• Coronavirus: l'achat à la Chine de 640 000 tests défectueux fait scandale en Espagne

    L'achat à la Chine de 640 000 tests express qui se sont avérés insuffisants et pas aptes à détecter le coronavirus fait scandale en Espagne. Les autorités espagnoles ont admis s’être approvisionnées auprès d’un fournisseur chinois qui n’a pas fourni la marchandise requise. Résultat : Madrid doit immédiatement recommander de nouveaux tests car il y a urgence.

    L’entreprise en cause s’appelle Shenzen, Bioeasy Biotechnology. C’est une entreprise chinoise qui avait été choisie par le gouvernement de Pedro Sanchez pour fournir 640 000 tests rapides afin de détecter auprès des personnes si elles sont ou non-porteuses du coronavirus.

    Or, après avoir distribué 8 000 de ces tests, les professionnels de la santé dans la capitale espagnole se sont rendu compte qu'ils n’étaient pas efficaces. En pratique, cela signifie qu’ils peuvent parfaitement donner négatif un individu qui serait contaminé par le Covid-19.

    Camouflet

    Pour les autorités espagnoles, il s'agit d'un camouflet, d’autant que l’ambassade de Chine à Madrid a précisé que l'entreprise en question n’avait pas de licence et qu’elle n’aurait donc pas dû être retenue.

    L’opposition conservatrice a exprimé sa colère. Un des responsables du Parti populaire (droite libérale) a même exigé la démission du leader socialiste Pedro Sanchez. Ce dernier a reconnu son erreur et a immédiatement commandé 640 000 nouveaux tests auprès d’une autre entreprise chinoise.

    Ce retard est problématique car ces tests doivent de toute urgence être utilisés pour dépister le personnel soignant, particulièrement touchés en Espagne par la pandémie.

    RFI


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Samedi 28 Mars à 14:51

    Coucou Chantou ! 

    Une belle arnaque à la chinoise ,Pedro Sanchez aurait pu 

    bien se renseigner avant de se jeter dans la gueule du loup …! 

    Les chinois sont les leaders du monde,dans les produits défectueux à un 

    prix imbattable ,il ne faillait pas leurs faire confiance !

    2
    Samedi 28 Mars à 17:10

    il  fallait     demander   aux  autorités chinoises  si   l' entreprise  était   agrée    alors !!!

     Le   mieux   est    d'acheter ailleurs,  mieux  encore    de fabriquer   soi  même

    3
    Françoise2
    Samedi 28 Mars à 18:46

    Cette Pandémie  voit apparaître avec elle une véritable Épidémie d'escroqueries ! la pire de plates formes étant  le Bon Coin  pour les masques  le gel viennent ensuite Facebook,Instagram et sur Amazone!  Il y a aussi de plus en plus de Cyberattaques envers les Banques des tentatives de connections sur les comptes qui ne sont pas bien protégés c'est ce qu'ils appellent de nos jours le Phishing !  Est-ce la peur qui provoque  cette épidémie d'arnaques ,les arnaqueurs  de tous poils ont trouvé là un nouveau terrain d’exercice !

    4
    fripouille
    Mardi 31 Mars à 12:34

    Décidément la Chine pollue tout le monde ! Il faut faire une barrière totale et se passer d'eux !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :