• Macron exclut de rétablir l'ISF et recadre sèchement Schiappa

    Macron exclut de rétablir l'ISF et recadre sèchement Schiappa

    Rarement un recadrage aura été si violent.

    Alors que la secrétaire d'État à l'Égalité Femmes-Hommes, Marlène Schiappa, a cru bon d'ouvrir la voie à un rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), Emmanuel Macron lui a immédiatement adressé une fin de non-recevoir. Comme l'a appris Le Figaro, confirmant une information des Échos, le président a profité du huis clos du Conseil des ministres, mercredi matin, pour lancer: «Il ne faut pas perdre la cohérence de ce qu'on a fait depuis dix-huit mois. Cela implique de ne pas tout détricoter bout par bout».

    L'intéressée, qui n'assistait pas à cette réunion gouvernementale, a été prévenue de la «colère» du président par l'un de ses proches. «Le chef de l'État considère que l'une des méthodes de l'action publique innovante consiste à évaluer les choix qui sont faits. Ce sera le cas de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), comme c'est déjà prévu par la loi. Si l'on s'aperçoit, à terme, que le but poursuivi par la réforme n'est pas atteint, alors nous regarderons comment améliorer le dispositif. Mais nous ne reviendrons pas à l'ISF dans sa forme d'avant», affirme un proche du président.

     

    «Nous ne craignons pas le débat sur l'ISF pour une raison simple: le débat a été tranché»

     

    Cette passe d'armes est liée à la sortie de Marlène Schiappa, qui est intervenue mardi soir sur France 3 pour indiquer que «si l'évaluation (de la transformation de l'ISF en IFI) montre que des capitaux ne sont pas suffisamment injectés dans l'économie française, (elle) proposerait de rétablir l'ISF». Non contente de cette déclaration, la secrétaire d'État est allée plus loin mercredi matin, puisqu'elle a publié un communiqué pour se féliciter que la position personnelle qu'elle a défendue ait été reprise par le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

    «Benjamin (Griveaux) a surtout été obligé de bricoler un truc en direct à la radio pour rattraper l'énorme bourde de Marlène (Schiappa)», déplore un proche du président, qui regrette que le porte-parole du gouvernement ait été contraint de réagir à chaud sur RTL à l'annonce de la secrétaire d'État. Quant à Édouard Philippe, qui a indiqué mercredi après-midi à l'Assemblée qu'il ne «craignait pas» le débat «nécessaire» sur l'ISF, sa position semble partagée par le président et ses proches. «Il a raison de dire que nous ne craignons pas le débat pour une raison simple: le débat a été tranché».

    Le Figaro.fr

    Macron ne veut pas que l'on ennuie les riches !


  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Décembre à 05:51

    j' imagine comme il doit  être  mauvais cet usurpateur !

    Bien sur qu' il ne veut pas retirer les cadeaux  faits aux riches, ce sont eux qui  ont payé sa campagne

    2
    Rakia
    Jeudi 6 Décembre à 10:19
    Il ne faut pas oublié que ses parents sont riches , la famille de Brigitte aussi , en touchant les riches , il va toucher sa propre famille ...! Shiappa , tu es virée !!!
    3
    françoise
    Jeudi 6 Décembre à 20:50

    Ce bellâtre aurait du rester chez ses potes milliardaires ,la banque est surement son domaine mais en ce qui concerne la politique  ce mec est nul de chez nul ,il ne sait pas faire du tout ,jamais nous n'avons eu pareille nullité !son programme est  calamiteux ,ses discours sont Outranciers à l'égard dus Gueux, enfin les moyens et les pauvres que  nous sommes aux yeux de cette Brebis Galeuse,  que des Déclassés ,La chianli c'est Macron surnommé par certain Macron grande gueule quant il vomit sa haine  il est la honte du pays ,pire que Hollande ,il ne cesse avec sa vieille caricature de voyager il se verrait  très bien en Président Européen ,en sauveur du monde très certainement ,un monde de riches avec beaucoup d'esclaves à leurs bottes !Je me souviens qu'il avait traiter certains dirigeants de nationalistes de vouloir mettre le chaos en Europe et bien il a le retour de manivelle !   Quand je regarde cette photo et que je vois cette espèce de SCHIAPPA  derrière lui ,je me dit mais comment ont-ils pu élire cette pétasse , elle aurait dû rester elle la laïc pur et dur qui a mis ses deux chiures à l'école chez les cathos  qu'elle a suffisamment décrié   Écrivain PORNO sous le pseudo de Marie Minelli ,dommage que DSK ne soit plus au gouvernement ils auraient à eux deux formé un sacré duo d'adepte de parties de jambes en l'air ! Son mec ne doit pas s'ennuyer avec elle au plumard la bougresse ,  car  certains titres de ses bouquins  sont très évocateurs comme je cite"  Les filles bien n'avale pas " entre autres,littérature où paraît-il elle excelle de talent !Et on n'a ça au Gouvernement !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :