• CHANTOUVIVELAVIE : Pour encourager la stérilisation des animaux, un député propose une réduction d’impôt

    CHANTOUVIVELAVIE : Pour encourager la stérilisation des animaux, un député propose une réduction d’impôt

     

    Alors que les députés examinent depuis mardi soir différents amendements accompagnent le budget national 2017, l’un d’entre eux a eu une idée inattendue

    Jean-Luc Laurent, député (Mouvement Républicain et Citoyen), propose un amendement créant un crédit d’impôt pour inciter les Français à stériliser leurs animaux. Alors que la France en compte 63 millions sur son territoire, de nombreux chats et chiens domestiques demeurent non stérilisés. Cela engendre une surpopulation (notamment de chats errants) qui n’est pas pour faciliter le quotidien des associations et refuges débordés.  

    La stérilisation, trop chère ? 

    Le coût de la stérilisation représente un obstacle pour de nombreux foyers : le prix de l’opération varie en effet entre 150 euros (pour un chat) et 500 euros pour un chien. Une somme importante, qui rebute donc certains propriétaires à faire stériliser leur animal. C’est pour cette raison que Jean-Luc Laurent souhaite leur offrir un crédit d’impôt.

    [MISE A JOUR 21/10/2016] : L’Assemblée a rejeté ce jeudi l'amendement proposé par le député Jean-Luc Laurent. Le secrétaire d'tat au Budget, Christian Eckert, a en effet expliqué ne pas vouloir créer de nouvelle niche, une réduction d'impôt existant déjà pour les dons versés aux associations. 

    Wamiz

    Christian Eckert mélange tout,  aucun rapport !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:33

    rien à voir en effet !

    Les éleveurs stérilisent de plus en plus les animaux qu' ils vendent, et on devine pourquoi, et les Spa stérilisent aussi systématiquement.

    2
    fripouille
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 17:09

    Il ya une cinquantaine d'années, il y avait une taxe pour tous les propriétaires d'animaux. Je ne vois pas l'Etat la remettre !

    3
    françoise
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 19:22

    Pauvre con! et si on n'en paye pas! il n'y a pas que les riches qui possèdent un où des animaux de compagnie!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :