• Loire-Atlantique : un fils tue sa mère lors du réveillon après l'avoir annoncé dans un compte à rebours sur internet

    Loire-Atlantique : un fils tue sa mère lors du réveillon après l'avoir annoncé dans un compte à rebours sur internet

    Il avait mis en scène son geste macabre. Un homme de 36 ans a poignardé à mort sa mère et grièvement blessé son père le soir du réveillon, dimanche 31 décembre, à Remouillé (Loire-Atlantique), après l'avoir annoncé dans un compte à rebours sur internet, a annoncé le parquet de Nantes, mardi.

    Le fils a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat. Il affirme ne pas avoir voulu tuer son père, mais a reconnu au cours de sa garde à vue avoir planifié la mort de sa mère, âgée de 61 ans.

     

    Les invités ont donné l'alerte

    Il avait, depuis plusieurs jours au moins, créé un compte à rebours sur un site internet public annonçant sa "décapitation" à minuit le 31 janvier 2017. Présentant des "fragilités psychologiques", d'après une source policière, le fils s'était présenté vers 21 heures, sans y être invité, au dîner de réveillon que ses parents sexagénaires partageaient avec des amis à leur domicile de Remouillé, au sud de Nantes.

    Publicité

    Après être longtemps resté mutique sur le canapé, il a porté des coups de couteaux à ses deux parents. Ce sont les convives, réfugiés chez des voisins, qui ont appelé les gendarmes, peu après minuit. La mère, touchée à la gorge, a succombé à ses blessures et le père, âgé de 63 ans, a été transporté à l'hôpital. Ses jours ne sont pas en danger. Les antécédents psychiatriques du fils seront examinés de près au cours de l'enquête, a fait savoir le parquet de Nantes.

    Franceinfo

    Toujours de la violence !

    J'espère que l'on ne va dire qu'il est fou. Il est dangereux et doit être enfermé.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Janvier à 06:04
    S' il avait des antécédents psychiatriques, que faisait il en liberté ! Les psychiatres font mal leur travail
    2
    françoise
    Mercredi 3 Janvier à 08:41

    Ce genre de dégénéré puisque malheureusement la peine de mort à été abolie ,doit être enfermé à vie dans une pièce spéciale où sont détenu les fous furieux ,un matelas au sol sans drap ni couverture et à poil ,aucun accessoires de toilette,objets etc.. j'ai vu un reportage la-dessus !

    3
    Rakia
    Mercredi 3 Janvier à 10:34

    De nos jours,tuer est plus simple que l’on dit bonjour,c’est horrible !

    Tuer sa mère est un crime impardonnable même pour les fous !

    S’il ne va pas en prison,l’hôpital psychiatrique l’attend et c’est pire

    qu’une prison...

    4
    fripouille
    Mercredi 3 Janvier à 12:24

    Qu'il soit en prison ou en hôpital psychiatrique, de toutes  façons c'est un danger...Pourtant, en voyant la maison de ses parents, on ne pourra pas évoquer de "taudis insalubre", prétexte qui a été bien souvent utilisé autrefois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :