• Bordeaux: Deux squats évacués par les forces de l'ordre

    Bordeaux: Deux squats évacués par les forces de l'ordre

    Quelque 46 personnes d'origine Sahraouis occupaient deux maisons à Bordeaux...

    Quelque 46 personnes d'origine Sahraoui, et qui occupaient « illégalement » deux maisons rue Nérigean à Bordeaux, ont été expulsées ce jeudi matin par les forces de l'ordre, indique la préfecture de la Gironde, qui assure que « cette opération s’est déroulée sans incident ».

    Les demandeurs d’asiles « se sont vus proposer une solution d’hébergement dans l’un des centres d’accueil et d’orientation de Nouvelle-Aquitaine. » Seize d’entre eux l’ont acceptée. Les autres pourront avoir recours aux dispositifs d’hébergement proposés par l’État avec le 115.

    Trois d'entre eux visés par une procédure pour escroquerie aux allocations !

    Trois personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d’une procédure pour escroquerie aux allocations pour demandeur d’asile. Deux autres qui n’étaient pas en capacité de justifier de la régularité de leur séjour, ont été conduites au commissariat central de Bordeaux pour une vérification de leur situation administrative.

    Publicité

    « Le préfet réaffirme sa détermination à traiter les squats, à la demande des propriétaires, dans l’ensemble de la métropole bordelaise parce que d’une part, la précarité des conditions de vie dans ces squats constitue un risque grave pour les occupants, et d’autre part parce que les squats favorisent le développement d’activités illicites constitutives de nombreux troubles à l’ordre public. »

    20 Minutes

    Que du beau monde !


  • Commentaires

    1
    Nicole
    Vendredi 13 Juillet à 06:27

    Bonjour CHANTOU

    Je met mon bonjour ici ,car je ne le pas ailleurs

    Mais je vaux te faire un coucou avant de commencer  ma journée

    Bonne journée ,bisous,Nicole

    2
    Vendredi 13 Juillet à 07:09

    occuper illégalement une demeure renseigne de suite  sur la moralité des squatteurs

    3
    Françoise
    Vendredi 13 Juillet à 09:39

    Du beau monde ,la France en déborde ,mais comme les lois ne sont jamais appliquées pour la vermine ,ils resteront aux frais de la princesse !D'un autre côté ils devraient être dans l'obligation d'imposer des travaux aux propriétaires de ces "squats" et ensuite ils les louent mais pas à n'importe qui !

    4
    Rakia
    Vendredi 13 Juillet à 10:22
    Ils occupaient les maisons illégalement en se comportant comme les vrais propriétaires , ils n’ont vraiment pas froid aux yeux ! Bon boulot les policiers, bravo !!!
    5
    fripouille
    Dimanche 15 Juillet à 21:03

    On les évacue, mais où vont-ils aller ? Ailleurs...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :