• Eure : un octogénaire tue sa femme malade et tente de se suicider

    Une enquête pour assassinat a été ouverte après le décès, dans le sud de l’Eure, d’une septuagénaire, atteinte de la maladie d’Alzheimer, touchée par des coups de couteau portés par son mari qui a ensuite tenté de suicider a informé le parquet de l’Eure.

     

    « Un homme de 80 ans a tué sa femme, âgée de 76 ans, de plusieurs coups de couteau jeudi à l’intérieur de la maison familiale dans le village des Barils avant de retourner l’arme contre lui pour se suicider », a indiqué Étienne de Survilliers, procureur de la République adjoint d’Évreux.

    Pronostic vital engagé

    Avant de passer à l’acte, « L’homme a laissé un écrit dans lequel il explique avoir voulu en finir avec cette situation, à savoir les souffrances de son épouse atteinte de la maladie d’Alzheimer, selon le parquet. Il a prévenu les gendarmes de son acte. Lorsque les forces de l’ordre sont arrivées sur place, ils ont découvert le corps de la femme, tandis que le mari était gravement blessé. Ce dernier a été hospitalisé à Rouen avec un pronostic vital engagé. Son état se serait apparemment stabilisé depuis », a détaillé le magistrat, M. de Survilliers.

    La brigade de recherche d’Évreux a été chargée des investigations. Selon le parquet d’Évreux, le suspect n’a pas encore pu être auditionné compte tenu de son état de santé.

    Le Parisien

    Bien triste !


  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Juillet à 16:49

    on devrait  avoir   droit  à  l' euthanasie !

    Il parait   en effet  que  cette  maladie  est  très  difficile  à supporter

    2
    Rakia
    Samedi 20 Juillet à 17:51

    Il faut se mettre à sa place ,c’est vraiment pas évident de vivre 

    avec une personne touchée par la maladie d’Alzheimer ,une souffrance 

    quotidienne ,c’est pas pour cela qu’il ne devrait pas être condamné pour 

    ce crime un peu crapuleux ! Pauvre femme sue Dieu ait pitié de son âme !

    3
    françoise
    Samedi 20 Juillet à 18:06

    Triste oui! Encore un drame de la vieillesse  lorsque l'un des deux est malade et bien souvent non accompagné  dans une fin de vie difficile pour les  deux !80 ans il ne risque pas grand chose mais il aurait pu choisir une autre forme de départ pour sa femme  ,je sais bien que le couteau est "tendance" en ce moment  et il faut pouvoir s'en servir contre soi-même !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :