• Aux États-Unis, avant le coronavirus, la grippe saisonnière pèse sur l’économie

    La grippe, cet hiver en Amérique, qui a fait déjà 14.000 victimes est particulièrement meurtrière. Avec un coût de 30 milliards de dollars, évalue une étude de la banque Mirabaud.

    Le monde entier a l’œil vissé sur le coronavirus Covid-19 et son expansion en Chine et à l’extérieur. Pourtant, c’est une autre épidémie, la grippe saisonnière aux États-Unis, qu’il faudrait surveiller, pointe l’économiste de Mirabaud securities John Plassard.

    Selon l’agence américaine de contrôle et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention ou CDC), la saison actuelle de la grippe, qui est loin d’être terminée, est particulièrement virulente cette année. Elle a déjà envoyé plus de 250.000 Américains à l’hôpital, avec une proportion plus élevée que d’habitude d’enfants et de jeunes adultes. Et elle a tué au moins 14.000 personnes.

    Peu de couverture maladie

    Ses ravages économiques sont loin d’être négligeables. Un nombre très élevé d’Américains, plus de 26 millions, ont été contaminés. «Bon nombre d’entre eux font du présentéisme. Ils préfèrent aller au bureau ou à l’usine malgré les symptômes qu’ils ont identifiés pour une raison très simple», souligne John Plassard. «Un grand nombre de gens ne sont pas couverts par une assurance maladie indemnisant les absences professionnelles», ajoute-t-il.

    Résultat, le coût des soins et des pertes de revenus dépasse 30 milliards de dollars par an en moyenne. «Nous devrions cette année être en haut de la fourchette», prévoit l’économiste. Un secteur d’activité, celui des laboratoires pharmaceutiques a, en revanche, de quoi se réjouir de cette épidémie. Près de 170 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière devraient être utilisées cette année aux États-Unis, précisent les CDC.

    Le Figaro


  • Commentaires

    1
    Rakia
    Samedi 22 Février à 15:28

    Une année catastrophique où les épidémies et les crises ont

    fait ravage dans le monde entier et non qu’en Amérique !

    2
    Samedi 22 Février à 17:18

    et   j' ai  lu   que  chez   nous    elle  avait  déjà  fait  50  victimes,  alors  qu'elle   arrive  seulement

    3
    Françoise
    Samedi 22 Février à 18:47

    L'Italie vient de connaître ses deux premiers morts ! Peut-on déjà parler de Pandémie ? nous n'en somme plus très loin hélas  et cela reste un risque crédible !    Les conséquences que cela va entraîner  vont être catastrophiques qu'elles soient sanitaire , social ,politique  et économique ! Pour nous c'est je crois 40% de produits  qui nous viennent de Chine  comme par ex: les matières premières  pour fabriquer des médicaments !  Qui vivra verra!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :