• Français disparus au large de la Dominique : les recherches stoppées

    L'avion de tourisme des quatre Français s’était abîmé en mer dimanche soir, alors qu’il venait de décoller de de la Dominique.

    Plus d’espoir de les retrouver en vie. Les quatre Français portés disparus depuis dimanche après le crash d’un petit avion de tourisme au large de la Dominique n’ont pas été retrouvés, a indiqué la préfecture de Guadeloupe, qui annonce l’arrêt des recherches «ce mardi après-midi ».

    « Après plus de 40 heures de recherches dans des conditions météorologiques difficiles, il n’y a malheureusement plus d’espoir de retrouver des survivants », explique-t-elle dans un communiqué.

    L’aéronef, « modèle Piper type PA 28 », s’est abîmé en mer dimanche soir, alors qu’il venait de décoller de l’aéroport Charles Douglas de la Dominique. Quatre personnes se trouvaient à bord, un couple de 55 ans avec leur fils de 16 ans, ainsi qu’un homme de 40 ans, tous Français.

    « Malgré le dispositif conséquent, mis en place, les recherches n’ont permis de retrouver que des effets personnels des passagers ainsi que des débris d’avion », indique également le communiqué. Un sac à dos avec le passeport de deux des occupants de l'appareil, ainsi qu'une sacoche vide avaient été repêchés.

    Le Parisien

     


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Mercredi 19 Février à 15:17

    Les victimes n’auraient jamais dû sortir en balade, dans des conditions 

    météorologiques difficiles ,une bien triste fin ! J’espère que les secours 

    reprennent les recherches ,une fois la météo leurs permettra …!

    2
    Mercredi 19 Février à 18:07

    ça  n' arrive   pas   qu'aux  pauvres  qui   roulent   en diesel

    3
    Françoise
    Mercredi 19 Février à 20:06

    C'est bien dommage pour eux mais c'est ainsi  nous n'y pouvons rien !Sans doute n’auraient -ils pas dû décoller si la météo  ne le permettait pas !

     J'avais bien aimé le coup du "roulent en diesel et fument des clopes"  lui il montre sa queue il ne doit pas être très à l'aise dans sa peau en ce moment et  en ce moment il bande que d'une et ne sait surement pas de laquelle !

    4
    fripouille
    Jeudi 20 Février à 10:48

    Ils se sont abîmés en mer, une belle épitaphe pour leur tombe...vide ! C'est ainsi que les marins sont "enterrés".

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :