• Philippe Clay : Ta gueule Paris (1971)

    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Fais taire tes moteurs, tes sirènes
    On n'entend plus couler la Seine
    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Arrête tous tes marteaux-piqueurs
    On n'entend plus battre ton cœur

    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Pour vivre avec le temps qui passe
    Tu fais des tours à Montparnasse
    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    C'est pas parce que t'as la fringale
    Qu'il fallait faire sauter les Halles

    Paris, Paris, tu sais que je t'aime
    Et que j' t'aimerai toujours quand même
    Même si tu te fous de mes problèmes
    Mais tu joues trop avec mes nerfs
    J' dors plus, j'étouffe, je manque d'air
    Je vais me mettre en colère
     
    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    J'ai rien contre ton R.E.R.
    Mais qu'est-ce qu'il remue comme poussière !
    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    J' peux pas attaquer ta Défense
    Mais c'est Brasilia made in France

    Pourtant tu seras chouette, ma ville
    Toi, le Paris de l'an deux mille
    Tes buildings d'acier et de verre
    Resplendiront dans la lumière
    Mais...

    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Si toutes les femmes en accouchant
    Nous faisaient le même boucan
    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Tu te fais refaire la façade
    Comme une vieille coquette malade

    Tu grandis, c'est la vie
    Mais tes bulldozers à sept heures
    C'est tout d' même un peu de bonne heure
    Je te l' dis en ami
    Avec tes problèmes de croissance
    Tu casses les pieds à toute la France 
     
    Paris, Paris, tu sais qu' je t'aime
    Et que j' t'aimerai toujours quand même
    Même si tu te fous de mes problèmes
    Mais tu joues trop avec mes nerfs
    J' dors plus, j'étouffe, je manque d'air
    J'ai failli m' mettre en colère

    Ta gueule, Paris, ta gueule !
    Fais taire tes moteurs, tes sirènes
    Laisse-moi écouter la Seine
    Rien qu'un instant, Paris
    Allez, renvoie tes fossoyeurs
    Laisse-moi entendre battre ton cœur
    Ta gueule, Paris... Merci !

    Ta gueule, Paris !
    Merci
    ----------------------------------------------------------------------------
    Très justes les paroles !

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Octobre à 18:07

    et bien voilà qui explique pourquoi hidalgo veut supprimer les voitures dans  Paris

    2
    françoise
    Dimanche 8 Octobre à 18:42

    J'ai tout perdu soudain! J'écrivais donc que la Hidalgo commence déjà par elle-même à la fermer ,ça fera des vacances aux Parisiens qui ne peuvent pas la " sentir" et ils sont nombreux !  Cette chanson est très bien écrite et interprétée!

    3
    fripouille
    Dimanche 8 Octobre à 19:16

    Il y en a qui aiment ça ! C'est l'herbe qui leur fait peur ! Mais est-on obligés de vivre à Paris ? Le travail est une mauvaise raison, de plus en plus de boîtes délocalisent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :