• Laeticia Hallyday va-t-elle s’installer à Los Angeles pour raisons financières?

    Laeticia Hallyday va-t-elle s’installer à Los Angeles pour raisons financières?

    Los Angeles? Saint-Barth? Marnes-la-Coquette? Laquelle de ces trois desti­na­tions va choi­sir Laeti­cia Hally­day pour vivre avec ses deux filles adop­tives Jade et Joy? Fisca­le­ment parlant, la jeune veuve devrait prio­ri­ser la cité des Anges si on en croit les infor­ma­tions de nos confrères du Point.

     

    Depuis 2012, Johnny Hally­day, son épouse Laeti­cia et leurs deux filles adop­tives, vivaient dans le quar­­tier de Paci­­fic Pali­­sades à Los Angeles. La petite famille avait trouvé son équi­libre en Cali­for­nie où Jade et Joy sont scola­­ri­­sées dans un lycée français. Mais depuis la rentrée, c’est à Marnes-la-Coquette que Laeti­cia, Jade et Joy (qui suivaient des cours par corres­pon­dance) se sont instal­lés pour soute­nir le pilier de la famille.

    Après la dispa­ri­tion de ce dernier, la ques­tion est donc de savoir où Laeti­cia va s’ins­tal­ler? « Pour éviter une impo­si­tion trop lourde, Læti­cia a tout inté­rêt à rester à Los Angeles » expliquent nos confrères du Point. L’hé­ri­tage du rockeur est bien évidem­ment colos­sal. « Quelle part revien­dra à Læti­cia et à ses filles au final, s’in­ter­roge Le Point. Tout dépend du testa­ment de Johnny, résident améri­cain depuis plusieurs années, qui a sans doute réglé ses dernières volon­tés selon le droit anglo-saxon, beau­coup plus souple que le droit français en matière de succes­sion. (…) En revanche, l'appli­ca­tion du testa­ment s'annonce assez complexe. Le dossier n'est pas simple : une famille recom­po­sée, des héri­tiers aux statuts fiscaux diffé­rents, des biens parse­més partout, un droit inter­na­tio­nal et une fisca­lité inter­na­tio­na­le… Les déci­sions du chan­teur seront certai­ne­ment soumises au contrôle de spécia­listes fiscaux du droit privé. »

    Outre l’as­pect finan­cier, c’est aussi par confort que Laeti­cia pour­rait prio­ri­ser la cité des Anges. « Elle y a ses habi­tudes, son réseau, et pour­rait ainsi échap­per à la pres­sion média­tique qu'elle vit à Paris tout en conti­nuant à donner des nouvelles sur ses comptes twit­ter et insta­gram, indique le Point.

    Actuel­le­ment à Saint-Barth où elle a enterré son mari hier dans le cime­tière marin de Lorient, Laeti­cia va devoir très vite prendre une déci­sion quant à son avenir. Nul doute que la femme forte qu’elle est a déjà fait son choix.

    GALA

    Elle va vivre en Californie heureuse aves ses petites asiatiques et tout le pognon de son mari adoré ! La France, elle s'en moque bien, Johnny aussi qui avait bien quitté la France et n'y revenait que pour chanter et se faire du pognon !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 01:36

    Couillons de fans !  happy

    2
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 06:45
    le seul côté positif avec les artistes, c' est que personne n' est obligé de verser un centime pour eux !
    3
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 07:41

    Je suis bien d'accord avec toi, ils veulent bien profiter du fric de la France mais refusent de participer à l'effort collectif, Johnny n'était pas le seul dans ce cas, je les trouve tous écœurants, les Aznavour, Pagny, Depardieu et autres Delon

    Passe une belle journée

    Amicalement

    Claude

    4
    françoise
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 08:34

    Rien à foutre de sa "gonzesse "il lui laisse  entre 40 et 50 millions d'euros de biens immobiliers ,elle a de quoi bouffer pour le restant de ses jours ,ils commencent vraiment à nous  faire CHIER les MERDIAS   avec Johnny et sa Tiatia , Paix à son âme !et on passe à autre chose!

      • Mercredi 13 Décembre 2017 à 12:18

         

        OK chère Françoise, je ne parle plus des Hallyday/Smet !!!  yes

    5
    fripouille
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 17:33

    Hier en me promenant sur you tube je n'avais pas coché sur cet article, à dire vrai je m'en fiche !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :