• Les émissions de CO2 ont augmenté de plus de 2% en 2018

    Les émissions de CO2 ont augmenté de plus de 2% en 2018

    Si l'on en croit le bilan annuel du programme scientifique international Global Carbon Project, que s'est procuré franceinfo, les émissions de CO2 continuent d'augmenter dans le monde malgré les promesses faites lors de la signature de l'Accord de Paris.

    Les émissions de CO2 à la hausse de plus de 2% cette année encore : c'est ce que confirme une étude internationale du Global Carbon project, rendue publique aujourd'hui par un consorsium de chercheurs à la COP 24 à Katowice en Pologne. Pour les scientifiques la croissance économique n’est pas encore assez décarbonée.

    Chine, Inde et Etats-Unis principaux responsables

    C'est encore pire que l'an dernier, où les scientifiques avaient annoncé une hausse des émissions de CO2 de 1,6%. Cette fois c'est autour de 2,7%. Les principaux pays responsables de cette hausse sont la Chine et l'Inde qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis. De là à y voir un effet de la politique de Donald Trump, Philippe Ciais, directeur de recherche au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement de Paris reste prudent. "Il faut attendre un peu avant de voir si c’est un effet d’une politique économique", explique-t-il.

    "L’hiver 2017 a été très froid et l’été 2018 très chaud aux Etats-Unis ce qui a tiré la consommation d’énergie vers le haut", Philippe Ciais à franceinfo.

    Si les émissions européennes baissent très légèrement de 0,02% en 2018, des incertitudes subsistent sur le niveau des émissions françaises. En effet, la consommation française de carburants aurait légèrement baissé fin 2018, et donc avec elle le niveau de CO2, toutefois sans rivaliser avec l'effort britannique. "La diminution la plus remarquable est celle du Royaume-Uni, souligne Philippe Ciais, qui a réduit l’utilisation du charbon de près de 30% par an ces cinq dernières années."

    Après avoir stagné pendant trois ans, les émissions de CO2 augmentent donc pour la deuxième année consécutive alors que les climatologues estiment qu'il nous reste deux ans à peine pour les stopper et les diviser par deux d'ici 2030. "La croissance économique n’est pas assez décarbonée. On continue à avoir besoin des énergies fossiles pour notre croissance économique notamment en Chine et en Inde", conclut le chercheur.

    À l'occasion de la COP 24, retrouvez toutes les émissions et les chroniques sur le changement climatique, par les antennes de Radio France. Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'environnement ? Quels dangers, quelles solutions ? À retrouver sur iTunes, sur Deezer et sur le fil RSS.

    franceinfo


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Jeudi 6 Décembre à 14:58
    Les 2% de trop...! Le réchauffement climatique et ses conséquences néfastes, le monde entier en est conscient, mais pas de solution quand un tsunami se déclenche, il faut juste prier en attendant le retour au calme !
    2
    Jeudi 6 Décembre à 17:34

    j' ai  lu qu' on était  plutôt bon élève , mais c' est quand  même  nous qui sommes le plus taxés, alors  qu' on ne représente  même pas  1%

    3
    françoise
    Jeudi 6 Décembre à 19:32

    Qu'ils arrêtent déjà la déforestation de la planète ,toutes les forêts ,les végétaux ,les parcs naturels  sont notre poumon à oxygène !Nous vivons dans un monde pourri où l'argent corrompt tout le monde ,la corruption des scientifiques est devenue d'une banalité exaspérante et  si notre terre subit ce réchauffement climatique  c'est aussi en grande partie du fait de la surpopulation humaine ,la terre est vivante mais en ce moment elle souffre  elle est malade de l'homme son premier virus mortel et elle se rebiffe de plus en plus et les individus crèvent parce qu'ils ne peuvent même plus respirer un air sain et dans ce sens il commencent seulement à prendre conscience du problème  mais il est un peu tard tous les voyants sont au rouge et comme tout semble s'emballer de manière inexorable  les ressources naturelles qui nous permettent de respirer  ne peuvent plus suivre   le rythme effréné  des activités polluantes produite par  les humains ,et il n'y a pas que cette pollution de l'air ,tout est pollué ,cette pollution est partout  a envahit toutes les côtes ,les océans ,les ressources en eaux sont désormais surexploitées,les déserts s'avancent ,les océans aussi , !les taux de CO2 dans l'atmosphère sont très souvent déterminées à partir de prélèvement de la calotte glacière  prélevées dans l’Antarctique je crois et toute ces augmentations qui ne cessent pas d'augmenter  sont due   uniquement à toutes les activités humaine et ce n'est pas prêt de cesser !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :