• Collision mortelle entre un train et une voiture en Normandie

     

    Collision mortelle entre un train et une voiture en Normandie

    Un couple et un enfant d'une dizaine d'années sont décédés jeudi dans une collision entre un train et une voiture près de Deauville (Calvados), a appris l'AFP auprès de la préfecture du Calvados. Les trois victimes se trouvaient dans le véhicule, a précisé la cellule de crise de la préfecture.

     

    L'accident a eu lieu à un passage à niveau "non protégé", sans barrière, ni sonnerie, signalé uniquement par des "panneaux", à Bonneville-sur-Touques, à quelques km au sud de Deauville, a aussi indiqué à l'AFP la cellule de crise.

     

    Le train a déraillé sans se renverser

    Aucun blessé grave ne figure parmi les passagers du train, a aussi indiqué dans un tweet la préfecture.

    Selon un journaliste de l'AFP qui voyageait à bord du train, le TER en provenance de Lisieux et à destination de Deauville a déraillé sans se renverser. L'accident a eu lieu peu avant 16h00.

    Paris Match

    Il ne devrait plus y avoir de passages à niveau non protégés !

    La SNCF est responsable de ce grave accident ayant tué trois personnes !


  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Novembre à 17:03

    c' est  incroyable qu' il puisse encore y avoir des passages à niveau non protégés !

    Au moins les trains devraient il avoir l' obligation de rouler au pas !

     

    2
    françoise
    Samedi 4 Novembre à 19:00

    Non protégés et non signalés ,c'est dingue cela! Encore un horrible drame qui aurait pu être éviter! Qu'est qu'elle fait la Gay Guillaume  PEPIE  avec son œil qui joue au billard et l'autre qui compte les points ,à part empocher du fric la SNCF ne fait pas grand chose de concret pour le bien-être des gens qui voyagent et l'entretient des lignes qui malheureusement maintenant font appel à des sociétés privées!

    3
    fripouille
    Samedi 4 Novembre à 20:44

    Cela fait déjà longtemps qu'il a été prévu de supprimer, de quelque façon que ce soit, les passages à niveau en France. Etant donné le risque, la SNCF aurait pu se dépêcher ! Il en reste encore au moins un, juste à la sortie de Villefontaine, à l'entrée de La Verpillière (nord-isère)  et qui est limitrophe d'une école-collège des Maristes. Il y a sûrement une opposition sous-entendue : déjà, le maire d'il y a quelques années, faisait exprès de faire passer les cars avec 10 minutes de retard, pour ennuyer cette école. Les cars descendaient donc à vide. Il s'appelait Serge M., et était communiste. J'y ai emmené mes deux filles pour toute leur scolarité, après avoir constaté l'indigence de l'enseignement laïque, où en CM2 la plupart des élèves ne savaient écrire...que leurs noms. C'est après m'être renseignée que j'ai appris l'existence de cette école. Tous les parents s'entr'aidaient, et nous faisions des "ramassages privés", allant jusqu'à nous prêter nos voitures !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :