• CHANTOUVIVELAVIE : Ah ce téléphone portable, une vrai calamité !


  • Commentaires

    1
    fripouille
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 15:51

    C'est devenu l'occupation principale des ados...et des autres, mais passé un certain âge, il faut juste le reconnaître comme un formidable outil de communication, pour aider et non pas pour nous faire vivre avec. Perso je l'oublie généralement quand je sors. Je me dis que ce n'est pas grave, si j'en ai besoin,  tous les autres en ont ! Il faut juste que je me rappelle le n° de tél.

    2
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 17:00

    c' est devenu une véritable folie mondiale, et même ces " pauvres " migrants ont les derniers sortis  à 700 euros !

     Moi depuis que je suis en retraite, je n' en n' ai plus, et il ne me manque pas

    3
    françoise
    Samedi 5 Novembre 2016 à 18:13

    Des cinglés du portable et la plupart du temps pour des conversations plus que superficielles ,j'ai lu que certains(66%) se sentaient en souffrance si ils ne l'avaient pas! c'est grave mais c'est une nouvelle  maladie  qui est apparue ,(La Nomophobie) diagnostiquée depuis peu  certains font des attaques de panique ,une respiration courte ,des nausées ,tremblements et rythme cardiaque accéléré  hospitalisation ,il a été démontré que les plus addicts étaient des impulsifs ,matérialistes comme ceux qui sont accros au shopping , ils sont atteints de troubles mentaux  etc.. chez les enfants la dépendance entraîne des difficultés de concentration et d'apprentissage , beaucoup ont tendance à vouloir minimiser l'ampleur des dégâts ,nous sommes dans une société de consommation qui rend les gens dépendants de toutes   ces nouvelles technologies ,et c'est devenu aussi un signe extérieur de richesses 44 % d'individus dorment avec sous l'oreiller et allumé ,les jeunes adultes envoient en moyenne 110 SMS par jour ,consultent leur boite mail tous les jours environ 60 fois  ,ils considèrent que la perte de leur téléphone serait désastreuse psychologiquement!  UN monde de malades voilà où nous en sommes et ce n'est que le début!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :