• Fraude fiscale : 1,2 milliard d'euros d'amende pour Kering en Italie

    Fraude fiscale : 1,2 milliard d'euros d'amende pour Kering en Italie

    Fraude fiscale : 1,2 milliard d'euros d'amende pour Kering en Italie

    François-Henri Pinault, PDG du groupe Kering                                

     

    Accusé d’avoir facturé en Suisse des activités réalisées en Italie, le groupe présidé par François-Henri Pinault a conclu un accord avec le fisc italien pour s’accorder d’un "impôt supplémentaire"

    Le géant français du luxe Kering a annoncé avoir conclu jeudi un accord avec le fisc italien qui le conduira à payer un "montant d’impôts supplémentaire" de 1,25 milliard d’euros, pénalités et intérêts compris, dans le cadre d’une procédure pour fraude fiscale concernant sa marque Gucci.

    Cette somme est proche du 1,4 milliard d’euros évoqué en janvier, tiré d’une estimation des autorités fiscales de la Péninsule, dans le cadre d’une enquête du parquet de Milan entamée fin 2017 et portant sur des soupçons de déclaration en Suisse d’activités menées par le groupe en Italie.

     

    Aux termes de cet accord, précise un communiqué, Kering "reconnaît que les réclamations soulevées par l’audit fiscal concernaient d’une part l’existence d’un établissement stable en Italie sur la période 2011–2017, avec les profits associés, et d’autre part, les prix de transfert intra-groupe appliqués pour la même période entre Luxury Goods International (LGI)", l’une de ses filiales suisses, "et Guccio Gucci".

    Ainsi le groupe de luxe devra-t-il payer un redressement fiscal s’élevant à 897 millions d’euros d’impôts, auquel s’ajoutent des pénalités et intérêts, pour un montant total de 1,25 milliard, détaille-t-il.

    Le parquet de Milan estimait que Kering avait facturé pour le compte de LGI, sa plateforme logistique située en Suisse, des activités en fait réalisées en Italie, afin de bénéficier d’une fiscalité plus favorable

    En mars, le site d’information Mediapart avait affirmé que le géant français aurait soustrait environ 2,5 milliards d’euros d’impôts depuis 2002, "pour l’essentiel au préjudice du fisc italien, mais aussi de la France et du Royaume-Uni".

    Sud-Ouest

     

    Kering est un groupe du luxe basé en France et spécialisé dans l’habillement et les accessoires. Ses principales marques sont Gucci, Yves Saint Laurent, Boucheron, Bottega Veneta et Alexander McQueen. Il est le deuxième groupe mondial dans le secteur du luxe après LVMH et devant Richemont

    Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Kering 


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Vendredi 10 Mai à 19:30

    1,2 millards d’euros ,c’est rien devant ce que rapporte le marché du luxe !

    Ces géants du luxe sont très protégés et presque intouchables ...!

    2
    françoise
    Vendredi 10 Mai à 19:38

    Quel mafia  que ce monde du"luxe " un monde pourri de chez pourri ,ils n'en ont jamais assez ils boufferaient leur merde et celle du voisin pour en détourner le plus possible ,mais même avec leur fric ils crèveront comme tout le monde et c'est une bonne justice !

    3
    Vendredi 10 Mai à 19:56

    cela  montre  que les milliardaires    ne  le sont  pas  honnêtement !

     Il  y a  aussi  carlos  goshn  qui  le démontre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :