Il faut vraiment que les gilets jaunes comprennent que ce mouvement est pacifiste. Et que les gens qui sont bloqués acceptent de perdre un peu de temps sur les barrages. J’appelle vraiment tout le monde au calme et à l’intelligence surtout », implore Alexandrine Mazet.

    A Pont-de-Bonvoisin, les gilets jaunes annoncent la poursuite du mouvement. « Pour Chantal. En sa mémoire ».

    Le Parisien

    Vraiment triste pour cette brave retraitée et sa famille


    3 commentaires
  • "Gilets jaunes" : déjà des points de blocage au lendemain de la journée de mobilisation

    Les "gilets jaunes" comptent poursuivre la mobilisation dimanche après une première journée de blocage sur les routes. Europe 1 fait le point sur la situation sur les routes.

     

    Après une première journée de manifestations samedi qui a rassemblé près de 283.000 personnes, les "gilets jaunes" se mobilisent de nouveau dimanche matin. 

     

    Les trois infos à retenir :

    409 personnes (automobilistes, "gilets jaunes", forces de l'ordre et pompiers) ont été blessées samedi, dont 14 graves, une personne décédée.

    Plusieurs portions d'autoroute sont déjà bloquées dimanche matin

    Christophe Castaner appelle "chacun à la responsabilité, à la raison", dimanche matin sur Europe 1

     

    Des "gilets jaunes" ont passé la nuit sur les barrages

    Bien qu'il soit encore difficile d'évaluer le nombre d'actions prévues dans la journée, les appels se multiplient pour poursuivre le mouvement de protestation. Selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner interrogé sur Europe 1, "à peu près 150 sites, où les gens qui étaient sur place hier soir on dit qu'ils reviendraient dans la journée. Il a par ailleurs rajouté sur RTL que 3.500 "gilets jaunes" avaient passé la nuit de samedi à dimanche sur place, sur les 87.000 manifestants mobilisés la veille. Quelque 200 blocages n'avaient pas encore été levés dans la soirée de samedi en Seine-et-Marne à Fougères, Rennes, Vannes ou encore Arras. 

    Plusieurs blocages sur les routes

    Dans le Vaucluse, des points de ralentissement sont à prévoir à Orange, Avignon ou Bollene. Une opération-escargot est aussi en cours sur la rocade de Montauban ainsi qu'une opération péage-gratuits à Bressols dans le Tarn-et-Garonne. Les "gilets jaunes" maintiennent également la pression à Langon, en Gironde, et sur la RN113 dans le Gard entre Lunel et Nîmes. Des blocages sont aussi prévus à Montpellier.

    Du côté des autoroutes, le péage de l'A9 de Gallargues-Le Grau-du-Roi devrait également être occupé. L'A57, dans le Var, devrait être bloquée dès 8 heures au péage de Bandole. Sur l'A8, entre Fréjus et Pujet-sur-Argens, l'autoroute est en partie bloquée au niveau du péage du Capitou bien qu'aucun "gilet jaune" ne soit encore sur place. Sur l'A63, les "gilets jaunes" restent mobilisés à hauteur de Cestas, en Gironde ainsi que sur l'autoroute A4 en direction de Reims au péage de Coutevroult ou de Meaux.

    Un mouvement qui devrait se poursuivre

    Sur les réseaux sociaux, les messages se multiplient sur les groupes dédiés aux "gilets jaunes" pour continuer la mobilisation. Certains se filment même en train de rejoindre les points de blocages, en direct comme à Tilloy les Mofflains dans le Nord. D'autres messages appellent à prolonger le mouvement jusqu'à lundi au moins, et dans certains cas, pour toute la semaine.

    Le ministre de l'Intérieur appelle à la responsabilité de chacun

    Invité de Bernard Poirette dimanche matin, Christophe Castaner a déclaré qu'"il appartient aussi aux organisateurs de se rendre compte qu'ils ont souhaité bloqué la France [samedi], et bloquer 65 millions de Français qui souhaitaient se déplacer. J'ai eu des inquiétudes particulières [samedi] soir où j'ai vu sur certains sites, l'alcool qui avait coulé à flot dans la journée, des jeunes des quartiers qui venaient rejoindre les manifestations avec bien évidemment des intentions très différentes de ceux qui voulaient faire entendre une colère", a-t-il souligné. 

    "Mais une chose est sûre, j'appelle aujourd'hui chacun à la responsabilité, la raison, la sagesse. Nous sommes dans un pays sage où les humeurs ne doivent pas s'exprimer en empêchant dimanche celles et ceux qui veulent aller travailler, car 15% des Français travaillent le dimanche et ils en ont besoin", a rappelé le ministre sur Europe 1.

    Quel bilan pour la journée de samedi ?

    La journée de samedi a été marquée par la mort d'une manifestante sur un barrage en Savoie ainsi que plus de 409 blessés, dont 14 graves. Parmi ces personnes touchées, 28 sont des pompiers, des policiers ou des gendarmes, selon Christophe Castaner interrogé sur RTL. 73 personnes ont par ailleurs été placées en garde à vue et des agressions, bagarres et coups de couteaux ont été donnés cette nuit.

    Des dégradations commises par des casseurs en marge d'une manifestation ont par ailleurs été signalées sur l'autoroute A4 en Moselle. Une portion entière reste fermée à la circulation au nord-ouest de Metz après des incendies samedi soir sur la chaussée. 

    Europe 1


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires