• BERNARD TAPIE ET LE CREDIT LYONNAIS " UN COUP A TROIS BANDES "

    Ajoutée le 23 mai 2013

    Le 7 juillet 2008, un tribunal arbitral condamne le Consortium de Réalisation (CDR) à verser à Bernard Tapie et à ses liquidateurs la somme de 285 millions d'euros plus les intérêts de droit, soit plus de 400 millions d'euros. De quelle faute le Crédit Lyonnais est-il responsable pour être ainsi condamné? Comment un personnage aussi sulfureux que Bernard tapie peut-il prétendre avoir été roulé par sa banque?
    Réalisé en 2011 pour la chaîne Planète, ce film documentaire explique en détail les conditions de la spoliation de l'homme d'affaire, spoliation sanctionnée par différents tribunaux depuis 1996, avant un recours en 2008 à cette procédure d'arbitrage qui fait actuellement, en 2013, l'objet de toutes les suspicions.

     

    Le magouilleur, ce n'est pas Tapie mais le Crédit Lyonnais. Ce dernier a d'ailleurs changé de nom, devenu LCL !!!A l'époque, le Crédit Lyonnais appartenait à l'Etat français ! Cela explique tout !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Janvier à 16:50

    Toutes les  agences sont des vols même dans l'immobilier! bonne soirée bises <nath<

    2
    Vendredi 6 Janvier à 17:29

    pour moi c' est un arnaqueur qui s' et fait arnaqué, on ne fait pas fortune honnêtement !

     Même en sport il a triché

    3
    françoise
    Mardi 10 Janvier à 19:26

    Mon florilège de qualificatifs envers ce mec et il y en a beaucoup  les principaux pour moi  :"C'est un escroc menteur compulsif ,bonimenteur,manipulateur  qui passe de droite à gauche où de gauche à droite tout dépend d'où vient le vent ,il aura construit sa vie sur une certains victimisation ,par contre il aurait dû continuer à faire l'acteur ,je l'aimais bien dans son rôle de commissaire ,mais ça n'a pas duré longtemps!  Soudain  Je n'arrive plus à écrire autrement qu'en caractère gras  et je n'aime pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :