• En 2019, les grandes fortunes françaises s'enrichissent bien plus vite que les autres

    En 2019, les grandes fortunes françaises s'enrichissent bien plus vite que les autres

    Les 14 plus grandes fortunes françaises ont vu leur fortune cumulée augmenter de 78 milliards de dollars sur les six premiers mois de l'année. Cela place la France au premier rang mondial en la matière.

    Les plus grandes fortunes de France se sont enrichies, au premier semestre 2019, bien plus vite que celles des autres pays. Selon le Bloomberg Billionaires Index, qui classe les 500 plus grandes fortunes mondiales, les 14 ressortissants français du classement ont vu leur fortune cumulée augmenter de 35% sur les six premiers mois de l'année. Cela les place au premier rang mondial des plus fortes progressions, devant les grandes fortunes de Thaïlande (+33%) et de Singapour (+31%). Viennent ensuite les riches Japonais et Danois (+24%).

    Le média économique américain met en parallèle cette "performance" avec le mouvement des gilets jaunes, dont les revendications portaient en grande partie sur le pouvoir d'achat et la fiscalité. Les 14 "Bloomberg Billionaires" français n'ont pas ce genre de soucis, avec une hausse combinée de leur fortune estimée à 78 milliards de dollars par Bloomberg.

    +53 milliards de dollars pour 3 personnes

    Et 53 de ces 78 milliards de dollars ne sont l'oeuvre que de trois personnes : François Pinault, Françoise Bettencourt-Meyers et Bernard Arnault. Ce dernier, patron du groupe LVMH, est devenu en juin la troisième personne dont la fortune dépasse les 100 milliards de dollars, rejoignant ainsi Bill Gates et Jeff Bezos dans cette super élite.

    C'est la forte progression de l'action LVMH, +45% cette année, qui a permis à la fortune estimée de Bernard Arnault d'atteindre un tel niveau. Et ce cours de l'action LVMH s'explique par les bons résultats effectués par le groupe en 2018, avec des ventes en hausse de 10% dans le monde (à 46,8 milliards d'euros) ainsi que par sa capacité à séduire un clientèle de "millennials", qui représentent à eux-seuls entre 40 et 50% des ventes de Louis Vuitton.

    Avec 103 milliards de dollars, Bernard Arnault est donc la troisième fortune mondiale. Avec 56,9 milliards, Françoise Bettencourt Meyers se classe huitième alors que François Pinault est pour sa part 22ème avec 38,8 milliards d'euros.

    BFM.TV

     C'est Macron qui doit être content, lui qui aime tellement les riches !


  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Juillet à 07:44

    et  comme  on sait  qu'  il  est  impossible  de  devenir  milliardaire  honnêtement,  la conclusion  s' impose,  en France  seuls   les voleurs   s' enrichissent

    2
    Rakia
    Mardi 2 Juillet à 10:45

    78 milliards de dollars en 6 mois ,c’est normal ,ce sont les impôts qu’ils 

    devraient payer ....! Et il ne faut pas oublier, le "petit protecteur" des riches 

    connaissait toutes les magouilles des finances ...! C’est inadmissible quand 

    on voit des retraités peinent à boucler les fins des mois ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :