• MasterChef : un candidat meurt en plein marathon de Londres, à seulement 29 ans

     

    MasterChef : un candidat meurt en plein marathon de Londres, à seulement 29 ans

    L’édition 2018 du marathon de Londres a été marquée par un drame : la mort de Matt Campbell, un jeune homme de seulement 29 ans.

    Comme l’ont annoncé les organisateurs de l’évènement, il a fait un malaise et s’est effondré au bout de 36,2 km de course. « Bien qu’il ait reçu immédiatement un traitement médical sur place de la part des médecins de la course, il est mort plus tard à l’hôpital », a annoncé l’équipe du marathon dans un communiqué. Outre-Manche, Matt Campbell est loin d’être un inconnu : les téléspectateurs britanniques ont suivi ses aventures culinaires dans la saison 2017 de MasterChef : The Professionals, une version de MasterChef qui, comme son nom l’indique, met en compétition des candidats professionnels.

    L’année dernière, il avait atteint les demi-finales de l’émission. Et avant cela, il était arrivé deuxième, en 2009, au classement du concours « Jeune chef de l'année » de la très respectée BBC. Son style de cuisine, très porté sur la nourriture saine, avait marqué les esprits, comme l’ont rappelé les organisateurs du marathon de Londres dans leur communiqué : « Matt était un chef bien connu qui a inspiré les téléspectateurs avec son mouvement, la nutrition gastronomique, et ses idées nouvelles. » Avant de participer à la course, il multipliait les résidences à travers le Royaume-Uni, posant ses casseroles dans différents établissements pour partager sa cuisine.

    Si Matt Campbell avait choisi de participer au marathon de Londres, c’était en hommage à son père Martin, disparu en 2016. En sa mémoire, il courait afin de récolter des dons pour une association qui aide les enfants et les jeunes en difficulté. Son décès, à seulement 29 ans, a été un choc pour tous ses proches. Le jeune homme était pourtant très sportif : il y a deux semaines, il avait parcouru le marathon de Manchester, qu’il avait terminé en moins de trois heures. Ce dimanche, il se faisait une joie de renouveler l’exploit à Londres, comme il l’annonçait à ses fans sur Instagram. Il n’aura hélas jamais pu terminer sa dernière course.

    Voici

    Moralité, si vous voulez mourir, faîtes un bon marathon, c'est tout bon ! (humour noir)


  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Avril à 06:51
    le marathon est une dure épreuve, et quand on n' est pas préparé physiquement, c' est dangereux ! Il faut laisser ça aux pros
    2
    fripouille
    Mardi 24 Avril à 09:03

    C'est une perte et c'est imprévisible ! Souvenons-nous de Goscini (orthographe incertaine) qui est mort en bas de l'immeuble où il venait de passer un électrocardiogramme à l'effort.

    3
    Rakia
    Mardi 24 Avril à 09:57

    Faites du sport pour être en bonne santé,faites du sport pour maigrir 

    et là faites du sport pour mourir ,à ne rien comprendre avec tous les 

    jeunes sportifs qui s’effondrent en plein terrain ou en pleine course,c’est bien triste !

    Toutes mes sincères condoléances à sa pauvre famille !

    4
    Françoise
    Mardi 24 Avril à 19:56

    Ils veulent toujours se surpasser et bien en voilà le résultat et mourir ainsi c'est triste !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :