• Féminicide: Un militaire reconnaît le meurtre de sa petite amie

    Féminicide: Un militaire reconnaît le meurtre de sa petite amie

    Un militaire de 21 ans a été placé en détention ce samedi après avoir reconnu le meurtre de sa petite amie de 20 ans retrouvée dimanche par une passante sur une route à Saint-Thibault-des-Vignes (Seine-et-Marne).

     

    Pas d’antécédent judiciaire pour le policier

    L’ancien compagnon de la victime, interpellé mercredi par la DRPJ de Versailles, a admis « être à l’origine du décès de la victime en lui portant des coups de barre de fer à la tête », précise le parquet Les violences se sont déroulées sur la commune de Tremblay-en-France ( Seine-Saint-Denis), d’où il est originaire.

    Il a transporté son corps alors qu’elle était encore en vie sous un pont de la Francilienne au niveau de Saint-Thibault-des-Vignes. La jeune femme a été découverte par une personne passant sur la route qui a fait appel aux pompiers. Ces derniers ont tenté de la réanimer sans succès, ajoute le parquet.

    Le militaire ne présente aucun antécédent judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte samedi pour « meurtre par conjoint ou concubin, séquestration en vue de faciliter la commission d’un crime sans libération volontaire et modification de l’état d’une scène de crime », indique le parquet.

    20 Minutes


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Dimanche 13 Janvier à 14:10
    Il n’a pas appris la discipline, respect de l’autre et le calme dans toutes circonstances, dans l’armée ? Un taré à enfermer dans un asile psychiatrique à vie ! Pauvre jeune fille, elle est tombée sur un psychopathe, un pervers qui lui ôté la vie sans pitié ! Toutes mes condoléances à la famille endeuillée !
    2
    françoise
    Dimanche 13 Janvier à 17:37

    Un crime de femme  de plus  à ajouter au palmarès ! Certains  mecs sont de plus en plus déglingués ! Souhaitons que la justice comme à son habitude ne soit pas trop clémente pour et assassin!

    3
    Dimanche 13 Janvier à 18:05

    surement  encore  un drame de la  jalousie, pas  évident  le métier de soldat , on n' est pas souvent  là

    4
    fripouille
    Lundi 14 Janvier à 19:09

    Il a disjoncté ou c'est le métier des armes qui l'a égaré ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :