• Michel Onfray : Après un malaise, il confie avoir fait un AVC

    Michel Onfray : Après un malaise, il confie avoir fait un AVC

    Alors que le philosophe devait tenir une série de 14 conférences à Deauville, il a annoncé à l'Agence France Presse avoir fait un malaise le samedi 27 janvier qui s'est avéré être un AVC.

     

    Le très polémique philosophe Michel Onfray a entamé le 21 janvier dernier un cycle de 14 conférences de deux heures au Centre international de Deauville, une salle de 1500 places. Seulement celui n'a jamais caché son aversion pour les hommes politiques, a été victime d'un malaise le samedi 27 janvier à la gare Saint Lazare.

    Dans une vidéo visionnée par l'Agence France Presse il s'explique : "Je me soigne, ça se passe bien (...) je suis entre de bonnes mains dans un hôpital parisien". Le philosophe assure que l'incident médical n'a pas altéré sa "faculté de pensée, de réflexion, d'analyse". Mais il raconte avoir souffert de "problèmes de perception", de "champ visuel (...) Je ne suis atteint que sur le bord supérieur gauche". Michel Onfray a subi de nombreux examens pour confirmer ce diagnostic, dont une IRM, il rassure "Les analyses sont faites pour poser un bon diagnostic". À ceux qui attendent de pouvoir profiter à nouveau de ses conférences dans le cadre de son université populaire, Michel Onfray a annoncé vouloir revenir très vite "ça repart comme en l'an 40".

    Gala


  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Février à 18:34
    c' est sérieux un avc, et il ferait bien de se calmer ! Je l' aime bien, tout en n' étant pas toujours d' accord avec lui
    2
    fripouille
    Jeudi 8 Février à 18:46

    On peut très bien survivre à un AVC, mais en prenant certaines précautions. Des conférences plus courtes, une bonne hygiène de vie, enfin, il fera ce que lui conseilleront les médecins !

    3
    françoise
    Jeudi 8 Février à 19:13

    Ce style d'homme est incapable de se reposer ,comme Pierre je n'aime pas tout de lui ,mais c'est un homme intéressant  à lire et écouter!

    4
    Rakia
    Vendredi 9 Février à 17:02

    Bonjour Chantou !

    De nos jours,l’AVC ne fait plus vraiment peur,

    même des jeunes peuvent être assujettis à ce genre de risque,

    un style de vie très mouvementé,trop de travails,énervements,alcools

    plus cigarettes etc ... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :