• Crash d'un avion privé turc en Iran : aucun survivant

    Crash d'un avion privé turc en Iran : aucun survivant

    Les secours n'ont retrouvé aucun survivant parmi les 11 personnes voyageant à bord de l'avion privé turc qui s'est écrasé dimanche dans le sud-ouest de l'Iran, rapporte lundi l'agence officielle iranienne Irna. L'avion, un Bombardier Challenger 604 transportant la fille d'un riche homme d'affaires turc et sept de ses amies, en plus de trois membres d'équipages, selon des médias turcs, s'est écrasé en début de soirée dans les montagnes du Zagros, à plus de 400 km au sud de Téhéran, pour une raison encore inconnue.

     

    Irna indique que les secours sont parvenus à retrouver "10 corps" sur les lieux du drame. Ils doivent être "transportés par hélicoptère à l'aéroport de Shahr-e Kord, où est déjà arrivé un premier groupe de proches de victimes, accompagné par un diplomate turc.

     

    Parties "enterrer leur vie de jeune fille"

    Shahr-e Kord est la capitale de la province de Chahar Mahall - Bakhtiari, où s'est produit le drame. Les opérations continuent pour retrouver le onzième corps, ajoute Irna, précisant que tous les cadavres retrouvés ont pu être identifiés à l'exception de deux, fortement brûlés.

    Les boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées et doivent être remises aux autorités turques, ajoute l'agence, en citant Jafar Madani, gouverneur adjoint de la province de Chahar Mahall - Bakhtiari.

     

    Selon le quotidien Hurriyet et plusieurs chaînes de télévision turques, l'avion appartenait à la société Basaran Holding Company. Les passagers de l'appareil étaient Mina Basaran, fille de Huseyin Basaran, patron de cette entreprise, et sept de ses amies, ont rapporté plusieurs médias turcs selon lesquels les huit jeunes femmes étaient parties aux Émirats arabes unies pour "enterrer la vie de jeune fille" de Mina Basaran.

    BFM.TV

    Si le père de Mina Basaran n'avait pas été riche et n'avait pas possédé un avion, elle ne serait pas partie "enterrer sa vie de jeune fille" aux Emirats arabes unis et serait toujours vivante.

    Comme quoi être riche n'apporte pas toujours le bonheur !


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Lundi 12 Mars à 15:03

    Ni la richesse ni le fait de prendre un avion privé ,pour aller enterrer 

    sa vie de jeune fille sont la cause de sa mort,son heure est arrivée !!!

    Dieu a dit "Quand l’heure arrive ,je ne l’avance pas et je ne la recule pas!”

    C’est une grande tristesse pour les familles,malheureusement,chacun a son heure !

    Toutes mes sincères condoléances à aux familles !

     

      • Lundi 12 Mars à 16:28

        Pas d'accord avec Toi, si elle n'avait pas pris l'avion, elle serait toujours vivante !

    2
    Lundi 12 Mars à 16:34
    on peut vraiment parler d' enterrement ! Heureusement que les accidents touchent aussi les riches ! Les riches sont souvent radins, peut être là aussi un pilote novice
    3
    fripouille
    Lundi 12 Mars à 16:55

    C'est bien dommage ! Ce devaient être de jolies filles promises à un avenir plus agréable que celui des autres jeunes filles de ce pays.

    4
    Rakia
    Lundi 12 Mars à 18:20

    Je suis désolée ,Chantou même à pied,elle allait mourir, son heure est arrivée !

     

    5
    françoise
    Lundi 12 Mars à 19:07

    La mort ne fait pas de distinction entre pauvres où riches ,c'est la meilleur des justices  quand l'heure est venue  d'une façon cruelle où autre il faut partir ,les voici débarrassés d'un vieux manteaux d'hiver pour entrer dans un éternel et merveilleux printemps !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :