• Gérald Darmanin fustige l'islam politique, « un ennemi mortel pour la République »

    Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a jugé mercredi que « ?l'islam politique? » était un « ?ennemi mortel pour la République? », appelant à lutter « ?contre toute forme de communautarisme? », sans cependant tomber dans les caricatures. « ?Oui l'islam politique est un ennemi mortel pour la République, oui il faut combattre toute forme de communautarisme? », a déclaré le nouveau locataire de la place Beauvau, au Sénat, lors de la séance des questions au gouvernement.

     

    Gérald Darmanin qui, à la tête du ministère de l'Intérieur, gère aussi les cultes a cependant mis en garde la sénatrice Jacqueline Eustache-Brinio, (LR, Val-d'Oise) qui l'interrogeait : « ?La laïcité n'est pas la négation de [la] liberté des cultes.? » Gérald Darmanin, dont la nomination à l'Intérieur fait l'objet de virulentes critiques en raison d'une enquête pour viol qui le vise, a mis en avant son parcours personnel et son héritage familial, en se disant « ?très fier de l'assimilation française? ».

    « Lutter de toutes nos forces contre l'islamisme politique »

    « ?Mon grand-père priait Allah et portait l'uniforme de la République [?] Oui à des Français, quelle que soit leur couleur de peau et quelle que soit leur religion? », a-t-il souligné, avant de rappeler que son deuxième prénom était « ?Moussa? ». Dès son premier discours lors de la passation des pouvoirs organisée mardi place Beauvau, Gérald Darmanin s'en était déjà pris à l'islam politique. « ?Nous devons être intraitables avec ce que le président de la République a qualifié de séparatisme? » et « ?lutter de toutes nos forces contre l'islamisme politique qui attaque la République? », avait-il déclaré

    Le Point

    Wikipédia : 

    Famille et vie privée

    Gérald Moussa Darmanin naît le 11 octobre 1982 à Valenciennes (Nord).

    Il est le fils de Gérard Darmanin, tenancier de bar à Valenciennes, et d'Annie Ouakid, femme de ménage ou concierge à la Banque de France. Son grand-père paternel est un Juif maltais. Son grand-père maternel, Moussa Ouakid, né en 1907 dans le douar d'Ouled Ghalia (aujourd'hui dans la commune de Khemis El Khechna) en Algérie, a été tirailleur algérien, résistant dans les FFI en 1944 et harki.

    Gérald Darmanin est divorcé et sans enfant.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Juillet à 17:39

    S'  il   lutte contre   l' islam politique,   il  doit   interdire   les frères   musulmans,   et    combattre   l' islamisme

    2
    Françoise
    Jeudi 9 Juillet à 17:46

    Sacré mélange  et il se revendique fervent catholique ! On ne choisit pas ses parents , on ne choisit pas sa famille ,on naît là où où on n'est ! C'est Maxime Leforestier qui chantait cette jolie chanson ! Les Harki était des gens bien pour beaucoup et considérés comme traîtres par les Algériens !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :