• Radars embarqués voiture privée : "Est-ce qu'on est d'accord pour mettre entre les mains sociétés privées outils sécurité routière ?"

    Radars embarqués dans 1 voiture privée : "Est-ce qu'on est d'accord pour mettre entre les mains de sociétés privées des outils de sécurité routière ?"

    Radars embarqués dans une voiture privée : "Est-ce qu'on est d'accord pour mettre entre les mains de sociétés privées des outils de sécurité routière ?"

    Le délégué général de 40 millions d'automobilistes, Pierre Chasseray, a affirmé vendredi sur franceinfo que "la mission de sécurité" doit être "attribuée aux forces de l'ordre".

    Les premières voitures radar conduites par un conducteur privé vont commencer à verbaliser autour d'Évreux en Normandie vendredi 20 avril avant une généralisation sur tout le territoire annoncée pour mi-2019. "Est-ce qu'on est d'accord pour mettre entre les mains de sociétés privées des outils de sécurité routière ?", s'interroge sur franceinfo Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes. Cette association a déposé un recours au Conseil d'État.

    "La privatisation, ça ne marche pas"

    "Le débat va largement au-delà de savoir si on est pour ou contre les radars", poursuit-il. Même si ces véhicules seront sous le contrôle de l'État, "la privatisation, ça ne marche pas, affirme Pierre Chasseray. La mission de sécurité est attribuée aux forces de l'ordre, c'est ce qu'on considère à 40 millions d'automobilistes".

    "Dans chaque société, il peut y avoir des dérives potentielles, il suffit de regarder ce qui s'est passé récemment avec le stationnement, avec d'autres sociétés qui ont obtenu cette délégation de service public", avance le délégué général de l'association.

    Franceinfo

    C'est la porte ouverte à toutes les dérives possibles !


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Vendredi 20 Avril à 14:19

    Coucou Chantou !

    C’est clair,je suis tout à fait d’accord avec toi,Chantou “une porte ouverte à toutes les dérives possibles !”

    Ils ont privatisé le péage sur les autoroutes, la première des choses que la société privée a faite est

    d’augmenter  les prix et remplacer les péagistes par des machines,c’est l’ horreur ! 

     

    2
    Rakia
    Vendredi 20 Avril à 14:23

    Personnellement,je ne suis pas d’accord du tout,malgré que 

    j’ai une conduite exemplaire et je m’en fous de leurs radars 

    tant je respecte les limitations de vitesse ! Mais ,je dirais STOP 

    à l’arnque !!!

    3
    Rakia
    Vendredi 20 Avril à 15:00

    Stop à l’arnaque ,j’ai oublié le a ,c’est pas sérieux (R)

    4
    Françoise
    Vendredi 20 Avril à 16:00

    La dictature de Macrotte continue son chemin! Il faut du fric et donc du chiffre à faire! C'est la société CHALLENCIN qui a obtenu le marché selon ce que j'ai lu! les offres  d'emplois, les recrutements sont ouverts! C'est évident qu'il y aura des dérives ,c'est la merde partout , j'espère qu'il y aura des règlements de comptes!

    5
    Vendredi 20 Avril à 17:39
    il faudra du rendement, donc des pv, c' est ce que veut l' état, mais il est anormal que des sociétés privées soient concernées
    6
    fripouille
    Samedi 21 Avril à 09:45

    On a annoncé qu'ils ne seraient pas payés au rendement, justement pour éviter les excès de zèle ! On verra bien...Il y aurait un plafond.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :