• CHANTOUVIVELAVIE : Calais: un lycéen casse la mâchoire de son professeur en classe

    CHANTOUVIVELAVIE : Calais: un lycéen casse la mâchoire de son professeur en classe

    Un élève de terminale d'un lycée professionnel de Calais a cassé la mâchoire et plusieurs dents de son professeur ce vendredi lors d'une altercation, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

    Le professeur d'électrotechnique du lycée Coubertin à Calais demandait une ultime fois à deux élèves de se mettre au travail lorsque ceux-ci l'ont coincé dans un angle avec des armoires, rapporte la secrétaire académique du syndicat de l'enseignement professionnel Action et Démocratie CFE-CGC, confirmant une information du quotidien Nord-Littoral.

    Le parquet de Boulogne-sur-Mer souhaite se saisir de l'affaire

    Le professeur a été immédiatement emmené à l'hôpital de Calais, avant d'être transféré au service ORL d'un hôpital de Boulogne-sur-Mer, où il a été opéré de la mâchoire lundi. "Il s'agit d'une altercation entre le professeur et un élève. Une enquête est en cours, menée par les autorités académiques, nous en saurons plus à son issue", a confirmé le rectorat de l'académie de Lille, sans plus de précisions.     

    Les services de police n'ont pas enregistré de plainte, mais des agents ont été envoyés ce mardi au chevet du professeur pour l'entendre, a indiqué le parquet de Boulogne-sur-Mer, qui a dit son intention de se saisir de l'affaire.

    L'élève a été exclu de l'établissement à "titre conservatoire"

    L'élève a été exclu à titre conservatoire, en attendant son passage en conseil de discipline. La syndicaliste demande son exclusion définitive car un changement d'établissement "permet à un élève de réfléchir et de mûrir, de redémarrer sur une page vierge".     

    Ce lundi, la proviseure d'un lycée de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, a été frappée à la grille de son établissement, sur lequel plusieurs cocktails Molotov ont été lancés par des jeunes qui s'en sont également pris aux forces de l'ordre. C'était le troisième épisode de violences qui se produisait aux abords de cet établissement

    BFM.TV

    Autrefois, on apprenait dès la primaire le respect des instituteurs et des professeurs !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 15:49

    C'est la loi des séries dans les écoles, et la violence n'est plus seulement verbale. Est-ce que les enseignants vont continuer à voter socialistes..? si oui ce sera du masochisme.

    L'école est à l'image de cette nouvelle société qui ne sait que chanter les louanges du vivre ensemble...

    On vit une époque formidable...attendons la suite, enfin qui vivra verra.

    Bonne fin de journée Chantou

    Bisous

    Stan

    PS: Tu es devenue l'itinérante des blogs...?he

    2
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 17:35

    Bonsoir Chantou

    Cela deviens dément .....ils nous arrivaient parfois de râler après le prof mais jamais nous n'aurions pensé le frapper.....

    Quelle génération ? Mais les parents comment ont-ils élevé ces jeunes ?

    Bisous ma grande

    Jean

    3
    françoise
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 17:43

    Pauvres petits ,encore des sauvageons, !  Ils auront des circonstances atténuantes pas de soucis à se faire ! 

      Le monde est pourri jusqu'à l'os ,personne ne respecte plus personne ,et cela n'est pas prêt de cesser bien au contraire cela s’amplifie de jours en jours ,la faute à pas de chance !

     

    4
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 17:45

    on peut en remercier Cohn Bendit, le mentor de mai  68 qui n' était même pas français !

    il a distillé son ivraie, et permit l' enfant roi et l' interdiction d' interdire.

    On voit le résultat, et la gauche  ne vaut pas mieux qui veut interdire aux parents  de gifler leurs enfants

    5
    fripouille
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 19:36

    Encore bloquée...Je disais qu'aujourd'hui le thème de C dans l'air sur la 5 était : l'autorité en danger ? Cela commence, paraît-il, par les parents !

    6
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 06:51

    On ne respecte plus rien dans cette société et la justice donne toujours raison aux voyous, les policiers agressés avec tentative d'assassinat, voient leurs assassins toujours impunis et qui resteront impunis puisque aucune enquête n'est en cours pour les retrouver, tout comme ce professeur qui a la machoire cassée, la mère de l'élève a répondu devant les caméras que son fils était en état de légitime défense. Je ne serais pas surpris que l'élève porte plainte contre le professeur. Voilà ou en est notre justice aujourd'hui, c'est bien triste

    Amicalement

    Claude

    7
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 22:54

    il n y a plus aucun respect

    la france part en vrillr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :