• Raymond DEVOS : "Parler pour ne rien dire"

     Il avait anticipé Macron en écrivant ce sketch !


  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Juillet à 15:23

    Quelle différence avec les humoristes actuels qui n'arrêtent pas de dire des grossièretés.

    2
    Rakia
    Jeudi 12 Juillet à 15:39
    Je suis entièrement d’accord avec toi, Chantou, la vulgarité des humoristes actuels est répugnante ! Devios disait les choses avec franchise et respect ! Avec 3 fois rien , on peut acheter quelque chose , il avait bien raison ! Que Dieu ait pitié de son âme! Merci Chantou pour ce petit moment de rigolade !
    3
    Jeudi 12 Juillet à 17:19

    Même Coluche  était  bien moins grossier que les amuseurs actuels !

     Devos  maniait admirablement  notre langue

    4
    fripouille
    Jeudi 12 Juillet à 17:54

    C'est dommage mon ordi a des problèmes de son. Je les ai contactés et ils m'ont donné les touches à cliquer mais ça ne marche pas. J'ai de plus en plus de problèmes à contourner. Alors je vais peut-être devoir acheter un autre ordi.

    J'aime beaucoup Raymond Devos. C'était un maître des mots !

    5
    Françoise
    Jeudi 12 Juillet à 18:25

    Bien ce sketch!que veux-tu les mœurs évoluent et peut-être pas dans le bon sens ,dorénavant la grossièreté est à l'honneur ,à sa place partout du bas de l'échelle à la Présidence!son usage est devenu circonstanciel !    Que celui où celle qui n'a jamais prononcé un gros mot se dénonce ,dans la nouvelle génération il n'y en a plus c'est la nouvelle façon de s’exprimer ,même à la maternelle les enfants entre eux s’insulte avec des noms d'oiseaux ,et puis ça fait du bien ,ça soulage  ça libère , su tu  te cognes  tu dis souvent merde et où putain ça fait mal etc.. Et puis putain ce n'est pas une injure ça veut dire fille en Latin ,fille de joie plus exactement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :