• Carcassonne: Il vole un chien, deux roues de voitures, et prend trois mois ferme

    Carcassonne: Il vole un chien, deux roues de voitures, et prend trois mois ferme

    © M. M. Barnes / AP / Sipa Un American Staffordshire terrier. Illustration.

     

    Un homme de 20 ans a été condamné à trois mois de prison ferme ce vendredi à Carcassonne, pour avoir tour à tour volé deux roues de voiture et un chien, en juillet et août 2017.

    Selon L’Indépendant, le prévenu a reconnu qu’il avait dérobé les roues dans le village de Rustiques car, alors qu’il était en état d'ébriété, il avait crevé. Il avait de toute façon été identifié sur les images de vidéosurveillance.

    Publicité

     

    Soirée arrosée et ruse

    En revanche, le jeune homme a nié avoir dérobé un American Staffordshire terrier, qu’il a ensuite revendu pour 300 euros. Mais selon la procureuse, il y a bien eu « vol, par ruse », puisque la propriétaire de l’animal « s’est fait endormir par un ami du prévenu » au cours d’une soirée arrosée. Ses antécédents judiciaires ont joué en défaveur de cet homme, déjà détenu dans le cadre d'une autre affaire et extrait de sa cellule le temps de ce nouveau procès.

    20 Minutes

    On ne nous dit pas si la propriétaire du chien l'a  récupéré !


  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Janvier à 06:55
    il devait connaître ce chien, parce que tout le monde n' oserait pas s' en prendre à ce genre de chien à la mâchoire d' acier
    2
    Rakia
    Dimanche 7 Janvier à 10:55

    Salir son casier judiciaire ,prendre 3 mois de prison pour 

    deux roues de voiture et un chien,il faut vraiment être débile et con !(MDR)

    J’espère que la pauvre propriétaire a pu récupérer son chien ! 

    3
    françoise
    Dimanche 7 Janvier à 15:18

    Trois mois ? Je me pose quand même des questions ,tant de racailles commettent plus grave et n'ont aucune peine!mais  Voler un animal pour le vendre j'avoue que c'est condamnable !,

    4
    fripouille
    Dimanche 7 Janvier à 22:37

    Je suppose que le chien a dû être récupéré, il devait bien être tatoué ou pucé. Aujourd'hui sur la 1 dans Grands Reportages on a assisté à des procès et à leur jugement. Il y a plusieurs éléments pour prononcer la peine : la récidive, la bonne volonté, la prise de conscience et l'état mental de la personne. Certains on fait des déclarations ahurissantes devant un Tribunal, des provocations idiotes qui ne leur ont pas porté bonheur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :