• Mort de la femme la plus grosse du monde, qui a pesé jusqu'à 500 kg

    Mort de la femme la plus grosse du monde, qui a pesé jusqu'à 500 kg

    Une Egyptienne considérée comme la femme «la plus grosse du monde», ayant pesé jusqu'à 500 kilos, est décédée ce lundi matin, annonce l'hôpital d'Abou Dhabi où elle était soignée. Malgré tous les efforts des médecins, la malheureuse est morte des suites d'une faiblesse cardiaque combinée à une insuffisance rénale.

    La patiente était soignée par une équipe de plus de 20 médecins depuis son arrivée en mai aux Emirats arabes unis en provenance d'Inde, a indiqué le Burjeel Hospital dans un communiqué. Eman Ahmed Abd El Aty pesait près d'une demi-tonne lors de son arrivée à Bombay en février en raison de son éléphantiasis, une pathologie qui provoque un gonflement des membres et d'autres parties du corps. Grâce à un régime alimentaire liquide et une chirurgie bariatrique, elle avait perdu 323 kilos en trois mois.

    Son histoire a fait le tour du monde

    L'histoire de cette femme d'Alexandrie qui n'avait pas pu sortir de chez elle depuis 25 ans avait fait le tour du monde et ému un chirurgien indien qui avait proposé à l'automne de l'opérer. En raison de son poids, Mme Abd El Aty avait eu une attaque et souffrait de diabète, d'hypertension et d'insomnie.

    La détentrice officielle du titre de plus grosse femme du monde est l'Américaine Pauline Potter, pesée en juillet dernier à 293 kilos par le livre Guinness des records.

    Le Parisien


  • Commentaires

    1
    fripouille
    Lundi 25 Septembre à 16:50

    Bien qu'on nous dise quelquefois que certains grossissent en mangeant peu,  personnellement je n'y crois pas. Je viens de m'instruire en cherchant "chirurgie bariatrique" qui consiste à rétrécir l'estomac. Cette femme n'a pas grossi du jour au lendemain,  elle a dû ingurgiter beaucoup trop par rapport à ce qui aurait été suffisant pour se maintenir en vie. Comme elle ne devait plus se déplacer depuis longtemps, ceux qui lui apportaient à manger ont une part de responsabilité. Et pour éviter la faim, il existe des coupe-faims, pas vraiement diététiques, sinon les médecines alternatives (acupuncture et autres) lui auraient été d'une grande aide.

      • Lundi 25 Septembre à 19:14

        fripouille, tu as bien lu l'article ? Elle avait une maladie rare : éléphantiasis !

    2
    Lundi 25 Septembre à 18:00

    une maladie pas tellement  répandue, mais vielle comme le monde !

     Pas assez de cas, ça n' intéresse pas les laboratoires

    3
    Mardi 26 Septembre à 16:30

    Incroyable de vivre jusqu' a ce poids  !<nath>

    4
    françoise
    Mardi 26 Septembre à 18:55

    C'est affreux ,mais c'est une maladie tropicale ,des pays pauvres  une filariose  lymphatique  provoquée par des filaires des petits vers ronds  qui ressembles à des fils  qui prolifèrent sous la peau et déclenche des œdèmes ,bien souvent ils pénètrent sous la plante des pieds ,nous avons un ami qui après un séjour en Afrique   en avait choppé en marchent toujours nu-pieds ,il s'en était rendu compte rapidement ,ça grouillait sus sa peau ,il est rentré et à consulter rapidement dans un service de maladies tropicale!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :