• CHANTOUVIVELAVIE : Nord : le calvaire de trois enfants

    CHANTOUVIVELAVIE : Nord : le calvaire de trois enfants

    Difficile d'imaginer le calvaire enduré par les trois enfants de ce couple de Wattrelos (Nord), condamné mardi à 10 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve pour graves négligences envers leur plus jeune enfant, un bébé de deux ans.

    L'histoire, glaçante, est relatée par La Voix du Nord. Le 26 septembre dernier, un homme chargé par la famille de raccompagner de l'école deux des enfants du couple, pénètre dans l'appartement, à Wattrelos. Intrigué par la disposition des lieux, il finit par découvrir qu'à l'exception du salon, les portes des pièces sont fermées à clé. Or, les cris d'un bébé se font entendre dans l'une des chambres inaccessibles. Alertés, les voisins lui prêtent main forte et parviennent à pénétrer dans la chambre, où ils découvrent un enfant de deux ans... enfermé dans un lit-cage, sans surveillance ni eau. La police est prévenue.

    L'enfant ne sait pas marcher à trois ans

    Ce que l'enquête va révéler est terrifiant : des enfants souffrant de carences et dont le suivi médical s'est arrêté en 2004, un enfant de trois ans qui ne sait toujours pas marcher, un autre qui s'est déformé le palais à force de sucer son pouce, des biscuits et des yaourts comme seule nourriture... L'aînée, une fillette de huit ans, dort à même le sol et ne dispose que d'une couverture. Leurs parents avouent qu'ils sont souvent absents. La raison ? Cumuls d’emplois et manque de disponibilité, expliquent-ils au juge. Alors, les enfants sont livrés à eux-même, ou confiés à la surveillance d'un proche... résidant en Algérie, via l'application Skype !

    Suite à un défaut dans le dossier, le cas des deux aînés n'a pu être jugé. Le parquet devrait donc lancer de nouvelles poursuites, précise le quotidien.

    Le Parisien

    10 mois de prison avec sursis !!! Une blague ou quoi ?


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 17:37

    Impensable de tomber sur de tels cas, et là c' est le hasard !

    Personne ne s' inquiète donc de ne pas voir les enfants, même pas à l' école ?

    2
    françoise
    Jeudi 1er Décembre 2016 à 20:19

    Ahurissant ,,je crois que nous sommes pas au bout de nos surprises  en maltraitance d'enfants ,et les services sociaux n'étaient pas au courant  ?comme quoi le suivit des enfants dans ces familles en difficulté est bien contrôlé , qu'on ne dise pas que personne n' était au courant  et l' Algérie ....?  si cet homme n'avait pas pénétré dans cet appart. les enfants auraient surement été condamné à une mort certaine ,mais de la prison avec sursis ,la justice est vraiment à côté de ses obligations c'est honteux  ,d'ailleurs il n'y a pas de justice!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :