• Ils lui font une ablation de la poitrine puis se rendent compte de leur erreur de diagnostic

    Ils lui font une ablation de la poitrine puis se rendent compte de leur erreur de diagnostic

    Une jeune mère, prénommée Sarah Boyle, a vécu une expérience traumatisante. Après la naissance de son deuxième enfant, on lui a diagnostiqué un cancer du sein.  

    Pleine de motivation pour ses enfants, elle a commencé courageusement sa chimiothérapie. Elle a raconté son histoire au journal le Daily Mail :" Mon attitude était que, quel que soit le diagnostic, j'allais me battre. Je n'avais pas le choix. Je devais le faire pour Steven et Teddy ".

    Malheureusement, la chimiothérapie n'a pas donné les résultats escomptés. C'est à ce moment-là que les médecins lui annoncent la nouvelle: l'ablation chirurgicale des seins est inévitable. 

    Le cauchemar ne s'arrête pas là 

    Après l'opération, la douleur de Sarah était très difficile à supporter. Mais elle était loin de s'imaginer que le pire était à venir...

    En effet, les médecins ont découvert que la jeune femme n'avait pas de cancer.

    Elle explique : "C'était terrible parce qu'on m'a dit que j'avais un cancer, mais le fait d'avoir subi tout ça, a été traumatisant."

    Oh! my mag


  • Commentaires

    1
    Eunuque.
    Jeudi 22 Août à 14:30

    Ca devient risqué d'aller en chirurgie.

    On entre pour une appendicite et on ressort avec une pénectomie  .

    Avec ça il faut y retourner pour une orchidectomie bilatérale  .

    Les affaire marchent bien . 

    2
    Rakia
    Jeudi 22 Août à 14:52

    Pauvre femme ,elle est tombée entre les mains de charlatans ,

    son histoire est à dormir debout ,elle est vraiment courageuse ! 

    Elle devrait porter plainte contre les médecins et demande des dommages et

    intérêts ! Il pourrait aussi s’agir d’un miracle ,après la chimiothérapie ,les cellules

    cancéreuses ont guéri ,va savoir ...! 

     

    3
    Jeudi 22 Août à 17:18

    Il y a   de quoi avoir  peur d' aller  en  clinique !

     LE  manque   de personnel aboutira  à ce  genre   d' erreur !

     Pauvre  femme,  il a   de  quoi  abattre   le chirurgien

    4
    FRANCOISE
    Jeudi 22 Août à 18:49

    Il y a peu de temps j'ai lu qu'un Anglais rentré à l’hôpital pour être opéré  d'une incontinence urinaire et bien comme par hasard  à son réveil il s'est aperçut il avait été par erreur circoncis! Au même endroit mais pas pour les mêmes raisons ! Il me semble que en Angleterre ça arrive assez souvent ! Pauvre femme o se demande comment cela peut-être possible ? Il ont intérêt à lui  faire une reconstruction mammaire , mais où ont-ils donc la tête  ? c'est grave quand même !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :