• Australie : une chienne poignardée à mort sous les yeux de sa maîtresse dans un parc

    Australie : une chienne poignardée à mort sous les yeux de sa maîtresse dans un parc

    La police locale a lancé un appel à témoins pour tenter d’identifier et d’arrêter l’homme ayant commis cet acte horrible, survenu mercredi après-midi.

    Luna, chienne de race Labrador-Retriever et âgée de 4 ans, était aimée de tout son entourage, à commencer, bien entendu, par sa maîtresse. Elle avait l’habitude de dormir près d’elle et se montrait douce et gentille avec tout le monde. Elle n’avait jamais fait preuve d’agressivité envers personne ni à l’égard des animaux.

     Pour la jeune femme de 22 ans qui était quasiment sa maman, il est bien difficile d’accepter sa mort. Les circonstances terribles dans lesquelles sa chienne a quitté ce bas-monde rendent cette disparition encore plus cruelle.

    Ce mercredi (17 mai) en fin d’après-midi,  Luna et Choco, l’autre chien de la maîtresse, accompagnaient cette dernière lors d’une promenade dans le parc Appleblossom Polyantha Reserve à Mirrabooka, dans la banlieue de Perth (sud-ouest de l’Australie).

    Les 2 chiens évoluaient sans laisse et Luna est allée à la rencontre d’un homme qui avait également un petit chien. Les observant de loin, la propriétaire de Luna pensait simplement qu’elle jouait avec lui, car il s’était agenouillé au-dessus d’elle et ne faisait aucun geste brusque. L’individu a alors mis sa capuche, marmonné quelque chose d’incompréhensible et pris la fuite en sautant par-dessus une clôture

    En s’approchant de Luna, sa maîtresse a réalisé avec effroi que la chienne saignait abondamment. Elle n’avait poussé aucun gémissement ni aboiement.

    La jeune femme s’est mise à crier et à appeler à l’aide, mais il n’y avait vraisemblablement personne dans les parages. Elle a porté Luna dans ses bras jusqu’au parking, puis l’a conduite chez le vétérinaire le plus proche, mais il était trop tard. Luna a rendu l’âme pendant que sa propriétaire tentait désespérément de stopper l’hémorragie en posant les mains sur la plaie et son cœur. Elle a senti son ultime battement. Elle l’a sentie partir…

    La police locale a ouvert une enquête pour tenter d’identifier et arrêter le criminel. Elle ne dispose, pour le moment, que du signalement fourni par la propriétaire de Luna. Il s’agirait d’un homme d’une quarantaine d’années, mesurant 1,80m, portant une barbe claire et vêtu d’un pantalon sombre et d’une veste à capuche marron clair.

    Les policiers ont lancé un appel à témoin et demandé aux résidents des environs dont les propriétés sont dotées de caméras de surveillance de visionner leurs enregistrements, dans l’espoir de trouver des images du suspect.

    Chien.fr

    Il y a vraiment des saloperies d'humains


  • Commentaires

    1
    fripouille
    Samedi 27 Mai à 20:14

    Pour rien ! C'est incompréhensible ! Je me mets à la place de cette pauvre dame.

    Mon ordi a ramé toute la journée. On vient de me prévenir d'une opération de maintenance mais celle-ci s'est arrêtée tout de suite.

    Je compte sur la nuit pour remettre les choses en ordre, donc à demain !

    2
    Dimanche 28 Mai à 06:21

    et cet homme avait lui même un chien !

    C' est incompréhensible !

    3
    françoise
    Samedi 3 Juin à 19:07

    Il y en a quand même des déchets humain sur cette pauvre terre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :